Comment choisir le bon coach d’affaires | BDC.ca
logo BDC

Comment choisir le bon conseiller d’affaires

Partager

Avec la multitude de ressources disponibles en ligne et ailleurs, il est plutôt facile de trouver un coach d'affaires, mais trouver le bon coach pour vous et votre entreprise, c'est une autre affaire.

Quelles qualités essentielles devriez-vous rechercher chez la personne qui vous aidera à prendre des décisions d’affaires et  à propulser votre entreprise vers de nouveaux sommets?

Jean Joncas, conseilleur d’affaires à BDC, qui accompagne des entrepreneurs depuis 16 ans, dit que vous devriez rencontrer plusieurs coachs avant de prendre une décision. Vous voulez être certain que non seulement il y a une bonne chimie entre vous et le coach choisi, mais aussi que celui-ci possède les six qualités essentielles énumérées ci‑dessous.

1. Vaste expérience et compétences diversifiées

Étudiez le CV des candidats et choisissez ceux qui ont une vaste expérience du domaine des affaires. Votre coach doit être à l'aise de parler de stratégie, de nouveaux marchés, d’innovation, d’amélioration continue, de ressources humaines, d’opérations ainsi que  de votre situation financière.

M. Joncas, qui a occupé divers postes de gestion dans l’industrie agroalimentaire avant de devenir conseiller d’affaires, dit qu’il s’est fait souvent demander: «Qu’est-ce que vous connaissez de notre secteur d’activité?». Ce à quoi il répondait: «Je n’ai jamais travaillé dans votre domaine, ce qui me permet d’avoir une plus grande objectivité. Les experts, je les ai avec moi autour de la table.»

2. Excellente compréhension des PME

Cherchez quelqu’un qui a déjà occupé des postes de gestionnaire dans une petite entreprise ou qui a été lui-même un entrepreneur qui a connu les défis quotidiens des propriétaires de PME.

«Un bon coach doit comprendre l’environnement familial et émotif de ses clients afin de pouvoir les guider dans leurs décisions d’affaires», affirme M. Joncas.

3. Capacité d’analyse et regard critique

Les coachs d’affaires aident les entrepreneurs à améliorer la gestion de leur entreprise et à surmonter les obstacles. C’est pourquoi vous devez chercher un conseiller qui possède une excellente capacité d’analyse et un bon jugement.

Votre coach doit être en mesure de poser un regard critique sur vos façons de faire et en faire ressortir les points forts et les points à améliorer.

C’est ce que M. Joncas appelle «travailler avec l’entrepreneur afin d’identifier les nœuds». Il faut en même temps que le coach soit capable de dire à l’entrepreneur: «Ça va très bien, vous avez une entreprise qui fonctionne très bien. Vous n’avez pas besoin de mes services en ce moment.»

4. Engagement à l’égard de votre réussite

Cherchez quelqu’un qui a à cœur votre réussite.

Choisissez un coach qui, au lieu de vous parler de ses réalisations, vous posera des questions pour bien comprendre la situation de votre entreprise.

«Un coach peut vous servir de guide, mais je dis souvent à mes clients: “Nous allons rouler nos manches et travailler ensemble”.» Le coach peut vous guider, mais en fin de compte, c’est l’entrepreneur qui fait tout le travail, et le mérite devrait lui revenir.»

5. Courage, tact et une grande confiance en soi

Pour faire en sorte que votre expérience de coaching soit une réussite, vous avez besoin d’un conseiller qui a le courage de vous dire que c’est vers l’option B que vous devriez vous diriger, même si vous privilégiez l’option A.

«Une personne qui dit oui à toutes vos idées ne vous fera pas avancer. En revanche, un bon coach choisit le bon moment et la bonne façon de vous dire des vérités qui peuvent être dérangeantes et vous aide à prendre les meilleures décisions possibles.»

6. Éthique professionnelle sans compromis

Les entrepreneurs partagent beaucoup de choses avec leurs conseillers d’affaires, y compris des renseignements très personnels. Assurez-vous que votre conseiller fait preuve de la plus grande discrétion.

Il est fortement recommandé de retenir les services d’un conseiller qui adhère à un ordre professionnel ou qui fait partie d’une organisation qui a adopté un code d’éthique pour encadrer la conduite de ses membres.

Finalement, n'oubliez pas de demander des références et prenez le temps de les vérifier. L'expérience d'autres entrepreneurs constitue l’une de vos principales sources d’information.

Partager

v17.9.0.10395