9 conseils utiles pour acheter le bon équipement | BDC.ca
logo BDC

Achat d'équipement: neuf conseils utiles

Votre achat d’équipement doit correspondre à votre stratégie globale

Partager

Le bon équipement peut vous permettre d’améliorer vos procédés, d’augmenter votre productivité et votre capacité d’innover ainsi que vos résultats financiers.

Mais pour obtenir ces résultats en faisant d’importants investissements en capital, vous devez adopter un plan d’investissement qui établit vos besoins à court et à long terme. Vous gagnerez à la fois temps et argent, en plus d’éviter de coûteuses solutions rapides.

Ces neuf conseils vous aideront à faire l’achat du bon équipement.

1. Évaluez la situation de votre entreprise

La première étape consiste à bien cerner vos objectifs.

  • Voulez-vous augmenter votre productivité?
  • Le nouvel équipement favorisera-t-il votre succès sur le marché?
  • Vous aidera-t-il à préserver votre avance sur vos concurrents?
  • Est-il nécessaire d’acheter de l’équipement neuf pour améliorer le rendement – une mise à niveau de l’équipement actuel ferait-elle aussi bien l’affaire?

Assurez-vous d’avoir répondu à ces questions avant d’aller de l’avant. Évitez de vous laisser influencer par les campagnes de marketing accrocheuses qui promettent l’impossible.

2. Obtenez une opinion de l’extérieur

Selon l’ampleur de votre investissement, il peut valoir la peine de collaborer avec un consultant externe qui fera en sorte que vous fassiez le meilleur achat possible en évaluant avec vous vos besoins.

Dans un premier temps, vous examinerez des facteurs importants comme la capacité, l’utilisation par les employés et vos ressources actuelles. L’approche la plus répandue consiste à faire une analyse coûts-avantages pour justifier l’acquisition d’équipement et en déterminer les avantages et les inconvénients.

Si vous œuvrez dans le secteur de la fabrication, vous pourriez vous servir du ratio d’exploitation de l’actif, qui mesure votre capacité à utiliser l’équipement et les autres actifs de façon optimale. On part du principe qu’un équipement plus efficace vous permettra d’obtenir de meilleurs résultats.

3. Investissez dans les technologies numériques

Un sondage de 2017 mené auprès de 960 fabricants canadiens a révélé que les entreprises qui ont adopté des technologies numériques en ont obtenu des résultats impressionnants, notamment une productivité accrue, des coûts d’exploitation réduits et des produits de meilleure qualité.

Le principal facteur d’augmentation de la productivité est la capacité à anticiper et à prévenir les temps d’arrêt et à optimiser l’efficacité et l’entretien de l’équipement.

Les économies de coûts viennent des sources suivantes:

  • la surveillance de la production et du contrôle de la qualité en temps réel afin de réduire le gaspillage et le réusinage;
  • l’entretien préventif afin d’éviter les réparations coûteuses et le temps d’arrêt non prévu;
  • l’automatisation accrue afin de réduire les coûts de main-d’œuvre et d’améliorer le flux de production;
  • l’utilisation d’imprimantes 3D afin de produire plus rapidement des prototypes, de réduire les coûts de conception et d’accélérer la mise en marché.

D’autre part, des technologies comme le contrôle de la qualité en temps réel engendrent une amélioration de la qualité des produits.

4. Créez une feuille de route technologique

Au lieu de faire des achats isolés, penchez-vous sur les besoins globaux de votre entreprise et planifiez à long terme. C’est ici qu’une feuille de route technologique peut être utile.

Une feuille de route technologique est un outil de planification qui fait correspondre les objectifs de votre entreprise et les solutions technologiques à court et à long terme. Cet outil devrait vous aider à comprendre vos systèmes technologiques actuels, à définir les priorités pour le développement technologique et à établir un échéancier pour la mise en œuvre de nouveaux systèmes.

La première étape pour établir votre feuille de route est d’obtenir une image claire de ce que vous faites déjà et de schématiser vos processus.

Un processus est une série d’activités ou d’opérations que vous devez faire dans un ordre précis afin de créer de la valeur pour la clientèle sous la forme d’un produit ou d’un service. Voici quelques exemples de processus:

  • Facturation
  • Fabrication
  • Réception et expédition des marchandises

Cet exercice vous aidera à voir ce qui fonctionne bien et ce qui ne fonctionne pas. C’est aussi une occasion d’examiner vos technologies actuelles, la façon dont vous utilisez les données, et les lacunes potentielles en matière de compétences ou de ressources. Mais surtout, cette schématisation de votre feuille de route technologique vous aidera à déterminer les occasions d’investissement en vue d’améliorer le parcours du client, que ce soit par l’acquisition de nouvel équipement ou de nouvelles technologies, ou en optimisant certains processus.

5. Fournisseurs: recherchez l’offre la plus avantageuse

Prenez le temps de fureter sur Internet, où l’on trouve un large éventail d’entreprises spécialisées dans la fourniture d’équipement. Consultez les bulletins d’information destinés à des secteurs d’activité particuliers et visitez les foires commerciales où vous pourrez essayer l’équipement proposé. Vous pouvez aussi communiquer avec les associations industrielles pour obtenir plus d’information.

Le prix ne doit pas être le seul critère qui guide votre choix de fournisseur. Prenez aussi en considération des aspects importants comme le service après-vente et la réputation du fournisseur, et obtenez des références. Si vous êtes un client fidèle, vous pouvez demander des garanties plus avantageuses ou un programme de service à la clientèle prolongé.

6. N’oubliez pas la formation

Trop souvent, les entrepreneurs oublient de tenir compte du temps, de l’argent et des ressources qui seront nécessaires pour enseigner aux employés à se servir du nouvel équipement. Il vous faut éviter qu’une baisse de la productivité soit causée par le fait que les employés mettent trop de temps à s’adapter à une nouvelle technologie ou à de nouveaux processus.

Si l’équipement est nouveau ou doté de nouvelles fonctions, vous pouvez supposer à juste titre qu’il y aura une courbe d’apprentissage. Il est important d’éliminer tout problème en prévoyant le financement nécessaire pour faire face aux ralentissements ou aux temps d’arrêt que cela causera. Vous devrez prévoir des périodes de formation tout en vous assurant que votre entreprise puisse poursuivre normalement ses activités.

7. Décidez si vous voulez acheter ou louer l’équipement

L’achat de matériel vous en confère la propriété dès la fin de la transaction. Votre entreprise amortit le coût sur la durée de vie de l’équipement. Vous pourriez même obtenir du financement dépassant le coût d’achat. À titre d’exemple, BDC offre du financement pouvant atteindre 100 % du prix d’achat et la possibilité d’obtenir du financement supplémentaire afin de couvrir les frais d’installation, de formation et de transport.

Le crédit-bail ou la location peuvent convenir davantage au matériel qui devient très vite désuet ou qui est requis dans le cadre d’un projet précis. Si vous louez l’équipement, les paiements pourraient être moins élevés que si vous l’achetez. Vous ne serez toutefois pas propriétaire de l’équipement et votre entreprise bénéficiera d’une option d’achat uniquement lorsque le contrat prendra fin. Le prix d’achat au terme du contrat peut être inférieur au prix que vous auriez payé au départ pour acheter l’équipement, mais, puisque vous avez aussi fait des paiements, cette option peut être plus coûteuse, à long terme, que d’autres options. Selon les modalités du contrat de crédit-bail, vos paiements pourraient être compris dans les frais d’exploitation.

8. Pensez «sécurité» avant tout

Un environnement de travail sain et sécuritaire permet à vos employés et à votre entreprise d’être plus productifs; cette règle vaut également pour vos achats d’équipement et de technologie.

Vos fournisseurs ont l’obligation de vous vendre de l’équipement qui peut être utilisé en toute sécurité. De votre côté, vous devez vous assurer que vos employés respectent les règles de sécurité. Pour en savoir plus, visitez le site Santé et sécurité au travail de Ressources humaines et Développement des compétences Canada.

9. Préoccupez-vous de l’environnement

Lorsque vous achetez de l’équipement ou une technologie, veillez à ce qu’il ou elle soit écoénergétique. Vous ferez ainsi des économies tout en protégeant la planète. Renseignez-vous sur l’empreinte environnementale de votre nouvel équipement et voyez aussi comment vous pourrez vous défaire de l’équipement existant de la manière la plus écologique possible.

Partager

v17.9.0.10395