Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Les entrepreneurs peuvent rehausser leur bien-être par leur routine quotidienne

L’intégration de «moments de joie» dans votre routine peut vous aider à rester en santé
Partager

En tant que dirigeant d’entreprise, vous avez appris à mettre en œuvre un plan d’affaires pour relever tous les défis. Vous devriez aussi songer à adopter un plan pour veiller à votre santé mentale.

Selon Louisa Jewell, experte en psychologie positive, les entrepreneurs doivent savoir comment gérer au quotidien un niveau élevé de stress au travail.

Mme Jewell, fondatrice de l’Association canadienne de psychologie positive à Toronto, affirme que le fait de trouver des «moments de joie» dans votre routine peut vous faire vivre des émotions positives et préserver votre bien-être.

«Lorsque nous arrivons à avoir un état d’esprit plus positif, nous pouvons surmonter tous les obstacles», explique Mme Jewell.

«Un séjour aux Bermudes tous les huit mois ne suffit pas. C’est un effort quotidien.»

Fondez votre bien-être sur six piliers:

Mme Jewell dit que les entrepreneurs peuvent tous les jours prendre des mesures pour se sentir bien mentalement. «Ne pas être atteint d’une maladie mentale ne veut pas nécessairement dire qu’on s’épanouit. La santé mentale optimale, c’est lorsqu’on se sent véritablement épanoui.»

1. Soyez positif

Selon Mme Jewell, même si leur horaire est extraordinairement chargé et même s’ils doivent prendre de grandes décisions, les entrepreneurs peuvent apprendre à vivre des «moments de joie».

«Il faut savoir comment se sortir de la mauvaise humeur et comment gérer son humeur», dit-elle.

Mme Jewell est l’auteure du livre The Rumination Cure: 7 Ways to Get Rid of Those Repetitive Negative Voices in Your Head.

Elle affirme que la première étape pour augmenter l’humeur positive consiste à prendre conscience de ses émotions tout au long de la journée. Faites une action qui vous fait vous sentir bien. Vous pouvez serrer vos enfants dans vos bras, appeler un ami proche, manger un repas sain ou travailler sur quelque chose que vous aimez. Une fois que vous en prendrez conscience, vous trouverez des moyens de vivre plus de moments positifs durant votre journée pour chasser la mauvaise humeur.

«Il faut savoir comment se sortir de la mauvaise humeur et comment gérer son humeur», dit Louisa Jewell, fondatrice de l’Association canadienne de psychologie positive à Toronto.

2. Agissez avec pleine conscience

Vivez pleinement dans le moment présent: ne revisitez pas le passé et ne vous inquiétez pas de l’avenir. Mme Jewell suggère de reconnaître ses forces, puis de concevoir sa journée et son travail en conséquence. Mme Jewell est aussi l’auteure de Wire Your Brain for Confidence: The Science of Conquering Self-Doubt.

3. Entretenez des relations avec des gens qui vous appuient

Selon Mme Jewell, les relations représentent le pilier le plus important de la santé mentale, qu’elles soient avec un partenaire romantique, des membres de la famille, d’autres entrepreneurs ou des amis. La solitude peut peser lourd et il est essentiel d’avoir des relations sociales.

«Appeler un ami pour obtenir du soutien social fait partie des meilleures stratégies de résilience», dit-elle. Pour les entrepreneurs, le simple fait de partager un espace de bureau pour éviter l’isolation peut suffire.

4. Connaissez la raison d’être de votre entreprise

Sachez pourquoi vous faites ce que vous faites. Les entrepreneurs démarrent souvent une entreprise en fonction de leurs passions ou des activités qu’ils trouvent importantes dans leur vie personnelle. Cela peut être à la fois motivant et énergisant, selon Mme Jewell.

5. Ayez un sentiment d’accomplissement

Selon Mme Jewell, les personnes adorent connaître du succès et aiment apprendre et progresser. Elle ajoute que cela rehausse le niveau de bien-être.

«Elles aident les gens à avoir confiance en eux, ce qui est très important pour les entrepreneurs. L’intersection entre le succès et le bien-être met le cerveau dans un état de grande énergie. Elle aide à rester dans la zone.»

Par exemple, vous pouvez écrire une réalisation quotidienne, comme recevoir un commentaire positif d’un client ou négocier un taux réduit auprès d’un fournisseur.

6. Prenez soin de votre santé physique

Mme Jewell affirme que l’esprit et le corps ne font qu’un et qu’il n’est donc pas surprenant que votre santé mentale soit affectée lorsque vous mangez ou dormez mal ou ne faites pas assez d’exercice. Ironiquement, lorsque les entrepreneurs se sentent tellement occupés qu’ils n’ont pas le temps de penser, le fait de s’entraîner, de manger sainement et de se reposer a tendance à être négligé.

«On ne peut pas être résilient si on est épuisé», dit Mme Jewell. «Il est difficile d’être à son meilleur lorsqu’on est complètement épuisé physiquement.»

Pour rester en bonne santé physiquement et mentalement, Mme Jewell suggère de créer un plan à suivre lorsque vous perdez le cap. Par exemple, vous pouvez marcher dans la nature, assister à un cours de yoga ou faire une activité avec un ami.

Les entrepreneurs subissent des pressions particulières en dirigeant une entreprise

Afin de mieux comprendre ces pressions, l’Association canadienne pour la santé mentale a sondé près de 500 propriétaires de PME à la demande de BDC. L’étude de 2019 démontre que la santé mentale des entrepreneurs requiert une plus grande attention.

En effet, selon l’étude Y arriver seuls: La santé mentale et le bien-être des entrepreneurs au Canada, 62 % des entrepreneurs du Canada se sentent déprimés au moins une fois par semaine.

L’étude révèle aussi que 46 % des propriétaires d’entreprise disent que des problèmes de santé mentale nuisent à leur capacité de travailler, mais moins d’un entrepreneur sur cinq est susceptible de demander l’aide d’un professionnel.

Apprendre à gérer les désagréments fait partie de votre stratégie d’affaires

Créer un plan de croissance est essentiel, mais les entrepreneurs ne doivent pas oublier leur bien-être quotidien. Tout n’a pas besoin d’être parfait. Il faut apprendre à gérer son humeur en cas de difficultés.

«Il n’est pas nécessaire d’être positif ou joyeux chaque seconde de la journée», précise Mme Jewell. «Une santé mentale optimale permet de se montrer comme on le veut dans le monde. C’est ce qu’on appelle l’épanouissement.»

Cet article a été rédigé par BDC en collaboration avec l’Association canadienne pour la santé mentale.

Partager