Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

3 étapes pour gérer le stress et accroître sa résilience

Les entrepreneurs font face à des facteurs de stress particuliers qu’ils ne reconnaissent pas toujours
Partager

Les entrepreneurs sont souvent très stressés. Ils peuvent se sentir isolés et refouler leur anxiété en essayant de projeter une image de force et d’optimisme.

Il est important que les entrepreneurs soient conscients de leur stress et qu’ils trouvent des moyens de le gérer et d’accroître leur résilience. Ainsi, ils pourront non seulement connaître plus de succès, mais également éviter le risque d’épuisement professionnel ainsi que d’autres risques associés au stress excessif.

«Les propriétaires d’entreprise sont vraiment très stressés», dit Rumeet Billan, une conseillère en leadership et en résilience qui collabore avec l’Association canadienne pour la santé mentale à une initiative visant à transformer la culture au travail.

«Ils pensent souvent qu’ils sont à l’abri du stress et qu’ils se portent bien, même si ce n’est pas le cas».

Les entrepreneurs sont plus susceptibles d’être stressés, de mal équilibrer leur vie professionnelle et leur vie personnelle et de tomber en épuisement professionnel pendant qu’ils gèrent leur entreprise et essaient d’assurer sa réussite.

Mary Ann Baynton, spécialiste en relations de travail est d’accord: «Les entrepreneurs sont très couramment dans le déni concernant leur stress. Ils peuvent connaître beaucoup de succès pendant longtemps, jusqu’à ce qu’ils frappent un mur. Personne n’est invincible.»

Mme Billan et Mme Baynton proposent trois étapes pour gérer le stress et accroître sa résilience.

1. Évaluez votre niveau de stress

Il est important d’évaluer périodiquement votre niveau de stress. Vous saurez ainsi si vous gérez bien votre stress ou si vous devez trouver d’autres solutions.

Le matin, lorsque vous venez de vous réveiller, est un bon moment pour évaluer votre stress. Demandez-vous comment vous vous sentez. «Vérifiez votre état avant de vérifier votre téléphone», dit Mme Billan.

Êtes-vous heureux et enthousiaste à l’idée de commencer une nouvelle journée? Êtes-vous fatigué avant même de commencer la journée? Vous sentez-vous bien par rapport à votre travail et à vos relations personnelles?

Le manque de conscience de soi est un problème courant chez les personnes souffrant de stress excessif. Ensuite, il suffit parfois d’une petite contrariété pour pousser ces personnes à bout. «Nous sommes tellement occupés à être occupés que nous ne savons pas comment nous nous sentons», dit Mme Baynton.

«Les propriétaires d’entreprise sont vraiment très stressés», affirme Rumeet Billan, conseillère en leadership et en résilience. «Ils pensent souvent qu’ils sont à l’abri du stress et qu’ils se portent bien, même si ce n’est pas le cas.»

2. Déterminez les causes et les solutions

Il est utile d’adopter une approche basée sur les solutions pour combattre le stress, comme vous le feriez pour régler un problème au travail. Commencez par penser aux choses qui vous stressent le plus. Ensuite, fixez-vous un objectif ou un état final à atteindre. Finalement, déterminez comment y arriver à partir de votre situation actuelle.

Voici quelques facteurs de stress courants et des solutions possibles.

  • Problèmes touchant l’entreprise

    Que ce soit en raison des liquidités ou d’une décision d’embauche ou d’investissement, il est normal de se sentir dépassé par les problèmes qui semblent difficiles ou impossibles à régler au travail.

    Solutions: Sachez admettre qu’un problème est trop grand pour que vous puissiez bien le gérer seul. Au besoin, demandez à un spécialiste ou à un coach d’affaires de vous aider à trouver des solutions. «Ne vous fiez pas seulement aux conseils d’un ami, dit Mme Billan. Payez un spécialiste.»

    Si vous avez trop de pain sur la planche, dressez la liste de vos tâches et songez à en déléguer quelques-unes. Vous devrez peut-être aussi prendre du recul et penser à votre entreprise d’un point de vue stratégique. À quand remonte votre dernier examen de votre plan stratégique? Suivez-vous toujours ce plan?

    Il serait peut-être plus facile pour vous de réfléchir à votre entreprise si vous preniez quelques pauses durant votre journée de travail. «Les pauses sont un excellent moyen de nous permettre de ne pas être stressés, dit Mme Billan. Les gens continuent souvent à travailler durant leur pause de dîner, mais prendre une pause nous permet d’être plus productifs le reste de la journée.»

  • Équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle

    L’une des causes les plus courantes de l’épuisement professionnel des entrepreneurs est un mauvais équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle.

    Solutions: Il est important de vous fixer des limites pour votre vie personnelle. Le faire vous aidera à être plus productif au travail et à entretenir des relations personnelles saines. Ces dernières sont essentielles pour gérer le stress et se remettre d’un épuisement professionnel.

    Aussi, rappelez-vous que vous n’êtes pas votre entreprise. «C’est tout un défi pour beaucoup d’entrepreneurs, dit Mme Billan. Ils s’identifient à leur entreprise et pensent que les problèmes nuisent à leur réputation personnelle.»

  • Isolement, mauvaise communication

    Les entrepreneurs se sentent souvent isolés et incapables de parler de ce qui les inquiète au travail, et ils veulent projeter une image de force et de vision.

    Solutions: Il est important de créer une culture d’entreprise qui permet une bonne communication et qui favorise la mobilisation des employés. Fournissez votre rétroaction de façon constructive, pas en humiliant ou en blâmant les gens, ni en mettant l’accent sur les fautes et les problèmes.

    Il est aussi important de reconnaître ses propres erreurs et de s’autoriser à ne pas être parfait. «Vous devez avoir un moyen de commettre des erreurs, d’en parler et de passer à autre chose», dit Mme Baynton.

  • Manque de sommeil

    La fatigue va souvent de pair avec le stress. Vous dormez peut-être mal en raison de vos préoccupations au sujet de votre entreprise. Votre niveau d’énergie est peut-être affecté par les frimas de l’hiver. Peut-être que vous êtes simplement très occupé et pensez pouvoir vous en tirer en dormant moins. Cependant, il faut bien dormir pour bien gérer le stress.

    Solutions: Si l’hiver vous déprime, essayez d’aller dehors plus souvent et de passer du temps au soleil. Passer du temps dans un environnement naturel est un excellent moyen de vous remonter le moral. Une étude réalisée en 2019 a révélé qu’une seule promenade de 20 minutes dans un parc améliore considérablement l’humeur et le niveau de satisfaction par rapport à notre vie. Assurez-vous aussi de faire assez d’exercice et de bien manger.

  • Technologie

    Le fait d’être constamment connecté est une cause croissante de stress et de dépression.

    Solutions: Trouvez des moyens de réduire l’utilisation d’appareils, surtout lorsque vous n’êtes pas au travail. Par exemple, vous pouvez désactiver les notifications, mettre votre téléphone en mode silencieux ou en mode avion, ou ne pas consulter vos courriels à la maison.

3. Améliorez votre résilience

La résilience est votre capacité à vous remettre sur pied après un désagrément, à trouver un sens aux difficultés, à apprendre et à progresser. Cela ne veut pas dire essayer de vous endurcir et d’ignorer le stress. En réalité, cette dernière approche peut aggraver les symptômes de stress et vous enliser davantage.

La bonne nouvelle est que vous pouvez accroître votre résilience en vous exerçant. «C’est une question d’amélioration continue», dit Mme Billan.

Cet article a été rédigé par BDC en collaboration avec l’Association canadienne pour la santé mentale.

Pour de plus amples renseignements, veuillez lire l’étude: Y arriver seuls : la santé mentale et le bien-être des entrepreneurs au Canada.

Partager