logo BDC

Ce que nous avons appris du lancement d’AcceleratorFest et de ScaleupFest

Partager

La relation de BDC avec Startupfest remonte à plus de six ans. Au début, l’événement – appelé Startup Camp Montréal – était un rassemblement d’entreprises technologiques en démarrage où on servait de la bière et de la pizza. Désormais, l’événement de trois jours est la plus importante conférence pour les entreprises en démarrage au Canada; plus de 3 000 personnes de partout dans le monde y participent chaque année.

Alors, pourquoi BDC a-t-elle servi de catalyseur en soutenant l’idée dès ses débuts? C’est simple. BDC Capital et Startupfest ont un but commun: soutenir l’écosystème des entreprises en démarrage en rassemblant les acteurs clés du capital de risque issus des quatre coins du monde aux fins de développement des connaissances et de réseautage.

Lancement d’AcceleratorFest et de ScaleupFest

Notre engagement dans le monde des accélérateurs nous a permis de réaliser qu’il était possible de créer un événement qui aiderait les accélérateurs canadiens à tisser des liens avec les chefs de file mondiaux du secteur et à apprendre d’eux.

En 2015, nous avons communiqué avec Startupfest pour créer AcceleratorFest, une plateforme internationale qui favorise les échanges de connaissances et le réseautage entre pairs. L’objectif était de relever la barre pour les programmes d’accélération canadiens. Notre raisonnement était simple:

Meilleurs accélérateurs = Meilleures entreprises

Un an plus tard, en 2016, BDC a fondé et lancé ScaleupFest, conjointement avec StartupFest. Cet événement sur invitation seulement favorise la discussion et le réseautage entre les fondateurs ou les membres de la direction d’entreprises technologiques prospères au Canada et les entreprises en démarrage émergentes

L’objectif est d’aider les entreprises technologiques en démarrage financées au stade d’amorçage à découvrir ce qu’il faut faire pour obtenir un financement de série A. Nous savons tous qu’il n’est pas toujours facile de lancer une entreprise: il faut mobiliser des capitaux, trouver des clients, embaucher des employés talentueux, stimuler la croissance, etc. C’est pourquoi l’événement ScaleupFest vise à aider les fondateurs en leur présentant les choses à faire et à ne pas faire lors de l’expansion d’une entreprise technologique au Canada.

La tenue simultanée de ces deux événements nous a fourni une occasion unique de rassembler tous les acteurs de l’écosystème d’innovation technologique au Canada et les chefs de file mondiaux. Ils peuvent ainsi y partager leurs expériences et leurs meilleures pratiques. De plus, nous avons pu présenter le Canada comme l’endroit de prédilection pour l’innovation.

En cours de route, nous avons eu la chance d’apprendre certaines choses que nous aimerions maintenant partager avec la communauté.

Les accélérateurs sont là pour de bon, mais ils doivent évoluer.

Les accélérateurs jouent un rôle clé dans le développement de la prochaine génération d’entreprises en démarrage. Toutefois, leurs modèles ont besoin d’être améliorés. Les accélérateurs doivent innover pour assurer leur durabilité et pour attirer les meilleurs entrepreneurs et les meilleurs mentors. L’évolution doit comprendre:

  • des programmes destinés aux anciens participants pour consolider l’expérience entre pairs au-delà du programme d’accélération;
  • la capacité de générer des occasions de mobilisation de capitaux après les journées de démonstration.

Il faut recycler les talents.

Les accélérateurs devraient encourager les entrepreneurs en série à créer de nouvelles entreprises ou à se joindre à de nouvelles entreprises en démarrage. C’est particulièrement important en raison du manque de talents qualifiés (fondateurs en série et membres de la direction) au sein du secteur technologique canadien.

Les accélérateurs doivent développer de meilleures relations avec les anges financiers et les grandes sociétés.

Avec de meilleures relations entre les anges et les accélérateurs, les entreprises à potentiel élevé ont plus de chances de disposer du capital d’amorçage adéquat ainsi que d’une réserve de fonds suffisante pour assurer leur expansion et obtenir un financement de série A.

De plus, des liens plus étroits entre les accélérateurs et les grandes sociétés aident les entreprises en démarrage à trouver une adéquation produit-marché (satisfaction d’une forte demande sur le marché).

Ce que nous avons appris de ScaleupFest

Les rondes de financement au stade d’amorçage doivent être de la bonne taille.

Il n’a jamais été aussi facile d’organiser une ronde de financement au stade d’amorçage au Canada, mais l’obtention d’un financement de série A demeure un défi.

Sauf si les risques associés à une entreprise sont grandement réduits (p. ex., si elle atteint certains jalons importants), aucun financement de série A ne sera habituellement accordé. Par conséquent, il est primordial que les fondateurs reçoivent une première ronde de la bonne taille afin d’atteindre les jalons et d’obtenir un financement de série A.

L’argent, les conseils et les relations.

Lorsque les entreprises en démarrage choisissent leurs investisseurs, elles ne doivent pas seulement se fier à la profondeur de leurs poches et à leur capacité à les financer pendant tout leur cycle de vie. Elles doivent également tenir compte de leur expertise et de leurs relations. Les investisseurs doivent aussi respecter la vision de l’entreprise en démarrage.

Les entreprises en démarrage ont besoin de talents et d’une adéquation produit-marché.

Une entreprise en démarrage a plus de chances d’atteindre une croissance exponentielle si elle réunit les conditions suivantes:

Équipe qualifiée et talentueuse + Adéquation produit-marché

Il est tout aussi important d’investir pour développer les talents et améliorer les compétences en gestion que d’augmenter la clientèle.

La transition entre les anges financiers et les capital-risqueurs peut être plus efficace.

Tout comme les autres investisseurs, les anges financiers veulent que les entreprises de leur portefeuille croissent et obtiennent du financement de série A, idéalement d’un investisseur institutionnel. Mais pour passer le stade d’amorçage, il ne suffit pas d’avoir les fonds nécessaires; il faut être prêt du point de vue de la gouvernance d’entreprise, par exemple.

Il est essentiel que les anges financiers et les entreprises en démarrage acquièrent une compréhension approfondie:

  • des critères d’investissement des investisseurs institutionnels ciblés;
  • de la façon d’établir adéquatement l’évaluation et les conditions.

En résumé, les anges doivent bien comprendre les causes du succès ou de l’échec d’une entreprise.

L’échange de connaissances et la collaboration sont les principaux éléments pour assurer un écosystème sain.

Nous sommes très fiers du travail que nous avons accompli avec Startupfest pour lancer AcceleratorFest et ScaleupFest.

Le succès de ces deux événements a renouvelé notre conviction: le partage de connaissances entre pairs et la collaboration entre fondateurs d’entreprises en démarrage, accélérateurs, investisseurs, grandes sociétés et autres acteurs du secteur du capital de risque jouent un rôle clé dans la création d’un écosystème sain.

Dans les années à venir, nous espérons continuer de collaborer avec les principaux acteurs du secteur afin de soutenir adéquatement les entreprises en démarrage canadiennes pour qu’elles deviennent des chefs de file mondiaux. J’ai hâte de connaître vos idées sur les différentes façons d’atteindre cet objectif.

Veuillez noter qu'il n'est pas possible d'ajouter de commentaires avec Internet Explorer à partir du réseau BDC.
Please note that it is not possible to add comments with Internet Explorer from the BDC network.

Partager

v17.9.0.10395