5 conseils pour stimuler l’innovation dans votre entreprise

La participation, l’apprentissage et la transparence sont des composantes essentielles.

Lecture de 5 minutes

Partager

Lisa Lindström est l’une des dirigeantes d’entreprises les plus novatrices et créatives d’Europe. Doberman, sa firme internationale de design, a reçu le titre de meilleur environnement de travail de Suède en plus d’être reconnue comme l’une des entreprises les plus novatrices et l’une des meilleures agences numériques du pays.

Elle a presque doublé son effectif depuis 2012 et a ouvert un bureau prospère, rentable dès le premier jour, dans le marché ultra concurrentiel de New York. De plus, elle a étendu ses activités en lançant une société de placement.

Elle attribue son succès à un environnement de travail hautement participatif où la créativité, l’apprentissage et l’équilibre travail-vie personnelle sont encouragés et félicités à chaque occasion. «Je porte toujours attention à ce qu’aiment les gens qui travaillent pour moi, à ce qui les fait rayonner, raconte Lisa Lindström. Ces gens sont tout ce que j’ai. Lorsque je n’arrive pas à dormir, je pense aux gens, et non à la clientèle, que je pourrais perdre.»

Voici cinq conseils que Lisa Lindström a à offrir aux propriétaires d’entreprise qui cherchent à stimuler l’innovation dans leur entreprise.

1. Accroître la participation du personnel

La participation du personnel est au cœur de l’innovation. Votre équipe est une source essentielle de nouvelles idées. Mais pour proposer des innovations, le personnel doit sentir qu’il est mobilisé, qu’on lui fait confiance et qu’on l’écoute.

Lisa Lindström garde au sein de l’équipe de direction de sa firme un «siège ouvert» pour une employée ou un employé. Cette personne a son mot à dire et a accès à l’information, comme les autres membres de l’équipe. «Cette façon de faire répond à un souci de transparence, dit Lisa Lindström. Vous obtenez ainsi une nouvelle perspective et une ambassadrice ou un ambassadeur du personnel.»

De plus, Lisa Lindström soumet toutes les décisions d’entreprise importantes à un vote à l’échelle de l’entreprise, y compris l’orientation stratégique de Doberman et le choix d’accepter de la nouvelle clientèle importante.

«Les cent personnes que j’ai embauchées sont collectivement plus brillantes que moi, constate Lisa Lindström. Elles sentent qu’elles dirigent l’entreprise avec moi. Elles sont en mesure de participer et de sentir qu’elles peuvent influer sur leur quotidien.»

Elle respecte le résultat du vote même lorsqu’elle n’aime pas ce qui en ressort. Lisa Lindström attribue à ce système deux des projets de l’entreprise qui ont le plus de succès: l’ouverture du bureau de New York et le lancement d’une société de placement.

Elle précise qu’au départ, elle ne voulait pas aller de l’avant avec ces idées. «Je suis très contente de ne pas être la décideuse parce que j’aurais dit non», avoue la PDG.

2. Encourager l’apprentissage

L’innovation vient de membres du personnel qui apprennent constamment. Lisa Lindström favorise amplement l’apprentissage de son personnel en lui offrant de nombreuses occasions de formation et de mentorat, et en encourageant sa curiosité.

L’innovation consiste à faire en sorte que les gens osent le dire quand elles et ils ne connaissent pas quelque chose.

Ainsi, il faut donner une marge de manœuvre au personnel pour qu’il apprenne en travaillant, qu’il accomplisse son travail sans faire l’objet de microgestion et qu’il fasse des erreurs. «Il est important de donner aux gens de l’espace pour réfléchir et agir, remarque Lisa Lindström. L’innovation consiste à faire en sorte que les gens osent le dire quand elles et ils ne connaissent pas quelque chose».

3. Établir la confiance et la transparence

L’innovation s’appuie sur la confiance mutuelle et l’ouverture. Et ça commence au sommet. En tant que dirigeante d’entreprise, Lisa Lindström explique qu’en se révélant davantage, elle peut créer un cercle de confiance.

De plus, elle fait preuve d’une grande transparence avec le personnel à propos du budget de l’entreprise. Elle utilise des images créatives comme des blocs Lego ou des jetons de poker pour décrire divers éléments financiers d’une manière amusante et facile à saisir, de façon à ce que tout le monde comprenne.

4. Favoriser la mobilisation

Pour innover, il faut du personnel mobilisé. «Nous demandons aux recrues si elles sont ici pour construire l’entreprise avec moi et si elles sont prêtes à donner tout ce qu’elles ont, explique la PDG. Je ne crois pas que nous puissions résoudre des problèmes si le personnel n’est pas prêt à foncer, à prendre des risques, à montrer qui il est et à en faire profiter l’entreprise. Il faut avoir un lien étroit.»

Les membres du personnel doivent aussi avoir un bon équilibre travail-vie personnelle pour maintenir leur créativité. «Elles et ils doivent avoir un horaire raisonnable», précise Lisa Lindström.

5. Commencer modestement

Transformer votre culture d’entreprise en moteur d’innovation peut vous sembler une tâche insurmontable. En commençant modestement, ce sera plus facile. Lancez d’abord quelques initiatives simples qui favorisent l’inclusion, la confiance et l’ouverture. «Commencez avec des petits points faciles, puis passez à des questions plus importantes», résume Lisa Lindström.

Voici cinq initiatives qu’elle suggère:

  • Commencez par vous-même. Pensez aux changements que vous devrez personnellement opérer pour créer une culture ouverte et participative qui favorise l’innovation. «C’est un revirement de votre identité: le passage d’un rôle de puissant dirigeant à un pouvoir partagé et à une culture d’ouverture», résume la PDG.
  • Laissez faire les personnes qui désobéissent. Encouragez les gens qui enfreignent les règles. Ne les découragez pas. Ces personnes pourraient être votre meilleure source d’idées.
  • Encouragez la participation de tout le monde. Les réunions sont souvent dominées par des personnes extraverties, qui peuvent étouffer le flux d’idées. Pour tirer parti de l’entière capacité de son équipe à générer des idées, Lisa Lindström demande au personnel de réfléchir à l’avance sur des sujets et d’écrire ce qui ressort de sa réflexion afin d’en faire part au groupe.
  • Prenez des nouvelles de votre personnel. Vous pouvez profiter du temps de réunion pour prendre des nouvelles de votre personnel de façon à favoriser la confiance et la participation. Lisa Lindström aime commencer les réunions en demandant aux personnes présentes comment elles se sentent par rapport à leur journée et quelles sont les mesures qu’elles peuvent prendre pour être plus heureuses.
  • Agissez différemment. L’innovation ne vient pas de gens qui font la même chose encore et encore. Nous avons souvent besoin d’être mis au défi au moyen de nouvelles approches et de nouvelles idées. «La clé de l’innovation est la friction, explique Lisa Lindström. Une organisation est souvent conçue autour d’un type de comportement. La clé se trouve plutôt dans une combinaison de comportements.»

Cet article a été rédigé d’après la discussion entre Lisa Lindström et des PDG qui participaient à la Retraite axée sur l’excellence pour PDG dans le cadre d’une séance d’accueil exclusive à C2 Montréal.

Partager