Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Croissance interne ou fusions et acquisitions: choisir la bonne stratégie de croissance

Un plan de croissance solide vous permettra de choisir une stratégie qui convient à votre entreprise.
Partager

Qu’il s’agisse de prendre de l’expansion, de se lancer sur de nouveaux marchés ou de développer de nouveaux produits, la croissance de votre entreprise consiste à en augmenter la valeur.

Selon Sal Rabbani, directeur, Développement des affaires – BDC Services-conseils, cette augmentation de valeur peut se faire de deux façons, soit de manière interne – comme le résultat naturel de votre plan d’affaires – ou au moyen d’une fusion ou d’une acquisition.

Comment savoir quelle stratégie de croissance vous convient?

La première étape réside dans l’établissement d’objectifs clairs.

«Je commence toujours par demander aux entrepreneurs ce qu’ils veulent pour eux-mêmes et pour l’entreprise, car le but de toute stratégie est de les aider à atteindre leurs objectifs, affirme M. Rabbani. Pensez à court et à long terme. Avez-vous l’intention de vous retirer d’ici une date fixe? Voulez-vous bâtir quelque chose à transmettre à la prochaine génération? Quelle est votre vision pour l’avenir?»

Les réponses à ces questions vous aiguilleront vers la bonne stratégie de croissance.

Croissance interne: une continuation naturelle

La croissance interne découle naturellement de votre entreprise établie. Vous pouvez, par exemple:

  • vendre plus de vos produits actuels à des clients existants;
  • percer de nouveaux marchés, généralement par l’expansion géographique;
  • créer de nouveaux produits, ce qui peut être aussi simple que de créer une nouvelle couleur ou une nouvelle taille.

Toutefois, M. Rabbani met en garde contre l’idée que la croissance interne «se produira tout simplement» d’elle-même.

«La croissance interne demeure un acte délibéré, dit-il. Vous devriez avoir une stratégie bien réfléchie et un plan clair pour croître d’une façon qui convient à votre entreprise et qui est conforme à vos objectifs.»

Fusion et acquisition: croissance plus rapide, mais risque accru

La croissance par fusion et acquisition peut permettre d’avancer plus rapidement grâce à de nouvelles capacités ou de nouvelles offres: au lieu de concevoir un produit de toutes pièces ou d’avoir à développer les compétences de votre équipe, vous pourriez accéder à ces avantages rapidement en acquérant une autre entreprise.

«Les gens pensent souvent que la croissance interne coûte moins cher, fait remarquer M. Rabbani. Cependant, créer vous-même une toute nouvelle offre finit parfois par coûter plus cher que de l’acquérir.»

Les entrepreneurs qui se lancent dans une acquisition doivent toutefois s’y préparer. L’intégration de deux entreprises peut être compliquée et, souvent, les résultats des premières années ne répondent pas aux attentes trop optimistes.

En fin de compte, il s’agit rarement de choisir entre la croissance interne et la croissance externe.

«C’est une question d’équilibre, déclare M. Rabbani. Vous ne voulez jamais cesser de croître de manière interne, mais vous voulez toujours être prêt à saisir les occasions d’acquisition qui appuient vos objectifs.»

Croissance interne vs fusion et acquisition

Croissance interne Fusion et acquisition
Croissance interne
  • Rythme habituellement plus lent
  • Plutôt facile à contrôler
  • Ne nécessite habituellement pas beaucoup d’investissements initiaux supplémentaires
  • Concentration sur vos activités de base
Fusion et acquisition
  • Façon généralement plus rapide de croître
  • Possibilité d’accéder à de nouveaux marchés, de nouvelles régions géographiques et de nouveaux secteurs
  • Possibilité d’intégrer de nouveaux actifs à votre portefeuille: marques reconnaissables, propriété intellectuelle, capacités ou talents clés
  • Transactions qui exigent souvent des montants de capital importants
  • Concentration sur la fusion ou l’acquisition elle-même plutôt que sur les activités de base

La planification joue un rôle clé

Quel que soit le mode de croissance privilégié, M. Rabbani insiste sur l’importance d’avoir un plan. Celui-ci devrait tenir compte de l’état actuel de l’entreprise et de l’incidence que la croissance aura sur elle.

Pour élaborer un plan de croissance, vous devez déterminer quelles sont les meilleures occasions dont vous pouvez tirer parti aussi rapidement que possible. Une entreprise ne peut pas exploiter toutes les occasions qui se présentent, c’est pourquoi elle doit établir ses priorités.

«Un bon plan aidera à mettre en évidence où et comment vous pouvez envisager de croître, soutient M. Rabbani. Il vous oblige à être réaliste quant à vos capacités, systèmes et processus existants. Si vous constatez qu’il vous manque une capacité essentielle, demandez-vous si vous devriez la développer à l’interne ou l’acquérir rapidement au moyen d’une acquisition.»

Vous devriez avoir une stratégie bien réfléchie et un plan clair pour croître d’une façon qui convient à votre entreprise et qui est conforme à vos objectifs.

Bien que la planification soit importante, M. Rabbani affirme qu’il est aussi important de rester flexible.

«On ne peut jamais se reposer sur ses lauriers, explique-t-il. Vous devez savoir ce qui se passe et repérer ce qui pourrait menacer votre entreprise afin d’adapter votre plan en conséquence pour ne pas être coincé dans une bulle ou laissé pour compte à mesure que votre secteur évolue.»

Enfin, M. Rabbani fait remarquer qu’il n’est pas conseillé de prendre les décisions de croissance seul, et que vous auriez avantage à vous entourer de conseillers de confiance objectifs à qui vous pouvez faire appel pour obtenir du soutien. Ils vous aideront à voir la situation dans son ensemble et vous fourniront d’autres points de vue qui vous aideront à aller dans la bonne direction.

Partager