9 erreurs fréquentes chez les entreprises en démarrage | BDC.ca
logo BDC

9 erreurs fréquentes à éviter pour une nouvelle entreprise

Partager

Si vous êtes comme la plupart des jeunes entrepreneurs, vous êtes enthousiasmé par votre idée d’affaires et impatient de lancer votre entreprise.

Mais il serait prudent de prendre du recul pour vous assurer d’éviter les erreurs fréquentes que commettent beaucoup de nouvelles entreprises. Faire les bons choix dès le début peut vous épargner bien des maux de tête plus tard.

1. Négliger d’écrire un plan d’affaires

Nombreux sont les entrepreneurs novices qui ne préparent pas de plan d’affaires. Ce dernier n’a pas besoin d’être long et détaillé. Mais il faut prendre le temps d’élaborer un plan qui vous permettra d’être constant dans vos efforts, qui servira comme point de ralliement pour votre équipe et qui établira des échéances vous permettant de mesurer votre progrès.

2. Démarrer avec des ressources financières inadéquates

Les entrepreneurs négligent souvent la planification financière et minimisent le montant du capital qu’il leur faut pour lancer leur entreprise. Résultat: Un financement inadéquat pour l’atteinte de vos objectifs et/ou un manque de liquidités au moment où l’entreprise se prépare à prendre son envol.

Pour éviter ces problèmes, assurez-vous de préparer des projections financières pour votre nouvelle entreprise, en particulier pour les 12 premiers mois. Celles-ci peuvent aussi vous aider à obtenir du financement et des investissements.

3. Négliger de faire le suivi des progrès et de rajuster le tir

Ne commettez pas l’erreur de laisser votre plan d’affaires sur une tablette. Faites-en un document dynamique en surveillant constamment vos progrès et en le tenant – ainsi que vos projections – à jour.

4. Acheter des actifs avec les liquidités

L’utilisation des fonds d’exploitation pour acheter des actifs à long terme est une erreur fréquente qui peut entraîner un manque de liquidités. Quand vous évaluez vos achats d’équipement, de machinerie ou de services informatiques, songez à utiliser un prêt commercial dont la période de remboursement correspond à la durée de vie de l’actif (par exemple, un prêt de sept ans pour un véhicule que vous souhaitez utiliser sept ans).

5. Éviter de demander de l’aide extérieure

Beaucoup de nouveaux entrepreneurs n’aiment pas admettre qu’ils ont besoin d’aide. N’hésitez pas à rechercher un mentor, à faire appel à un consultant externe ou à créer un comité consultatif pour vous donner du soutien et des idées.

6. Fixer un mauvais prix

Ne faites pas l’erreur de fixer vos prix uniquement en fonction de ceux de vos concurrents. Pour prendre une décision éclairée, il est important d’effectuer une recherche de coût détaillée pour chacun de vos produits. Surveillez aussi vos coûts afin d’être en mesure d’effectuer les ajustements nécessaires.

7. Négliger la technologie

Les entreprises canadiennes investissent moins dans la technologie que les entreprises américaines, et cela affecte notre productivité. Assurez-vous d’évaluer comment la technologie pourrait être bénéfique pour la croissance, l’efficacité et la rentabilité de votre entreprise.

8. Négliger le marketing en ligne

Assurez-vous d’évaluer comment vous pourrez tirer parti du potentiel marketing qu’offre l’Internet. Par exemple, des annonces sur des plateformes de réseaux sociaux peuvent être rentables et efficaces pour cibler des segments précis du marché.

9. Ne pas apprendre de ses erreurs

Durant le démarrage de votre entreprise, apprenez de vos erreurs et utilisez-les pour vous guider vers la réussite. Rappelez-vous que plusieurs entrepreneurs reconnus ont échoué lors de leur premier essai, mais sont revenus plus forts après avoir compris et amélioré ce qui n’avait pas fonctionné.

Partager

v17.9.0.10395