Vous avez du mal à déléguer? Voici 5 signes qui indiquent que cela nuit à votre entreprise

Vous devriez passer vos journées à développer votre entreprise plutôt qu’à gérer les affaires courantes

Lecture de 3 minutes

Déléguez-vous suffisamment de travail aux membres de votre personnel?

Si vous êtes comme plusieurs propriétaires d’entreprise, vous ne vous rendez peut-être même pas compte que vous avez de la difficulté à confier certaines tâches à d’autres. Or, cela peut nuire à la croissance de votre entreprise et à la mobilisation de votre personnel.

Les propriétaires d’entreprise ont l’habitude de presque tout faire sans aide quand elles et ils démarrent et font croître leur entreprise. Le concept de délégation est difficile à appliquer, car il est contraire aux méthodes qui leur ont permis de réussir.

Voici une liste de cinq signaux d’alarme pour vous aider à déterminer si vous déléguez suffisamment.

1) Vous vous enlisez dans des tâches routinières

Combien de temps dans une journée consacrez-vous à des tâches qui pourraient être facilement exécutées par quelqu’un d’autre? Vous devriez plutôt passer vos journées à réaliser votre vision et votre stratégie et à développer votre entreprise.

Examinez les tâches que vous assumez, puis exercez-vous à déléguer celles qui ne sont pas prioritaires, complexes ou stratégiques. Chaque fois que vous effectuez une tâche que vous ne devriez pas être en train de faire, c’est que vous ne déléguez pas assez.

Établissez un objectif quant au nombre de tâches que vous pouvez déléguer chaque jour ou chaque semaine, ainsi qu’au temps que vous passerez à préparer votre équipe à assumer davantage de responsabilités.

Un truc: choisissez une personne de votre équipe qui est digne de confiance, puis commencez à lui attribuer vos tâches non prioritaires. Mentionnez-lui clairement qu’elle peut vous poser toutes les questions nécessaires à l’exécution du travail.

2) Vous souffrez de stress

Si votre stress augmente, ce peut être le signe que vous ne déléguez pas assez. Portez attention à votre comportement. Surveillez les signes de stress comme la mauvaise humeur, l’insomnie, la difficulté à se concentrer et le manque d’efficacité. Le stress vous enferme dans un cycle et le manque d’efficacité tend à devenir chronique et à s’aggraver. Une ou un propriétaire d’entreprise peut ainsi se retrouver dans une «spirale descendante.»

3) Vous n’avez pas confiance en votre personnel

Plusieurs propriétaires d’entreprise ne délèguent pas, car elles et ils croient qu’elles et ils feront ainsi le travail plus rapidement et obtiendront ce qu’elles et ils veulent vraiment.

Ce raisonnement est un autre signe que vous ne déléguez pas assez. Pensez-y un instant. Si vous consacrez quelques heures à former une perosnne à l’exécution d’une tâche, vous n’aurez plus jamais à accomplir celle-ci.

Vous ne pouvez pas tout faire. En refusant de déléguer, vous limitez la taille de votre entreprise. De plus, il est important de laisser les membres de votre personnel accomplir le travail pour lequel vous les avez embauchés, tout en reconnaissant qu’elles ils peuvent faire des erreurs pendant leur apprentissage.

4) Les tâches importantes ne sont pas exécutées

Si les tâches importantes sont constamment laissées de côté ou mal faites, c’est un autre signe que vous en avez trop sur vos épaules.

5) Le personnel semble peu coopératif

Avez-vous le sentiment que les membres de votre personnel ne vous apportent pas assez de soutien? L’absence de soutien est une réaction courante dans les milieux de travail où il y a peu de délégation.

En général, les membres du personnel veulent faire du bon travail, mais elles et ils ressentiront de la frustration à vous voir intervenir constamment, de gérer tout dans les moindres détails ou de donner des ordres sans consignes claires ni soutien.

Si vous ne savez pas déléguer correctement, les membres de votre personnel auront l’impression qu’il ne sert à rien de suivre vos instructions, et n’auront guère d’intérêt à le faire.