Qu’est-ce que le financement reposant sur l’actif | BDC.ca
logo BDC

Financement reposant sur l’actif

Partager

Il y a financement reposant sur l’actif quand on accorde un prêt principalement sur la valeur des actifs que l’emprunteur offre en garantie.

Par exemple, si une entreprise requiert 100 000 $ rapidement, mais ne peut aisément démontrer sa capacité de payer la dette supplémentaire avec son flux de trésorerie (par exemple, parce qu’elle se trouve entre deux périodes de déclaration et n’a pas d’états financiers à jour). Pour obtenir le prêt, elle pourrait «mettre en gage» un actif en particulier (un bien immobilier, un équipement ou encore, une action ou une obligation). Ainsi, elle accepte de céder l’actif au prêteur si elle ne peut rembourser son prêt au moyen de son encaisse.

Les modalités d’un prêt reposant sur l’actif dépendent du type d’actif mis en gage. Les prêteurs préfèrent des actifs très liquides comme les bons du Trésor, les actions, les obligations, les fonds communs de placement et les fonds négociés en bourse (FNB), car on peut facilement les convertir en espèces. Les prêts reposant sur des actifs très liquides présentent généralement un ratio prêt-valeur plus élevé, des taux d’intérêt plus bas et des conditions de remboursement plus souples.

Les prêts reposant sur l’actif ne s’élèvent jamais 100% de la valeur estimée de l’actif mis en gage. La marge sert à recouvrer les coûts de liquidation, au besoin. Cela inclut par exemple l’actualisation des prix pour accélérer la vente et payer les intérêts courus.

En savoir plus sur le financement reposant sur l’actif

En général, plus l’actif mis en gage est liquide, plus le ratio prêt-valeur est élevé. Par exemple: un prêteur peut accorder jusqu’à 90% de la valeur nominale d’un titre très négociable, 75% d’un immeuble résidentiel ou 60% d’un immeuble commercial.

Partager

v17.9.0.10395