Incubateur d’entreprises

Définition d'un incubateur d'entreprises

Un incubateur d'entreprises est un programme qui permet aux entreprises en démarrage qui débutent d’accéder à du mentorat, à des occassions d'investissements et à d'autres formes de soutien pour les aider à s'établir.

L’incubateur d’entreprises travaille avec des entreprises en démarrage pour leur permettre de dépasser leur phase embryonnaire. Il offre un soutien et un accompagnement aux nouvelles entreprises qui ont une idée prometteuse, ainsi qu’aux entrepreneures et aux entrepreneurs qui en sont encore au stade de l’idée.

L’incubateur d’entreprises est conçu pour aider les entreprises innovantes à un stade précoce à avoir un produit minimum viable (PMV) et à créer un plan réalisable pour mettre ce produit sur le marché. Si une entreprise en phase de démarrage a déjà créé un PMV ou lancé son produit, elle ne pourra probablement pas être candidate à un incubateur. Un accélérateur d’entreprises convient mieux aux entreprises qui sont à un stade avancé de développement.

En plus du mentorat et des occasions d’investissement, un incubateur d’entreprises donne aux jeunes entreprises accès à des ressources logistiques et techniques, ainsi qu’à de l’espace de bureau partagé.

Comme chaque entreprise se développe à son propre rythme, un programme d’incubateur peut durer de plusieurs mois à quelques années. Dans tous les cas, le programme vise à donner aux entreprises en démarrage les outils et les connaissances dont elles ont besoin pour devenir autonomes.

Certains incubateurs fonctionnent comme des organismes sans but lucratif alors que d’autres fournissent des capitaux de démarrage et du soutien en échange d’actions (propriété) dans les entreprises.

Un incubateur aide les propriétaires d’entreprises à mettre de l’ordre dans leurs affaires avant de commencer le processus de commercialisation de la technologie mise au point.

Comment fonctionne un incubateur d’entreprises?

Il existe plusieurs types d’incubateurs d’entreprises au Canada. Certains s’attachent à aider les entreprises en phase de démarrage dans un secteur précis, tandis que d’autres sont affiliés à une université, comme DMZ à l’Université métropolitaine de Toronto, The Forge à l’Université McMaster et The Bridge à l’Université Dalhousie.

«Il y a souvent une bonne synergie entre une université et un incubateur affilié à cette institution, dit Nicolas Castonguay, directeur principal de comptes, Industrie des technologies à BDC. Si une université dispose d’un très bon incubateur, cela contribuera à attirer la population étudiante à l’université – en particulier des personnes qui pourraient vouloir créer leur propre entreprise et avoir un jour besoin des services d’un incubateur.»

Il convient également de faire une distinction importante entre les incubateurs à but lucratif et ceux à but non lucratif. Un incubateur à but lucratif prendra une participation en nature dans les entreprises clientes, ce qui signifie qu’il deviendra en partie propriétaire de l’entreprise.

Le fait qu’un incubateur détienne une participation dans une entreprise en démarrage peut être positif, car il sera dans son intérêt de continuer à aider l’entreprise une fois le programme d’incubateur terminé. D’un autre côté, cela peut avoir une incidence sur les évaluations futures et devenir coûteux, surtout pour les entreprises en démarrage qui passent par plusieurs programmes d’incubateur au départ.

Peu importe leur spécialité ou leur modèle de revenus, les incubateurs d’entreprises offrent une gamme de services aux entreprises acceptées dans leurs programmes. Ces services comprennent normalement l’accès à ce qui suit:

  • des mentores et mentors qui ont une précieuse expérience du secteur ou qui ont créé et développé des entreprises en démarrage;
  • de l’accompagnement et du soutien technique;
  • des conseils stratégiques sur les plans de croissance, notamment en matière de recrutement, de développement des affaires et de production;
  • des investissements de départ grâce à des «journées de démonstration» et à d’autres événements;
  • des services en nature tels que des locaux pour bureaux.

Souvent, ces organisations ont une entrepreneure ou un entrepreneur «en résidence», dont le rôle consiste à aider les entreprises du programme d’incubateur à mettre au point leur PMV, tout en signalant les pièges en cours de route et les solutions possibles. Ces conseils de démarrage peuvent aider les participantes et participants à penser comme des leaders d'entreprise.

Incubateurs et accélérateurs

Le stade de développement de votre entreprise déterminera si vous avez besoin d’un incubateur ou d’un accélérateur.

Incubateur Accélérateur

Votre entreprise...

  • n’a pas de PMV
  • n’a pas de modèle d’affaires
  • ne sait pas quand le PMV sera prêt

Votre entreprise...

  • a un PMV
  • a un modèle d’affaires
  • est proche du lancement du produit
  • recherche du financement d’amorçage ou de préamorçage
  • est déjà opérationnelle à un certain degré

La principale différence entre les incubateurs et les accélérateurs est le stade des entreprises en démarrage avec lesquelles ils travaillent. Alors que les incubateurs ont tendance à se concentrer sur les toutes premières étapes, travaillant même avec des entrepreneures et entrepreneurs au stade de l’idée, les accélérateurs ont tendance à choisir des entreprises un peu plus matures. Par exemple, si votre entreprise a déjà une clientèle ou vend déjà des produits et des services, il est peut-être préférable de participer à un programme d’accélérateur.

«Les services dont bénéficient généralement les propriétaires d’entreprise participant à un programme d’accélérateur peuvent également être différents. Tout comme les incubateurs, les accélérateurs offrent des conseils stratégiques et un encadrement par des spécialistes d’expérience, ainsi que des occasions de formation», ajoute Nicolas.

Les entreprises en démarrage qui participent à un programme d’accélérateur peuvent avoir déjà bénéficié d’un investissement de préamorçage de la part de leurs amies et amis et de leur famille. Par conséquent, les locaux pour bureaux et l’accès à certains services techniques peuvent ne pas être nécessaires pour elles.

Dans certains cas, une seule organisation peut proposer à la fois l’incubation et l’accélération, mais il s’agirait alors de programmes distincts correspondant aux besoins des entreprises à différents stades. Centech, à Montréal, en est un exemple, alors que Communitech, à Waterloo, en est un autre. D’autres, comme Creative Destruction Lab, dont le siège est à Toronto, offrent une expertise précise dans plusieurs secteurs d’activité à divers endroits dans le monde.

Les incubateurs d’entreprises fonctionnent-ils?

L’adéquation est un facteur clé pour qu’une entreprise tire le meilleur parti d’un incubateur. Les entreprises au stade de l’idée qui recherchent ce type de soutien ont tout intérêt à comparer les différents incubateurs avant de décider de celui qui leur convient le mieux.

Voici quelques-unes des questions clés qu’il faut se poser à propos d’un incubateur:

  • Prendra-t-il une participation dans mon entreprise et, si oui, quelle sera sa part?
  • Qui dans son réseau pourrait me donner les conseils dont j’ai besoin pour faire décoller cette entreprise?
  • A-t-il des liens étroits avec mon secteur d’activité?
  • Que disent les personnes qui ont déjà participé à son programme à propos de ses avantages?
  • Est-il sur le radar des investisseuses et investisseurs dans mon domaine?
  • Quels sont les frais qui y sont associés, et ai-je actuellement les ressources nécessaires pour les assumer?
  • Des changements importants ont-ils été apportés récemment à son programme et, le cas échéant, pourquoi?

«Participer à un programme d’incubateur qui correspond bien à vos besoins donnera certainement un coup de pouce à votre entreprise, mais ce n’est toujours pas une garantie de succès à long terme», prévient Nicolas, en faisant remarquer qu’environ 90 % des entreprises en démarrage échouent.

À la base, les incubateurs aident les propriétaires d’entreprise à comprendre leurs points faibles et leur donnent des renseignements de base sur la gestion d’une entreprise. Ces leçons de gestion et les possibilités de réseautage sont souvent ce qui pourrait vous aider à faire passer votre entreprise en démarrage au niveau supérieur.

Financez votre entreprise technologique

Les entreprises technologiques et les entreprises en démarrage ont une trajectoire de croissance unique. Téléchargez notre boîte à outils pour le financement des entreprises technologiques pour planifier votre croissance, attirer des investissements et trouver de la nouvelle clientèle.