Forces concurrentielles

Les forces concurrentielles sont les facteurs et les variables qui menacent la rentabilité d’une entreprise et empêchent la croissance de celle-ci. On les regroupe généralement en deux catégories.

Les forces directes déterminent le niveau le plus bas au chapitre de la concurrence des prix. Elles comprennent ceci:

  • l’intensité de la concurrence directe mesurée par le nombre d’entreprises concurrentes, le degré de normalisation des produits, le degré de capacité de production excédentaire;
  • le pouvoir de négociation des clientes et clients, qui est influencé par les attentes des clientes et clients quant à la qualité et au prix des produits.

Les forces indirectes déterminent le plafond des prix et des bénéfices d’un marché. Elles incluent ceci:

  • la menace de la concurrence indirecte (disponibilité de produits au rendement similaire);
  • la possibilité de nouveaux arrivants et arrivantes sur le marché;
  • la pression des fournisseuses et fournisseurs (les fournisseuses et fournisseurs peuvent augmenter leurs prix si la demande d’intrants est élevée);
  • la pression découlant de la réglementation (lois et règlements influant sur le comportement des clientes et clients et des fournisseuses et fournisseurs et la disponibilité des produits et services de substitution).

Les entreprises utilisent les résultats de leur analyse FFPM pour contrer ces forces. L’objectif est non seulement de les contrer, mais aussi de voir comment obtenir un avantage concurrentiel. On actualise les résultats de l’analyse chaque année dans le cadre du processus de planification stratégique puis l’entreprise énonce ses réponses dans son plan stratégique.

Définitions reliées

Consultez notre glossaire pour lire d’autres définitions