Logo - Banque de développement du Canada - BDC

Pourquoi nous avons investi dans Carbon Upcycling

Cette entreprise technologique novatrice s’attaque à deux problèmes majeurs: les changements climatiques et les déchets industriels

Lecture de 9 minutes

Chef de file en matière de solutions de décarbonisation circulaire dans les secteurs où la transition énergétique présente des défis, Carbon Upcycling vient de conclure une ronde de série A de 26 millions de dollars américains codirigée par le Fonds Technologies pour le climat de BDC Capital et Climate Investment.

Grâce à une solution qui a un impact permanent et quantifiable, Carbon Upcycling fait partie d’une cohorte d’entreprises canadiennes innovantes en pleine croissance qui développent des technologies à grande échelle pour réduire l’importante empreinte de gaz à effet de serre (GES) du ciment et du béton.

Voici pourquoi nous avons investi dans Carbon Upcycling (et pourquoi nous ne nous arrêterons pas là).

La production d’une tonne de ciment émet jusqu’à 0,8 tonne de CO2 dans l’atmosphère. C’est pourquoi les technologies visant à remplacer ou à réduire le ciment dans le béton ont un effet considérable sur les émissions de GES.

Le défi

Le béton est la substance la plus utilisée au monde après l’eau. Le ciment est la colle qui maintient le béton en place et l’ingrédient qui produit le plus de GES.

Pour fabriquer du ciment, on doit chauffer du calcaire (un type de roche) à des températures très élevées, ce qui libère de grandes quantités de CO2. La production de ciment est donc l’une des industries qui émettent le plus de carbone au monde, représentant 7 % des émissions mondiales de CO2.

La production d’une tonne de ciment émet 0,8 tonne de CO2 dans l’atmosphère. C’est pourquoi les technologies visant à remplacer ou à réduire le ciment dans le béton ont un effet considérable sur les émissions de GES.

L’augmentation de la population mondiale fait constamment grimper la demande de bâtiments résidentiels partout dans le monde. Par conséquent, le marché mondial du ciment devrait passer de 341 milliards de dollars américains en 2022 à 482 milliards de dollars américains d’ici 2029 à un taux de croissance annuel composé de 5,1 %. Chaque année, 500 kg de ciment sont produits par être humain.

Le plus grand défi auquel est confrontée l’industrie du ciment et du béton est de réduire ses émissions de CO2 tout en répondant à la demande croissante.

La technologie de l’entreprise est pratique et novatrice: elle utilise des sous-produits industriels abondants et peu coûteux, comme le laitier d’acier ou la cendre volante, et les combine avec du CO2 pour les minéraliser de manière permanente.

La solution

Carbon Upcycling, société technologique de Calgary axée sur le carbone, a mis au point et breveté une nouvelle technologie permettant d’atteindre l’objectif de carboneutralité circulaire à l’avenir. Sa technologie permet de produire un substitut de ciment à faible teneur en carbone qui peut réduire jusqu’à 50 % de la quantité de mâchefer contenue dans le ciment, diminuant ainsi de près de moitié l’empreinte de GES du ciment.

Sa technologie permet de réduire les émissions de GES de deux façons: tout d’abord, en séquestrant le CO2 des gaz de combustion industriels dans les déchets utilisés pour remplacer le ciment (élimination du CO2) et, ensuite, en réduisant la quantité de ciment nécessaire dans le béton (réduction du CO2).

La technologie de l’entreprise est pratique et novatrice: elle utilise des sous-produits industriels abondants et peu coûteux, comme le laitier d’acier et la cendre volante, et les combine avec du CO2 pour les minéraliser de manière permanente. Le résultat? Un substitut de ciment à haute performance et à faible teneur en carbone qui stocke en permanence le CO2 et peut remplacer jusqu’à 50 % du mâchefer dans le ciment tout en améliorant la résistance et la durabilité du béton.

La performance de plusieurs substituts de ciment à faible teneur en carbone de Carbon Upcycling a été validée par certains des plus grands producteurs mondiaux de ciment, dont CEMEX, CRH et d’autres.

Carbon Upcycling a rapidement fait évoluer sa technologie, passant du traitement de grammes en laboratoire en 2016, à des kilogrammes en 2018, puis à des tonnes en 2021. L’entreprise est actuellement en train de concevoir et de déployer ses deux premiers projets à l’échelle industrielle dans des cimenteries avec CRH et CEMEX.

Apoorv Sinha with a reactor

Apoorv Sinha, chef de la direction de Carbon Upcycling (Photo fournie par Carbon Upcycling)

La technologie de Carbon Upcycling est évolutive et facilement quantifiable. Son impact est également permanent: Le CO2 minéralisé dans les substituts de ciment est une forme permanente de stockage du CO2.

Cet argument de vente est important pour la clientèle potentielle, car un nombre croissant d’économies et d’entreprises visent à atteindre la carboneutralité.

Sa technologie peut être intégrée aux cheminées et aux systèmes de manutention existants d’une cimenterie afin de minéraliser directement les émissions de CO2 dans les sous-produits industriels qu’elle réutilise. Par conséquent, le CO2 séquestré n’est jamais rejeté dans l’atmosphère et c’est l’une des nombreuses raisons pour lesquelles nous aimons la technologie de Carbon Upcycling.

Outre les avantages importants liés à la réduction des émissions de GES, il y a aussi l’avantage du recyclage valorisant. Les sous-produits industriels utilisés par Carbon Upcycling comme matières premières pour la fabrication de ciment se seraient retrouvés dans des sites d’enfouissement. Ces déchets sont plutôt utilisés pour construire des villes.

L’investissement

L’investissement dans Carbon Upcycling fait partie de l’engagement de BDC en faveur du développement durable et de sa contribution à l’ambition du Canada à atteindre la carboneutralité d’ici 2050.

La ronde de série A de 26 millions de dollars américains de Carbon Upcycling a été codirigée par le Fonds Technologies pour le climat de BDC Capital et Climate Investment.

Sa technologie permet de réduire considérablement les émissions de GES, et elle peut être mise en œuvre à l’échelle mondiale. Cela cadre tout à fait avec notre politique d’investissement du Fonds Technologies pour le climat.

L’entreprise dispose d’une voie d’accès claire au marché grâce à des partenariats solides avec de grands noms de l’industrie mondiale du ciment, comme CRH et CEMEX, qui réinvestissent et avec lesquels elle monte ses projets.

Elle a également fait un travail incroyable pour accéder à du capital sous forme de subventions, lui permettant ainsi d’atteindre un stade de développement avancé sans trop se diluer.

La nouvelle ronde de financement servira à déployer une série de projets à l’échelle industrielle pour valider la rentabilité de la solution de Carbon Upcycling. Elle appuiera le premier déploiement de technologies de captage et d’utilisation du carbone à l’échelle industrielle dans des cimenteries en Amérique du Nord et en Europe.

Avec une proposition de valeur audacieuse pour s’attaquer aux changements climatiques et aux déchets industriels, une stratégie de propriété intellectuelle et un portefeuille robustes, une équipe solide avec une vision et une technologie novatrice pour réduire les GES de façon notable, mesurable et permanente dans des secteurs à émissions élevées comme le ciment, l’acier et les mines, Carbon Upcycling remplit toutes les conditions requises.

Concrete pilings

Photo fournie par Carbon Upcycling

L’avenir

Comptant 30 personnes au sein de son personnel et plusieurs demandes de brevet en cours ou accordées, Carbon Upcycling est l’une des 12 entreprises canadiennes figurant sur la liste du rapport Global Cleantech 100 de 2023. Plusieurs autres entreprises du portefeuille de BDC Capital figurent sur cette liste: Eavor, Ekona Power, e-Zinc, GaN Systems, GHGSat, Hydrostor, Mangrove Lithium et Svante.

Apoorv Sinha, fondateur et chef de la direction de Carbon Upcycling, a bâti une équipe dynamique et compétente. Cette entreprise fait partie d’une cohorte croissante de sociétés canadiennes qui cherchent à mettre au point les technologies énergétiques propres de l’avenir.

Notre fonds a été créé pour soutenir des entreprises novatrices comme celle d’Apoorv et son équipe; il vise à aider ces entreprises à se positionner en vue d’une croissance rapide, car elles exercent leurs activités dans des secteurs qui requièrent beaucoup de capitaux et dont le processus de commercialisation est long. Nous voyons là une lacune en matière de financement que nous devons combler en tant qu’investisseurs et partenaires des propriétaires d’entreprise.

Notre objectif est d’aider ces entreprises novatrices à commercialiser et à développer leur technologie. Il s’agit de la contribution la plus importante que BDC puisse offrir pour aider à bâtir une économie circulaire, propre et à faibles émissions de carbone.

Notre engagement envers Carbon Upcycling est l’un des premiers investissements du Fonds Technologies pour le climat de 400 millions de dollars lancé en novembre 2022, mais ce n’est pas le premier destiné à décarboniser le monde ou l’industrie du ciment.

Nous avons précédemment investi dans CarbiCrete, une entreprise spécialisée dans l’élimination du carbone dont la technologie brevetée permet de produire du béton sans ciment et carbonégatif à partir de sous-produits industriels et de dioxyde de carbone capturé. Le Fonds Technologies industrielles, propres et énergétiques de BDC Capital a également investi dans CarbonCure Technologies, dont la solution permet aux producteurs de béton d’utiliser le dioxyde de carbone capturé pour produire des mélanges de béton fiables et à faible teneur en carbone.

Ces entreprises canadiennes mettent au point des solutions pour s’attaquer à l’un des secteurs où les émissions sont les plus élevées au monde: le ciment.

Et nous sommes là pour les soutenir. C’est exactement le type de leaders que nous recherchons pour le Fonds Technologies pour le climat de BDC Capital et la raison pour laquelle nous existons.

Notre objectif est d’aider ces entreprises novatrices à commercialiser et à développer leur technologie. Il s’agit de la contribution la plus importante que BDC puisse offrir pour aider à bâtir une économie circulaire, propre et à faibles émissions de carbone.

Communiquez avec nous si vous pensez que nous pourrions aider votre entreprise.

Votre vie privée

BDC utilise des témoins de navigation (cookies) pour améliorer votre expérience sur son site et à des fins publicitaires, pour vous offrir des produits ou des services qui sont pertinents pour vous. En cliquant sur «J’ai compris» ou en poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à leur utilisation.

Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.