Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

4 grandes tendances qui façonneront la transformation numérique post-pandémie

Partager

Après l’une des années les plus difficiles de notre vie, nous avons certaines raisons d’être optimistes à l’approche de 2021. Nous avons traversé le confinement et adopté de nouveaux comportements qui peuvent aider à nous protéger, et même à prospérer. Des vaccins prometteurs permettent d’espérer que le virus pourra être maîtrisé l’année prochaine. De plus, les entreprises et les équipes ont acquis des compétences essentielles en matière de résilience qui leur seront utiles, ainsi qu’à leurs clients, à l’avenir.

Par contre, ne vous méprenez pas : la pandémie a changé notre façon de vivre et de travailler. On peut déjà affirmer que le coronavirus a déclenché un virage numérique mondial et qu’on ne peut plus faire marche arrière.

Pour les entreprises qui s’engagent dans cette transformation numérique, l’année prochaine offrira des possibilités d’expansion et de prospérité. Si 2020 a consisté à trouver ses repères dans le monde numérique, 2021 servira à établir les nouvelles bases nécessaires pour progresser selon de nouvelles façons passionnantes.

Voici quatre tendances à surveiller et à adopter alors que nous nous préparons à la nouvelle année et que nous poursuivons la transformation numérique que la pandémie a entraînée.

1. Un virage pour faire place à la diversité et à l’inclusion

Les entreprises ont besoin de tous les avantages possibles cette année, et des études démontrent que le fait de faire place à la diversité et à l’inclusion augmente les profits et les revenus, et renforce l’innovation. La diversité est meilleure pour les affaires, tout comme elle l’est pour l’économie.

Comme de plus en plus d’entreprises se penchent sur la manière dont elles peuvent attirer et retenir des talents diversifiés, nous pouvons compter sur une uniformisation des règles du jeu pour que tous puissent exceller. Les entreprises qui ont intégré ces pratiques dans leur culture bénéficieront déjà d’un avantage.

2. L’essor du fonctionnement à partir de n’importe où

Le fonctionnement à partir de n’importe où permet à une entreprise de mener à distance presque tous les aspects de ses activités et de s’adapter aux fluctuations de la demande. De plus, cela permet aux équipes de réagir avec souplesse et efficacité aux possibilités qui se présentent et de réduire les frictions qui font obstacle à une vente.

Les entreprises repensent déjà leur façon de concevoir et d’utiliser les bureaux. Beaucoup d’entre elles, dont Shopify et Google, ont déjà lancé une politique de «travail de n’importe où» pour les employés et réduisent l’espace physique des bureaux. Ce changement signifie que les entreprises ont accès aux talents partout au Canada – ou dans le monde.

Le passage au numérique peut également entraîner des difficultés dans la mise en place d’une culture d’entreprise dynamique. En l’absence de réunions en personne et d’autres événements au bureau qui aident à promouvoir la vision et les valeurs, certains employés pourraient se sentir isolés et déconnectés. Lorsque les employés ne sont pas au bureau, chaque entreprise doit veiller à prioriser sa culture.

3. La numérisation de l’expérience employé

Les entreprises ont depuis longtemps donné la priorité aux solutions axées sur le client, comme les paiements sans contact, mais il est tout aussi important de numériser l’expérience employé, en particulier lorsque les employés ne travaillent pas au bureau. Il sera plus important que jamais de trouver des moyens créatifs de mobiliser les employés, et les entreprises investiront massivement dans la numérisation de l’expérience employé l’année prochaine.

Cette numérisation axée sur les employés a une valeur incontestable. Selon un rapport de Gallup, les organisations qui se classent dans les 20 % supérieurs en matière de mobilisation bénéficient d’une baisse de 41 % de l’absentéisme, d’une diminution de 59 % du roulement de personnel et d’une augmentation de 21 % de la rentabilité.

Une façon d’accroître la mobilisation est d’adopter des outils qui microciblent les employés pour obtenir leur avis sur la culture du lieu de travail, les programmes de soutien et les besoins en matière de développement professionnel. Cela crée une personnalisation similaire à la façon dont les marques utilisent les données pour cibler les consommateurs avec des offres promotionnelles.

Les flux de travail sont un autre excellent point de départ. De nombreuses entreprises ont simplement transposé des processus hors ligne dans le monde numérique, mais ce changement ne permettra pas d’obtenir une journée de travail productive ou satisfaisante. Les équipes doivent plutôt rationaliser les flux de travail et tirer parti de l’automatisation, lorsque cela est possible, afin que les employés ne soient pas inondés de changements réguliers. ProcedureFlow, Beanworks et Kiite sont trois entreprises en démarrage canadiennes qui proposent des solutions.

4. L’influence croissante de l’Internet du comportement

Une personne moyenne produit 2,5 quintillions d’octets de données chaque jour par l’intermédiaire de ses appareils connectés. Les entreprises disposent ainsi d’une occasion extraordinaire de mieux la connaître. Lorsque ces renseignements sont rassemblés en un récit cohérent, les entreprises peuvent influencer efficacement les clients – ce qu’on appelle l’Internet du comportement.

Les avantages concurrentiels apparaissent réellement lorsque les entreprises créent des portraits détaillés de leurs clients. Une plateforme de données de clients basée sur l’intelligence artificielle qui réunit les données de sources disparates s’avère inestimable pour créer ce portrait. Les entreprises peuvent ainsi établir des relations plus pertinentes avec leurs clients et répondre de manière préventive à leurs besoins. Les clients n’aiment pas donner leurs données sans obtenir quelque chose de précieux en retour; l’Internet du comportement aide les entreprises à répondre à cette préoccupation.

La pointe de l’iceberg

Nous avons tous fait face à des défis impensables au cours de la dernière année, en tant que personnes, professionnels et entrepreneurs. Nous avons assisté à une transformation numérique plus vigoureuse au cours des six derniers mois qu’au cours de la dernière décennie, et ce n’est que la pointe de l’iceberg. Les entreprises qui s’attaquent rapidement aux défis que cela engendre et donnent la priorité à leurs employés et à leurs clients tout en adoptant la technologie vont prospérer.

Nous sommes vraiment au début d’une nouvelle ère passionnante en ce qui a trait au commerce mondial; il incombe maintenant aux entreprises de décider de la suite!

Partager