Devrais-je louer ou acheter mes équipements commerciaux? | BDC.ca
logo BDC

Devrais-je louer ou acheter mes équipements commerciaux?

Les éléments-clés à considérer: vos liquidités et la durée de vie prévue de l’équipement

Partager

Quand vient le temps de magasiner de l’équipement pour votre entreprise, choisir entre l’achat ou la location peut causer bien des maux de tête.

L’achat revient souvent moins cher lorsque calculé sur la durée de vie du bien. En revanche, la location requiert généralement une mise de fonds initiale moins importante, permettant ainsi de réduire la pression sur vos liquidités. Par ailleurs, l’achat vous laisse généralement davantage de souplesse pour modifier ou vendre la machinerie, au besoin. Par contre, la location peut vous offrir plus d’options afin de rester à jour en matière d’équipement de pointe.

«Votre décision repose en définitive sur ce à quoi vous attachez le plus de valeur en tant que propriétaire d’entreprise et sur ce qui répond le mieux à vos objectifs à court et à long terme», indique Curtis LaButte, directeur principal à BDC. «Tout comme certaines personnes préfèrent louer une nouvelle voiture tous les deux ans, chaque entrepreneur a ses préférences.»

Voici les conseils de M. LaButte concernant l’achat et la location d’équipement.

1. Considérez d’abord la vue d’ensemble

Premièrement, prenez du recul et examinez soigneusement vos objectifs d’affaires, vos besoins en équipement et les ressources disponibles. Faites-vous une image claire de la manière dont l’équipement vous aidera à exécuter votre stratégie commerciale et à accroître votre rendement.

Jetez aussi un coup d’œil à vos ressources financières et humaines ainsi qu’à vos prévisions de trésorerie.

  • Quels sont vos moyens?
  • À quel point votre fonds de roulement est-il stable ou limité?
  • Disposez-vous des ressources internes pour l’entretien, la réparation et la mise à niveau de l’équipement ainsi que pour la formation et l’intégration nécessaires à une utilisation optimale?

2. Renseignez-vous sur vos options

Faites des recherches sur toutes vos options d’achat et de location d’équipement. Vous devriez également prendre en compte les coûts, notamment:

  • le prix d’achat et la mise de fonds (si vous choisissez d’acheter)
  • les paiements de location et le prix d’achat en fin de bail (si vous choisissez de louer)
  • les incidences fiscales
  • l’assurance
  • le financement
  • la formation
  • le transport
  • les modifications
  • la mise en place
  • le temps d’arrêt durant la période de transition
  • l’entretien
  • les réparations et les mises à niveau

Certains fournisseurs acceptent de négocier les prix et les autres conditions, tout particulièrement s’ils savent que vous êtes en train de comparer les offres. Consultez votre comptable, votre assureur et vos banquiers afin d’obtenir leur opinion concernant les coûts, le financement et ce qu’implique chacune des options.

Dans la plupart des cas, il revient moins cher d’acheter dès le départ que de louer en vue d’acheter. Mais si votre entreprise est instable ou en forte croissance, la location pourrait mettre moins de pression sur vos liquidités.

Ne manquez pas de considérer l’équipement d’occasion ou remis à neuf, pas seulement le matériel neuf. Tenez aussi compte d’autres facteurs tels que les conditions de garantie, les répercussions sur le bilan et les conditions de location applicables à la modification et à l’entretien de l’équipement ainsi qu’à l’achat en fin de location. En général, l’équipement dispendieux ayant une longue durée de vie offre plus d’options de location que les autres.

3. Comparez les chiffres

Une fois les données en main, vous pouvez comparer toutes les options en tenant compte des priorités de votre entreprise.

Étudiez chaque possibilité en calculant les effets que les coûts, les revenus et les économies prévus associés aux biens d’équipement auront sur vos prévisions de trésorerie.

Si l’équipement a une durée de vie d’à peine un an ou deux, ou s’il nécessite constamment des mises à niveau, il serait peut-être préférable de le louer. Par contre, s’il peut fonctionner 10 ou 12 ans et qu’il ne requiert que très peu d’entretien, l’achat pourrait être la meilleure option.

Si vous disposez de beaucoup de liquidités, l’achat d’équipement pourrait être plus avantageux puisqu’il est associé à un coût de propriété global moindre. Mais si votre trésorerie vous laisse peu de marge ou qu’elle est incertaine, il peut être plus judicieux de louer. Cette option ne demande habituellement pas de mises de fonds importantes et vous permet de répartir les coûts en versements mensuels s’échelonnant sur plusieurs années, avec l’option d’acheter le bien à un prix réduit à la fin de la période de location.

«Le plus souvent, il revient moins cher d’acheter dès le départ que de louer en vue d’acheter, affirme M. LaButte. Mais si votre entreprise est instable ou en forte croissance, la location pourrait mettre moins de pression sur vos liquidités.»

Si vous êtes intéressé par de l’équipement d’occasion ou remis à neuf, l’achat vous offre généralement plus d’options. Effectivement, la location ne concerne habituellement que l’équipement neuf. En outre, il peut être plus facile de personnaliser le matériel s’il vous appartient.

D’un autre côté, la location pourrait mieux répondre à vos besoins si vous disposez de peu de ressources pour l’entretien et la réparation, responsabilités qui reviennent généralement au locateur. La durée de vie du bien est aussi un facteur à prendre en considération.

«Si l’équipement a une durée de vie d’à peine un an ou deux, ou s’il nécessite constamment des mises à niveau, il serait peut-être préférable de le louer, affirme M. LaButte. Par contre, s’il peut fonctionner 10 ou 12 ans et qu’il ne requiert que très peu d’entretien, l’achat pourrait être la meilleure option. Une fois que vous comprenez la durée de vie, il est plus facile de choisir.»

4. Diversifiez vos choix

Rien ne vous empêche de choisir plus qu’une option. La meilleure solution pour votre entreprise pourrait être à la fois de louer et d’acheter des biens d’équipement neufs et d’occasion.

«Certaines entreprises optent pour du matériel neuf en location si celui-ci sera vu par les clients, mais économisent de l’argent en achetant de l’équipement d’occasion pour tout ce qui ne sera pas visible, explique M. LaButte. Vous pouvez adopter une stratégie souple, adaptée à vos besoins.»

Partager

v17.9.0.10395