Accélérer la croissance numérique des PME canadiennes

Un message de la part d’Isabelle Hudon, présidente et cheffe de la direction, BDC

MONTRÉAL, le 3 mars 2022 – Le moment n’a jamais été aussi opportun pour parler de l’importance de l’adoption du numérique. La pandémie a montré que les technologies numériques peuvent aider les PME canadiennes à se maintenir à flot et – fait encore plus important – elle a montré que les PME doivent accélérer leur transformation numérique.

C’est pourquoi BDC est heureuse de participer au Programme canadien d’adoption du numérique (PCAN), lancé aujourd’hui.

Dans le cadre du volet Améliorez les technologies de votre entreprise, BDC sera l’un des fournisseurs de services-conseils pour aider les entreprises à élaborer un plan d’adoption du numérique. BDC offrira également un prêt sans intérêt pouvant aller jusqu’à 100 000 $ pour soutenir les entreprises dans la mise en œuvre de leur plan visant à se doter de technologies. Le prêt peut notamment servir à financer l’achat de technologies pour accroître la productivité ou améliorer le service à la clientèle.

Les avantages de l’adoption du numérique sont clairs

Les entreprises qui ont automatisé certains aspects de leurs activités sont deux fois plus susceptibles de trouver qu’il est facile d’embaucher des travailleurs et 1,9 fois plus susceptibles de voir leurs ventes dépasser la moyenne de leur secteur d’activité que les entreprises qui ne l’ont pas fait. Pourtant, seule une PME canadienne sur quatre a entièrement automatisé une ou plusieurs de ses fonctions. (Étude BDC, 2021)

Les entreprises canadiennes ont besoin de plus d’outils, de ressources et de possibilités pour passer au numérique. Le PCAN peut les aider à atteindre cet objectif afin qu’elles puissent propulser leurs activités dans la reprise et stimuler leur compétitivité.

Visitez le site Web d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) pour trouver tous les détails sur le PCAN, découvrir si votre entreprise y est admissible et entamer le processus de demande.

Les entreprises qui ont automatisé certains aspects de leurs activités sont deux fois plus susceptibles de trouver qu’il est facile d’embaucher des travailleurs et 1,9 fois plus susceptibles de voir leurs ventes dépasser la moyenne de leur secteur d’activité que les entreprises qui ne l’ont pas fait.

Partager