Besoins et défis des entrepreneur.es au Canada: les hausses des taux d’intérêt freinent les investissements prévus en 2023

Les PME priorisent l’efficacité opérationnelle avant la croissance et le remboursement des dettes

Principaux constats:

  • Plus de la moitié (52 %) des propriétaires d’entreprise pensent que la situation économique va se détériorer en 2023.
  • La majorité des entreprises prévoient de réduire leurs investissements en raison de l’incertitude économique (26 %), la hausse des taux d’intérêt (22 %) et la réduction de leurs ventes (18 %).
  • Malgré la hausse des taux, 45 % des entreprises ne craignent pas pour leur profitabilité et estiment leurs ventes semblables à ce qu’elles ont été l’année dernière (42 %). Les trois quarts sont à l’aise avec leur niveau d’endettement actuel.

Montréal, le 13 décembre 2022– Bien que la majorité des PME canadiennes s’attendent à une détérioration de la situation économique pour l’année qui s’annonce, 45 % ne craignent pas pour leur profitabilité, selon le rapport de BDC intitulé «Besoins et défis des entrepreneur.es au Canada: perspectives 2023».

L’étude révèle que les PME sont plutôt pessimistes quant au contexte inflationniste actuel: la plupart des entreprises (52 %) pensent que le pire est encore à venir. Ces dernières continuent de ressentir les effets de l’inflation persistante, des problèmes d’approvisionnement et de la guerre en Ukraine. Le ralentissement de la croissance a entraîné des répercussions sur leur planification, et 31 % ne sont pas préparées à y faire face.

«La majorité des entreprises canadiennes (88 %) se disent rentables et jugent leur niveau d’endettement confortable (75 %), ce qui peut expliquer qu’environ les deux tiers se disent prêtes à faire face à un ralentissement économique», précise Pierre Cléroux, vice-président Recherche et économiste en chef, BDC.

Les entreprises du secteur de l’hébergement et de la restauration, qui font face à de plus grands problèmes d’endettement, sont toutefois moins bien préparées que celles des autres secteurs. Le ralentissement sera aussi plus marqué dans les secteurs de la construction et de l’immobilier, qui continueront d’être touchés négativement par les taux d’intérêt élevés. La réduction des pertes, la réduction de l’endettement et l’augmentation de la productivité sont les principales mesures mises en avant pour limiter les impacts de ce ralentissement.

Des défis importants

Les prochains mois s’annoncent difficiles pour les entrepreneur.es au Canada, qui citent la hausse des coûts (47 %), le ralentissement économique (40 %) et le contrôle des coûts internes comme principaux freins à leurs activités. Au cours des 12 prochains mois, les PME prévoient tout de même d’investir et de prioriser l’efficacité opérationnelle (38 %) avant les projets de croissance et le remboursement des dettes.

«En 2023, investir pour être plus efficace sera un moyen pour de nombreuses entreprises de limiter la baisse de leur rentabilité, dans le contexte actuel», ajoute Pierre Cléroux.

En 2022, la Banque a adopté une vision stratégique renouvelée avec l'intention de remplir son rôle de banque de développement de manière encore plus ambitieuse au cours des prochaines années, y compris en tant qu'amortisseur lors de ralentissements économiques. BDC crée ainsi une série de mesures concrètes et novatrices qui élargiront la portée de ses activités et utiliseront sa solide assise financière pour soutenir davantage d'entrepreneurs dans leur développement et leur croissance.

Le rapport de BDC a été réalisé en novembre 2022 auprès de 1 500 propriétaires de PME au Canada, dans le but de connaître leur niveau de confiance dans l’économie, leurs perspectives commerciales ainsi que leurs plans d’investissement pour les 12 mois à venir.

À propos de BDC

En tant que Banque de développement du Canada, BDC est un partenaire de choix pour les entrepreneur.es à la recherche du financement et des conseils nécessaires pour bâtir leur entreprise et relever les grands défis de notre époque. Notre division d’investissement, BDC Capital, offre une vaste gamme de solutions de capital de risque pour contribuer à la croissance des entreprises les plus novatrices au pays. BDC figure au palmarès des 100 meilleurs employeurs canadiens et parmi les meilleurs employeurs canadiens pour la diversité. Pour en savoir plus sur les produits et services de BDC et pour consulter gratuitement des outils, des modèles et des articles, visitez  bdc.ca ou joignez-vous à BDC sur les réseaux sociaux.  

– 30–