BDC Capital lance un nouveau modèle de rapport sur la diversité, l’équité et l’inclusion à l’intention des investisseur.euses canadien.nes

  • Ce rapport, qui s’appuie sur les normes internationales, est adapté au marché canadien et servira de pratique exemplaire nationale.
  • Le modèle constitue un outil de communication cohérente des mesures de la diversité et de l’inclusion liées au genre, à la race, à l’ethnicité et à l’identification.

Montréal, le 11 février 2022 BDC Capital a lancé aujourd’hui un nouveau modèle standardisé de rapport sur la diversité, l’équité et l’inclusion (DEI). Inspiré du modèle de l’Institutional Limited Partners Association (ILPA), ce rapport est adapté au marché canadien. Il permet aux commandité.es canadien.nes de saisir les mesures liées au genre, à la race, à l’ethnicité et à l’identification pour leurs portefeuilles. Il favorise une communication plus normalisée et plus complète des données DEI au sein des sociétés de capital-investissement et de capital de risque et des sociétés de leurs portefeuilles, étant donné que les fonds canadiens sont de plus en plus nombreux à adopter des pratiques plus inclusives.

«On ne peut améliorer que ce qu’on peut mesurer, déclare Jérôme Nycz, vice-président exécutif de BDC Capital. En nous appuyant sur les pratiques exemplaires internationales, nous voulons faciliter la communication des données DEI au sein de l’écosystème d’innovation du Canada. En tant qu’investisseur en capital de risque le plus influent au Canada, BDC Capital est particulièrement bien placé pour mettre de l’avant cet outil de collecte, d’analyse et de présentation de données qui nous permettent à tous et à toutes de continuer à apprendre, à nous adapter et à nous améliorer ensemble.»

L’outil s’inspire du modèle de mesure de la diversité récemment lancé par l’ILPA et a été conçu à la suite d’un processus consultatif avec des commanditaires et des commandité.es canadien.nes et l’Association canadienne du capital de risque et d’investissement (CVCA). Il permet de suivre des mesures DEI quantitatives et qualitatives au niveau des commandité.es et de leurs portefeuilles, notamment les données sur le genre, la race et l’ethnicité fournies sur une base volontaire ainsi que d’autres renseignements relatifs aux équipes et aux politiques et pratiques en matière de DEI.

«Il est prouvé que ce n’est qu’avec des perspectives diverses que les sociétés de capital-investissement peuvent prendre de meilleures décisions d’investissement et, en fin de compte, améliorer les rendements pour les investisseurs, déclare Kim Furlong, cheffe de la direction de la CVCA. Nous sommes fiers de travailler avec BDC Capital sur cette importante initiative visant à accroître l’uniformité et la transparence relativement aux paramètres de diversité dans notre secteur.»

«Après avoir lancé notre modèle de rapport l’année dernière, nous avons constaté un engouement rapide et positif pour cet outil grâce aux efforts d’organisations telles que BDC Capital pour faire progresser le dialogue sur la DEI. Nous félicitons l’équipe de BDC Capital qui a joué un rôle de premier plan dans l’élaboration d’un outil national de communication des données. Les données recueillies susciteront des conversations enrichissantes au sein des organisations et conduiront à des changements durables et mesurables dans notre secteur», mentionne Jennifer Choi, directrice générale, Affaires industrielles, ILPA.

«La diversité et l’inclusion au sein de l’industrie du capital de risque sont des valeurs primordiales pour Réseau Capital, l’association du capital d’investissement au Québec. En plus d’être des facteurs de performance, celles-ci sont essentielles au dynamisme et à la pérennité de notre écosystème et répondent des enjeux sociétaux incontournables auxquels notre industrie doit activement contribuer, souligne Guillaume Caudron, président-directeur général. Réseau Capital est fier d’appuyer cette initiative. Nous sommes convaincus que la mise en œuvre d’un tel dispositif permettra d’accompagner notre industrie et nos membres dans leur volonté d’exemplarité en la matière.»

Plusieurs organisations du secteur canadien du capital de risque et du capital-investissement ont approuvé le modèle, notamment, HarbourVest, Inovia Capital, MacKinnon, Bennett & Co. (MKB), Northleaf Capital Partners, Teralys Capital et McRock Capital. «En tant qu’investisseurs mettant accent sur la stimulation de l’innovation, nous considérons que l’adoption de normes DEI est une étape essentielle dans ce parcours, déclare Chanel Damphousse, associée, MKB. Non seulement ce modèle nous aidera-t-il à normaliser la collecte et la communication des données, mais il aidera également le secteur à tirer des leçons et à dégager des pratiques exemplaires qui accéléreront la diversité et l’inclusion au sein des fonds et des sociétés qui en font partie.»

«La mise en place d’un processus solide et constant permettant de suivre les indicateurs de diversité et encourage la sensibilisation, mais aussi la performance financière au sein des commandité.es canadien.nes et dans leurs portefeuilles. Nous espérons que ce modèle servira de base essentielle à l’approfondissement des connaissances en nous indiquant comment favoriser une meilleure inclusion de tous les membres de notre équipe et des personnes au sein de nos sociétés en portefeuille», indique Whitney Rockley, cofondatrice et associée chez McRock Capital.

BDC est déterminée à aider le Canada et ses entrepreneur.es à créer une économie prospère, inclusive et verte. La Banque considère la DEI comme étant un impératif commercial et prend des mesures internes et externes pour s’assurer que son équipe, ses fournisseur.euses et les entrepreneur.es qu’elle sert sont aussi diversifié.es que la population du Canada.

Dans le cadre de sa stratégie nationale pour les femmes entrepreneures, BDC a fourni plus de 1,7 milliard de dollars en financement à plus de 5 000 femmes entrepreneures depuis 2018. Plus récemment, BDC a collaboré avec l’Association nationale des sociétés autochtones de financement (ANSAF) pour concevoir le Fonds de croissance autochtone, doté de 150 millions de dollars, afin d'accroître l'accès au capital pour les propriétaires d'entreprises autochtones. BDC s’est aussi engagée à investir, à hauteur de 130 millions de dollars, dans le Fonds de la Fédération africaine canadienne pour l’économie (FACE), en soutien à l’entrepreneuriat noir. Parmi les initiatives de BDC Capital, citons le Fonds pour les femmes en technologie, doté de 200 millions de dollars, ainsi que la cocréation de plateformes de fonds diversifiés, à savoir StandUp Ventures et le Black Innovation Fund. BDC Capital est également l’un des signataires fondateurs de l’initiative Diversity in Action de l’ILPA.

Télécharger le modèle de rapport DEI de BDC Capital

À propos de BDC Capital

BDC Capital est la division d’investissement de BDC, la banque des entrepreneur.es canadien.nes. Avec plus de 3 milliards de dollars sous gestion, BDC Capital est un partenaire stratégique pour les entreprises les plus novatrices au pays. Elle offre une gamme complète de capital, autant pour les entreprises en phase d’amorçage que pour celles à la recherche d’investissement de croissance. BDC Capital soutient les entrepreneurs canadiens qui ont l’ambition de se démarquer à l’échelle mondiale. Visitez bdc.ca/capital.

– 30 –

Partager