Un entrepreneur acquiert sa première entreprise grâce à un financement mezzanine

Pierre Labrecque - Owner of Lumirama

Lumirama se spécialise dans la conception et la fabrication de luminaires pour le secteur résidentiel. Fondée en 1993, la PME sert les entreprises détaillantes de produits de quincaillerie, de matériaux de construction et de rénovation d’importance au Canada. Lumirama, qui appartient maintenant à Pierre Labrecque, emploie 12 personnes à son siège social à Laval. L’entreprise compte aussi trois personnes dans son équipe dédiées au contrôle de la qualité dans ses usines en Chine où sont fabriqués ses produits. Animée par le désir de transformer les espaces en milieu de vie agréable, Lumirama propose plusieurs nouvelles collections chaque année pour offrir des designs novateurs aux consommatrices et consommateurs.

Depuis quelques années, Pierre Labrecque caressait le rêve d’avoir sa propre entreprise. Plutôt que de créer la sienne, il a préféré en acquérir une qui était bien établie de façon à atténuer son risque d’affaires. En 2016, il est devenu propriétaire de Lumirama qui était en bonne santé financière et offrait des perspectives de croissance intéressantes. Pour faire cette acquisition, il cherchait un financement offrant une souplesse de remboursement afin de conserver suffisamment de trésorerie pour assurer la gestion des opérations et mener ses projets de développement.

Un financement structuré pour protéger les flux de trésorerie vitaux

L’équipe de Capital de croissance et transfert d’entreprise de BDC a offert à Pierre Labrecque un financement mezzanine, une solution qui offre des modalités de remboursement plus souples qu’un financement traditionnel. Le remboursement de ce type de prêt est structuré en fonction des entrées de trésorerie afin de protéger le fonds de roulement de l’entreprise. Autre avantage: il exige moins de garanties de la part de l’emprunteuse ou emprunteur. Pour réaliser son projet d’acquisition, Pierre Labrecque a aussi obtenu un financement auprès de la Banque Nationale. Ce partenariat entre les deux institutions a permis de répondre au besoin du dirigeant.

Une hausse importante des ventes

Grâce au financement obtenu de BDC et du second prêteur, Pierre Labrecque a pu faire l’acquisition de Lumirama et bénéficier de la marge de manœuvre nécessaire pour réaliser ses projets. Durant l’année qui a suivi la transaction, il s’est assuré de consolider les relations avec les fournisseuses et fournisseurs, la clientèle de même qu’avec le personnel afin de maintenir les acquis. Au cours de la deuxième année, il a procédé à quelques embauches aux départements des ventes, du marketing et de la conception. Il a aussi investi dans la refonte du site web et développé une nouvelle image de marque. Les résultats sont au rendez-vous avec une hausse des ventes de 10 % en 2017.

«Je n'aurais jamais pu faire l'acquisition de l'entreprise sans l’apport de BDC, souligne Pierre Labrecque. En plus d’obtenir la flexibilité dont j'avais besoin sur le plan financier, j'ai trouvé un véritable partenaire d'affaires. J’ai apprécié aussi l’ouverture de l’équipe de Capital de croissance et transfert d’entreprise de BDC qui m’a permis d’aller chercher le financement qui me manquait auprès d'une institution prêteuse traditionnelle. Le coup de pouce qui m'a été donné a fait en sorte que j'ai pu mettre à exécution mon plan de match sans soucis.»