Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Des conseils pour financer votre croissance

Un plan financier annuel peut vous permettre d’éviter des problèmes de liquidités

Temps de lecture: 4 minutes

Partager

Le temps est venu de faire un achat important pour votre petite entreprise qui est en pleine expansion? Difficile de ne pas succomber à l’excitation.

Que vous souhaitiez investir dans la toute dernière technologie ou dans une belle machine dernier cri, vous aurez sans doute besoin de passer des heures à magasiner pour trouver le meilleur produit, comparer les avis des acheteurs et discuter avec les vendeurs.

Et voici le moment crucial: comment payer? C’est à cette étape qu’un grand nombre d’entrepreneurs pourraient mieux faire.

La planification financière est essentielle pour que votre investissement n’absorbe pas toute votre trésorerie et ne vous oblige pas à fermer boutique.

Les dangers de la croissance rapide

«La croissance peut mettre beaucoup de pression sur la trésorerie d’une entreprise», explique Patrice Bernard, premier vice-président, Produits et services partagés, chez BDC.

Les propriétaires d’une petite entreprise font souvent l’erreur de la financer à même leur trésorerie ou en obtenant une série de petits prêts pour chaque achat individuel.

Il peut en résulter des taux de financement et des conditions de remboursement médiocres. Pire encore, l’entreprise pourrait soudain se retrouver à court d’argent. Il pourrait alors être trop tard pour obtenir un financement.

«C’est comme si vous utilisiez votre carte de crédit pour financer les rénovations de votre maison», illustre M. Bernard. «Votre trésorerie en pâtirait sérieusement.»

La mauvaise planification financière est courante – et risquée – dans les entreprises à croissance rapide.

«Il faut planifier davantage en phase de croissance, car les comptes fournisseurs et les comptes clients deviennent beaucoup plus importants», conseille M. Bernard.

Utiliser la planification financière pour protéger votre entreprise

Pour lui, la solution consiste à prendre le temps d’établir un plan financier pour les prochains investissements, de préférence en début d’année.

Commencez par déterminer le financement dont vous aurez besoin d’après vos plans de croissance globaux.

Ensuite, rencontrez sans attendre vos partenaires financiers afin de présenter vos plans et de les informer de vos besoins pour l’année à venir. C’est le moment d’obtenir une marge de crédit pour vos investissements futurs, marge que vous pourrez utiliser selon vos besoins et convertir en un emprunt à long terme à la fin de l’année.

Planifier pour obtenir votre financement

L’idée est de planifier votre financement pour obtenir les meilleures conditions d’emprunt possible. L’exercice peut même vous apprendre qu’avoir l’appui de plus d’un partenaire financier vous donnera davantage de souplesse.

Il ne faut jamais financer de grands projets d’expansion à même sa trésorerie, même si on croit avoir des tonnes d’argent en poche à ce moment-là.

La croissance: une occasion de remettre vos finances en ordre

«C’est une grosse erreur, prévient M. Bernard. Lorsque la trésorerie est bonne, on pense que ce sera toujours comme ça. Mais une entreprise en croissance doit investir beaucoup plus que les autres, et il est rare que ses bénéfices suffisent à couvrir ses investissements.»

Rob Read avait toujours utilisé l’autofinancement pour son entreprise à croissance rapide spécialisée dans l’entretien des extincteurs, Bison Fire Protection. Celle-ci était passée de cinq à 50 employés en dix ans.

Mais lorsque M. Read et une associée ont décidé de diversifier leurs activités, en se lançant notamment dans les alarmes à incendie et les gicleurs, ils ont compris qu’il leur faudrait une meilleure planification financière.

Ils ont fait appel à un conseiller externe pour les aider à définir leur stratégie commerciale d’ensemble, comprenant la création d’un plan financier. L’exercice les a conduits à établir pour la première fois un budget et des prévisions. Ils ont aussi ajouté une marge de crédit à leurs affaires pour s’assurer d’avoir les fonds nécessaires en cas de besoin.

Pour M. Read, il a été tout aussi important de commencer à tenir des réunions régulières afin de discuter des besoins à venir. «Ce sont les partenaires de notre entreprise. Ils font donc partie de l’équipe», conclut-il.

Trois façons de financer votre croissance

Songez-vous à financer l’expansion de votre entreprise? Voici quelques conseils.

1. Parlez à vos fournisseurs

Demandez aux fournisseurs de financer votre achat. Beaucoup de fournisseurs accordent des prêts pour vendre leurs produits – une situation mutuellement profitable au fournisseur et au client. Et si vous êtes un fournisseur vous-même, pensez à offrir du financement à vos clients. Vous aurez une nouvelle source de revenus et vous stimulerez vos ventes.

2. Réduisez les délais de paiement

Tous les entrepreneurs savent que la productivité est importante. Mais combien s’intéressent à la productivité de leur trésorerie? Après tout, accélérer les entrées de fonds constitue un avantage concurrentiel important. Vous pouvez par exemple offrir à vos clients des conditions créatives, comme un rabais de 2% à ceux qui paient en moins de 10 jours. Cela peut être coûteux, mais en obtenant les fonds plus rapidement, vous gagnez en tranquillité d’esprit et utilisez moins votre marge de crédit.

3. Donnez la priorité aux clients de qualité

Les clients qui prennent leur temps pour payer le font souvent parce que leur propre trésorerie n’est pas fluide. Ils ne valent pas toujours l’effort ni le risque. Mais une entreprise bien gérée met l’accent sur les clients de qualité et à marge élevée, car ils permettent de lisser les finances et réservent moins de mauvaises surprises lorsqu’une entreprise est en croissance.

Partager