Comment gérer les stocks excédentaires? | BDC.ca
logo BDC

Stocks excédentaires: 6 étapes pour limiter vos pertes

Partager

Les excédents de stocks peuvent accaparer une grande partie de vos capitaux et de votre espace d’entreposage. Pourtant, décider de vous en débarrasser n’est pas facile, car vous pourriez avoir l’impression de jeter votre argent par les fenêtres.

«Avec un peu de planification, il est possible de minimiser vos pertes et d’éviter de vous retrouver avec des stocks excédentaires en premier lieu», affirme Lucie Le François, conseillère d’affaires à BDC, qui offre aux entrepreneurs des conseils sur la gestion des stocks et sur l’efficacité opérationnelle.

«C’est un choix difficile que l’on repousse toujours par peur des conséquences», explique Mme Le François, qui recommande d’adopter les six étapes suivantes.

1) Désignez une personne responsable – Un excellent moyen d’améliorer la gestion des stocks consiste à confier la responsabilité de cette tâche à une personne désignée. Cette personne devra notamment assurer un suivi des stocks, participer aux décisions sur les commandes à passer et repérer les produits à rotation lente.

2) Définissez la notion de stock excédentaire – Décidez ce que vous entendez par «stock excédentaire». Selon vous, pendant combien de temps au maximum un article peut-il rester sur les tablettes avant qu’il soit nécessaire d’agir? Il se peut que votre réponse diffère pour chaque type d’article.

Tenez compte de facteurs comme la quantité de stocks dont vous avez besoin pour répondre à la demande de vos clients ou à vos besoins de production. Pensez également aux délais d’approvisionnement de vos fournisseurs, aux coûts d’entreposage ainsi qu’à la durée de conservation et à la vitesse d’obsolescence des articles.

3) Établissez des règles – Définissez les méthodes à employer pour éliminer les stocks excédentaires. Plusieurs possibilités s’offrent à vous: proposer à vos clients un rabais sur les surplus, offrir des primes d’encouragement des ventes à vos représentants, les revendre à tarif réduit aux employés, en faire don à un organisme de bienfaisance ou encore les offrir à des employés en guise d’avantage indirect.

Vous pouvez également demander à vos fournisseurs de reprendre des produits. Certains fournisseurs y seront disposés même si la date limite de retour est passée, surtout si votre entreprise s’acquitte des frais de réapprovisionnement. Il est souvent plus judicieux de payer de tels frais que de conserver des stocks pendant plusieurs années.

Dans le pire des cas, envisagez la possibilité de vous débarrasser des articles excédentaires plutôt que de continuer à dépenser de l’argent pour les entreposer. Il peut parfois s’avérer plus économique de jeter des articles ayant peu de chances d’être vendus.

4) Repérez les articles excédentaires – Déterminez quels sont les produits pour lesquels vous disposez de stocks excédentaires. Commencez par vous occuper de ceux pour lesquels la différence entre la quantité en stock et vos besoins réels est la plus grande.

5) Surveillez vos stocks – Pour prendre de bonnes décisions, il faut d’abord être bien informé. Vous devez posséder une bonne vue d’ensemble de vos stocks. Appuyez-vous sur un système qui enregistre précisément le niveau de stock, le lieu d’entreposage, la date d’achat et la fréquence de réapprovisionnement de tous les articles.

«On peut facilement oublier des stocks vieillissants, jusqu’au jour où on se rend compte qu’il nous reste une quantité incroyable d’articles dans notre entrepôt», avertit Mme Le François.

Un suivi rigoureux évite ce genre de mauvaise surprise. Il est également recommandé de vérifier régulièrement l’exactitude de vos registres en effectuant un inventaire physique de vos stocks, comparé aux données de votre système.

6) Analysez les causes du problème – Cherchez à savoir comment votre entreprise a pu se retrouver avec autant d’articles en stock. Est-ce à cause d’un engorgement de la production? Vous arrive-t-il de commander des stocks tampons en raison du manque de fiabilité de certains fournisseurs?

Commandez-vous trop d’articles du fait d’un mauvais suivi des stocks? Lorsque vous commandez des articles, tenez-vous compte de la demande des clients, des prévisions des ventes et de vos capacités de distribution?

Les réponses à ces questions devraient vous orienter vers les solutions à mettre en œuvre. Il peut s’agir de résoudre des problèmes liés à la production ou aux fournisseurs, d’améliorer le suivi des stocks ou encore de retirer certains articles à faible rotation de votre gamme de produits.

Partager

v17.9.0.10395