Planification du processus de production cadence-tampon-lien | BDC.ca
logo BDC

Planification de production: implanter le processus cadence-tampon-lien

Partager

En termes simples, le processus cadence-tampon-lien permet de décrire en détail un calendrier de travail applicable à la contrainte (cadence), exerçant un effet tampon sur la contrainte de manière à ce qu'elle ne manque jamais de rien (tampon) et établissant un mécanisme permettant d'assurer l'injection de travaux dans le système au moment opportun (lien). Cette approche systématique permet de protéger le maillon le plus faible du système de production contre la variation des processus et la dépendance à ceux-ci et d'optimiser du même coup l'efficacité générale du système.

Le processus cadence-tampon-lien représente le volet production de la théorie des contraintes. La cadence s'entend du rythme d'apparition des contraintes, ces dernières étant le maillon le plus faible de la chaîne de production. Le tampon est le temps nécessaire pour que les composantes atteignent les secteurs protégés. (Les secteurs protégés sont la cadence, les dates de livraison et l'assemblage des composantes soumises aux contraintes avec celles qui ne le sont pas.) Le lien désigne le calendrier de livraison des matières premières et il dépend des deux autres éléments. Le lien assure la subordination adéquate des composantes qui ne sont pas soumises aux contraintes.

Le processus cadence-tampon-lien prend en compte la loi de Murphy dans la définition des tampons en cela qu'il inclut un degré de protection contre les imprévus. Tout calendrier ou tout plan de production doit être productif, fiable, solide et réaliste: «productif» en cela qu'il doit être lié à la demande tout en contribuant aux objectifs de l'organisation et en étant mesurable vis-à-vis de ceux-ci; «fiable et solide» en cela qu'il doit refléter la capacité des ressources disponibles et être en mesure de résister aux inévitables interruptions auxquelles il sera soumis; et «réaliste» en cela qu'il doit être réalisable avec les ressources disponibles, y compris l'approvisionnement des matières.

Les penseurs du processus cadence-tampon-lien en viennent à la conclusion que la véritable contrainte (la cadence) est le marché. Par conséquent, pour que le processus soit efficace, il doit y avoir une entière coopération et une communication totale entre le secteur des ventes et celui de l'exploitation. Le secteur des ventes ne peut simplement prendre des commandes et faire des promesses quant aux livraisons sans l'apport du secteur de l'exploitation.

Pour mettre en œuvre le processus cadence-tampon-lien, cernez tout d'abord toutes les contraintes que recèle le système tout entier en matière de processus, de ressources et de marketing. Ces contraintes seront ensuite prises en compte dans la planification, l'ordonnancement et le contrôle de toutes les ressources de l'usine. Grâce cet exercice, vous devriez obtenir un flux régulier et continu des matériaux au sein de l'usine avec un minimum d'interruptions.

Partager

v17.9.0.10395