Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Comment tirer parti d’une agence de placement pour embaucher des travailleurs temporaires?

Temps de lecture: 3 minutes

Partager

Une agence de placement possède généralement un répertoire de travailleurs qualifiés et présélectionnés, prêts à travailler après un court préavis. Un employé temporaire peut s’avérer particulièrement utile si votre entreprise est petite et qu’elle manque d’expertise en matière d’embauche.

Les travailleurs temporaires sont généralement embauchés pour une période allant d’un jour à quelques mois. Ils sont rémunérés par l’agence de placement, qui signe un contrat avec votre entreprise pour les services rendus par le travailleur.

Voici quelques conseils sur les meilleurs moyens de collaborer avec des agences de placement afin de pourvoir des postes non permanents.

1. Combler des lacunes

Un travailleur temporaire est une option intéressante pour pallier des pénuries de main-d’œuvre imprévues ou à court terme, par exemple en cas de congé de maladie, de vacances ou d’une augmentation de la demande saisonnière.

Auparavant, les agences de placement fournissaient seulement des travailleurs à faible salaire, comme des secrétaires, des déménageurs ou des ouvriers. Mais la plupart d’entre elles offrent maintenant les services de salariés mieux payés, notamment des vendeurs, des comptables et des programmeurs.

2. Faire appel à la bonne agence

Demandez autour de vous, dans votre domaine et à vos contacts d’affaires, des recommandations d’agences de placement réputées, dans votre secteur d’activité. Choisissez une agence qui a fait ses preuves dans l’offre de services de travailleurs fiables, prêts à remplir les fonctions nécessaires, et qui jouit d’une bonne réputation en matière de communication avec les clients et de tenue de dossiers.

3. Ne pas négliger le processus d’intégration

Bien que les travailleurs temporaires aient l’habitude de passer d’un travail à l’autre, vous tirerez un meilleur parti de leurs compétences en veillant à leur intégration. Le processus d’orientation peut être moins approfondi qu’avec vos employés permanents, mais vous devriez au moins les accueillir lors de leur première journée, les présenter à votre équipe, leur montrer les lieux, leur aménager un espace de travail, leur fournir les instructions ou la formation nécessaire et leur expliquer les politiques et les procédures de l’entreprise. Il est utile d’affecter à l’employé un mentor ou un collègue susceptible de l’aider à s’intégrer et de répondre à ses questions. Le mentor ou superviseur devrait suivre régulièrement le travailleur pour régler tout problème lié à son intégration.

4. Considérer l’embauche

Si un travailleur temporaire correspond au profil de votre entreprise, vous pourriez songer à l’embaucher pour un poste à long terme. Les agences de placement facturent souvent des frais si une entreprise embauche un travailleur temporaire dans les six mois suivant son entrée en fonction.

5. Un employé temporaire n’est pas toujours la meilleure solution

Embaucher un travailleur contractuel ou permanent est sans doute une meilleure option qu’un travailleur temporaire si vous avez besoin de personnel à plus long terme, pour six mois et plus, par exemple. Les agences de placement facturent un supplément en plus du revenu du travailleur pour couvrir leurs frais généraux et réaliser un profit. En conséquence, embaucher directement un employé à plus long terme devrait vous coûter moins cher.

Un employé contractuel ou permanent convient sans doute mieux pour les postes complexes et comportant des responsabilités, qui exigent d’investir davantage dans la formation et l’intégration, et sont essentiels à votre entreprise.

Partager