7 compétences clés en leadership pour entrepreneurs | BDC.ca

7 compétences clés en leadership pour les entrepreneurs

Partager

Le leadership consiste presque entièrement à gérer les personnes. Avoir des idées géniales et une vision stratégique ne vous mènera pas très loin si vos employés ne sont pas disposés à vous suivre. Trop d’entrepreneurs tiennent par ailleurs les compétences en leadership pour acquises.

La bonne nouvelle est que les choses simples sont celles qui fonctionnent le mieux avec les gens, dit Rony Israel, conseiller d'affaires à BDC, selon qui le leadership pourrait être défini succinctement comme suit: «L’aptitude à diriger par l’exemple tout en communiquant, en mobilisant, en partageant et en déléguant.»

Voici sept compétences clés en leadership que tous les propriétaires d’entreprise devraient développer.

1. Vision stratégique

La passion et une excellente idée d’entreprise ne suffisent pas pour réussir en affaires, dit M. Israel. Votre entreprise a besoin d’une stratégie. Planifiez où vous voulez l’amener d’ici cinq ans et comment vous y parviendrez.

2. Communication

Communiquez les réussites et les échecs à vos employés. Des informations claires leur donnent un contexte et un sentiment d’appartenance à l’entreprise.

M. Israel, qui a plus de 30 ans d’expérience en affaires, croit que les plans, les stratégies et les résultats ne devraient jamais rester sur papier seulement. «Si vous faites de l’argent, vos employés devraient le savoir et être récompensés, dit-il. Cela les motivera et votre entreprise continuera de croître. Le succès de l’entreprise n’appartient pas qu’à vous, mais à toute votre équipe.»

Si l’entreprise éprouve des difficultés, vos employés seront alors une précieuse source d’idées sur la façon de corriger le tir.

3. Repérer et garder les meilleurs talents

La réussite de votre entreprise est à l’image des gens qui y travaillent. Les grands leaders qui ont créé des entreprises prospères ont en commun de s’être entourés d’employés talentueux, courageux et loyaux. Après les avoir recrutés, investissez dans leur développement en leur fournissant de la formation et un encadrement.

4. Délégation

Les entrepreneurs ont, par nature, un bon ego, dit M. Israel. «Quand il est question de leur entreprise, ils sont presque unanimement convaincus que personne ne peut faire mieux qu’eux.»

Or, ceux qui réussissent sont ceux qui reconnaissent qu’ils sont incapables de remplir à la fois les fonctions de président-directeur général, de chef de la direction financière, de directeur du marketing et de directeur des ventes. Ils partagent, délèguent et renforcent l’autonomie de leurs équipes.

5. Diriger par l’exemple

Faites preuve d’honnêteté et d’éthique en tout. Ayez des valeurs solides. Donnez le ton.

6. Demander conseil

Même si vous connaissez bien votre industrie, le changement transforme les affaires tellement vite que les entrepreneurs développent des lacunes ou deviennent hésitants quant à la façon de procéder.

M. Israel, qui a créé et développé sept entreprises au fil des ans, affirme que ces expériences lui ont enseigné qu’il est payant de chercher des conseils professionnels impartiaux. «Dans un budget, je prévoyais toujours une somme de 10 000 $ pour les services d’un conseiller d’affaires. Vous pouvez prétendre tout savoir sur les affaires, mais souvenez-vous qu’on n’arrête pas l’innovation et qu’il est facile de se laisser distancer.»

7. Développer des leaders

Le leadership devrait commencer au sommet de l’entreprise, mais les leaders ne viennent pas nécessairement des postes de pouvoir. Ils peuvent se trouver à tous les échelons d’une organisation. Identifiez-les et aidez-les à développer leurs compétences en leadership.

Le transfert de connaissances grâce au mentorat vous permet de bien préparer les prochains dirigeants au sein de votre entreprise.

Partager

v17.8.0.10350