7 stratégies pour développer de solides compétences en leadership

Lecture de 4 minutes

D’après Jean-René Halde, ancien président et chef de la direction de BDC, il est plus que jamais essentiel en période de crise économique de développer sa capacité de leadership dans son entreprise.

Selon Jean-René Halde, le taux élevé de faillites des petites entreprises au Canada s’explique souvent par des carences en leadership dans des domaines clés tels que la gestion des ressources humaines, la planification stratégique et les compétences générales comme les communications avec les membres du personnel.

«Le leadership est l’élément moteur des pratiques exemplaires, de l'innovation et de la productivité. Il n'est pas étonnant de constater qu'il existe une forte corrélation entre le développement du leadership et les résultats des entreprises», ajoute-t-il.

Que vous soyez à la tête d'une petite entreprise (au nombre restreint de gestionnaires) ou d'une grande entreprise , vous pouvez sans doute profiter de l'application de pratiques exemplaires en leadership.

1. Comprendre l'importance du leadership

«Une ou un leader animé d'une vision s'assure que les gens comprennent bien la direction que prend l'entreprise et ce qui est attendu d'elles et eux. Votre rôle est d'être une personne d'influence qui motive ses troupes et affiche un naturel positif. Vous voulez que les membres de votre personnel soient enthousiastes et soutiennent vos buts.

Si, par exemple, vous devez améliorer votre service à la clientèle, vous devez fixer des objectifs clairs et mobiliser votre personnel pour les atteindre. Il vous faudra peut-être organiser des rencontres individuelles systématiques avec les membres de votre équipe pour suivre l'évolution des progrès accomplis», explique-t-il.

2. Connaître ses forces et ses faiblesses, puis déléguer

Une ou un leader efficace doit aussi avoir conscience de ses compétences et de sa personnalité. «Assurez-vous de bien connaître vos atouts, vos points faibles et vos lacunes. Une fois que vous en aurez pris conscience, vous pourrez mieux vous concentrer sur ce que vous faites le mieux, tout en sachant parfaitement les domaines où vous aurez probablement besoin d'aide», déclare Jean-René Halde. Par exemple, vous pourriez renforcer un point faible dans vos compétences par l'embauche d'une consultante ou un consultant externe.

«Vous ne pouvez pas tout faire par vous-même. L'incapacité à déléguer représente probablement un des plus grands défis pour bon nombre de propriétaires d’entreprise, qui pratiquent souvent la microgestion», insiste Jean-René Halde.

Ce dernier encourage les propriétaires d’entreprise à reconnaître les forces des autres membres de leur équipe et à en tirer profit. «Il est important d'apprendre à vous entourer d'un personnel compétent.

Par la délégation, vous perfectionnez aussi les membres de votre personnel, ce qui est essentiel à la stabilité à long terme de votre organisation, particulièrement en période d'instabilité économique. Les gens se montrent généralement à la hauteur des défis à relever.»

3. Mettre en place un coaching

«La formation au leadership est également importante pour faire en sorte que les membres du personnel possèdent les compétences nécessaires à la progression de votre entreprise, surtout en période difficile», indique Jean-René Halde.

Les membres de votre personnel n'ont peut-être pas les compétences adéquates en résolution de problèmes pour aider votre entreprise à surmonter des défis fréquents tels qu'une inefficacité opérationnelle et une faible productivité.

«Les programmes traditionnels de formation théorique peuvent ne pas motiver le personnel. De nos jours, il vaut mieux, par exemple, que les gestionnaires d’expérience forment les membres de l’équipe et leur transmettent leurs connaissances. Il est également possible de recourir à une aide extérieure», renchérit-il.

4. Faire preuve de transparence

De bonnes compétences en communication sont également indispensables pour que les leaders donnent de bons résultats.

«La première étape consiste à faire preuve d’une transparence totale avec les membres du personnel et à leur transmettre avec exactitude où l'entreprise se situe et leur rôle», conseille Jean-René Halde.

«Soyez vous-même et ne vous cachez pas derrière un masque. Les gens sauront si vous êtes sincère ou non. Les membres de votre personnel ont besoin de toute l'information qu’il est possible de leur donner pour vous aider à atteindre les buts de votre entreprise. Ne pas diffuser l’information ne peut que vous causer des ennuis en cours de route.»

5. Gagner le respect des autres, non l'amour ni la peur

«Le leadership n'est pas un concours de popularité. Votre but est d'obtenir le respect des autres, pas qu’on vous craigne. Vous devez montrer que vous êtes juste dans vos transactions, compétent et bon comme coach», dit Jean-René Halde.

Les leaders solides doivent aussi être capables de prendre des décisions difficiles et de mettre l'accent sur les résultats. «N'ayez pas peur de jouer cartes sur table et d’affronter directement, mais avec tact les conflits et les défis. Au final, les gens vous respecteront davantage en raison de votre transparence.»

6. Récompenser le personnel

Autre excellente stratégie en matière de leadership: traitez les autres comme vous aimeriez qu’elles et ils vous traitent. «Remerciez toujours les personnes qui ont fait du bon travail. Force est de constater que ce simple geste augmente la performance», précise Jean-René Halde.

En plus des avantages évidents comme la rémunération et les primes, les gens ont réellement besoin de rétroactions honnêtes. «Lorsque vous demandez aux membres du personnel de ne ménager aucun effort, en particulier en période difficile, montrez que vous appréciez le travail bien fait, ce qui contribuera par ailleurs à les fidéliser», renchérit-il.

7. Réseauter

Dernier conseil pour un leadership efficace: «Le réseautage d'affaires est le meilleur ami d'une ou un leader, surtout pour les petites et moyennes entreprises», estime Jean-René Halde.

«Les propriétaires d’entreprise ont souvent besoin de créer des liens avec d'autres propriétaires d’entreprise, notamment pour partager leurs expériences et apprendre les unes ou uns des autres.» Les dirigeantes et dirigeants efficaces savent comment établir des liens et bâtir des partenariats et des alliances bénéfiques.

«Le réseautage est aussi une façon de rester au fait des tendances et de maintenir votre visibilité sur un marché extrêmement concurrentiel. Dans le contexte mondial d'aujourd'hui, personne ne peut y arriver sans aide!».