Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Cet entrepreneur albertain renforce et accélère la croissance de son entreprise grâce à la diversification

Partager

Notre client, Wade McLean, est conscient qu’il faut de l’ingéniosité, de la planification et un travail d’équipe pour bâtir une entreprise capable de se développer même lorsque les temps sont durs.

Chaque année, M. McLean s’assoit avec son équipe de Strongfield Environmental Solutions pour faire le bilan de l’année écoulée et réfléchir aux possibilités de croissance pour l’avenir.

Il y a deux ans, un de ses employés a mentionné qu’il avait entendu parler de l’utilisation de drones pour la pulvérisation aérienne de la végétation en Asie. Après quelques recherches, M. McLean s’est rapidement rendu compte que les drones pouvaient compléter l’activité traditionnelle d’épandage par aspersion que son entreprise de Lacombe, en Alberta, offre à ses clients pour lutter contre les mauvaises herbes.

L’utilisation de drones pour pulvériser dans des endroits éloignés permettrait non seulement d’économiser du temps et de l’argent, mais aussi d’accroître la sécurité des employés. Tout aussi important, l’ajout de drones à la gamme de services de Strongfield Envrionmental Services permettrait de diversifier davantage l’entreprise, la rendant plus résistante aux turbulences économiques.

Toujours à l’affût de nouvelles possibilités

«Nous sommes toujours à la recherche de nouvelles façons de croître et d’évoluer, explique M. McLean. Il est extrêmement important pour moi de diversifier mes activités. Je mets donc toujours l’équipe au défi de chercher de nouveaux secteurs qui pourraient venir compléter ce que nous faisons déjà.»

L’effondrement des prix du pétrole en 2008 a convaincu M. McLean que sa société était trop exposée à l’industrie pétrolière et gazière. Les ralentissements successifs du secteur en 2014 et 2020 n’ont fait qu’augmenter sa détermination à diversifier son entreprise de diverses manières.

C’est une décision très avisée, selon un nouveau sondage mené par BDC auprès de 500 propriétaires d’entreprises et décideurs de l’Alberta et de la Saskatchewan. Le sondage a révélé que les entreprises diversifiées étaient deux fois plus susceptibles que les entreprises non diversifiées d’avoir connu une forte croissance de leurs revenus (plus de 10 %) au cours de l’année précédente.

Dans l’ensemble, 16 % des entreprises qui s’étaient diversifiées (en prenant de l’expansion sur de nouveaux marchés, en lançant de nouveaux produits et services ou en élargissant leur clientèle) ont connu une forte croissance, malgré une année difficile pour l’Ouest du pays.

L’expansion du marché alimente la croissance

Strongfield est un exemple d’entreprise que la diversification a aidée à enregistrer une forte croissance. M. McLean a non seulement travaillé à élargir sa liste de clients et son offre de services, mais aussi à étendre géographiquement ses activités.

Il a ouvert des bureaux à Medicine Hat, en Alberta, et à Strongfield, en Saskatchewan, la ville près de laquelle il a grandi dans une ferme et dont il a tiré le nom de son entreprise. Aujourd’hui, il cherche à ouvrir un site à Regina et à percer le marché des États-Unis.

Selon notre sondage, l’expansion des marchés est une stratégie de diversification clé des entreprises en croissance de l’Alberta et de la Saskatchewan. Parmi les entreprises diversifiées, celles qui ont mis en œuvre une stratégie d’expansion de leur marché en vendant leurs produits ou services à l’extérieur du Canada ou en s’établissant dans plus d’une ville canadienne étaient trois fois plus susceptibles que leurs pairs d’avoir connu une forte croissance.

Un premier contrat décroché grâce à la prospection téléphonique

M. McLean, 38 ans, a suivi une formation en botanique à l’Université de la Saskatchewan et a débuté sa carrière comme agronome avant de déménager en Alberta afin de travailler pour le géant de l’agroalimentaire Cargill. En 2006, il s’est mis à son compte, travaillant d’abord seul avec un camion et un seul pulvérisateur.

Il a obtenu son premier contrat de pulvérisation en démarchant par téléphone l’entreprise Nova Chemicals à Calgary, qui demeure un de ses clients importants. Peu de temps après, il s’est lancé dans la remise en état de l’environnement et la lutte contre l’érosion après avoir réalisé des projets de construction pour compléter son service de pulvérisation.

«Nous avons continué à obtenir de nouveaux contrats parce que nous étions très attentifs à la qualité de notre travail, souligne-t-il. Nous nous sommes alors fait connaître et nous avons ainsi pu évoluer.»

Aujourd’hui, Strongfield possède 10 dispositifs de pulvérisation, deux flottes complètes d’équipements de remise en état et quatre drones sans pilote. L’entreprise compte en moyenne 10 employés, chiffre qui varie selon la saison.

Pour diversifier encore plus son entreprise, M. McLean envisage maintenant d’étendre ses activités aux États-Unis pour pouvoir y travailler pendant les mois d’hiver au Canada. Cette idée lui est venue après un voyage au Texas, où il a réalisé les possibilités du marché autour de Houston.

Le marché américain dans la ligne de mire

M. McLean s’est adressé à BDC Services-Conseils pour obtenir des conseils sur l’expansion internationale. Plutôt que de se lancer tête baissée dans une région, son conseiller lui a recommandé de réaliser une étude de marché afin de déterminer où se trouveraient les meilleures possibilités au sud de la frontière. L’entrepreneur a accepté et espère maintenant commencer à obtenir des contrats aux États-Unis cet hiver.

Il reste cependant très enthousiaste à propos des drones qui, selon lui, vont révolutionner le secteur de la pulvérisation au Canada. Si la pulvérisation aérienne d’herbicides est légale aux États-Unis, elle n’a pas encore été approuvée par les autorités canadiennes. M. McLean ne ménage pas ses efforts pour changer cela, et il a obtenu l’autorisation de pulvériser à partir de drones à des fins de recherche.

Dans l’attente d’une approbation complète, il utilise ses drones pour inspecter des installations et des projets de remise en état ainsi que pour effectuer des semis.

Bâtir une entreprise plus durable

Selon M. McLean, en diversifiant ses activités, il s’attache à apporter plus de valeur à ses clients. De cette manière, il les aide tout en établissant une entreprise plus résiliente pour lui-même et pour ses employés.

«Cela permet de limiter nos risques et nous rend plus durables. Je cherche toujours à être le plus stratégique possible dans nos opérations pour assurer une durabilité à long terme.»

Parmi les entreprises diversifiées, celles qui ont mis en œuvre une stratégie d’expansion de leur marché en vendant leurs produits ou services à l’extérieur du Canada ou en établissant des activités dans plus d’une ville canadienne étaient trois fois plus susceptibles que leurs pairs d’avoir connu une forte croissance (23 % contre 8 %).

Nous remarquons également qu’une proportion un peu plus grande des entreprises qui ont diversifié leur offre affichaient une forte croissance. Ces entreprises se caractérisent par le fait qu’elles ne dépendent pas d’un seul produit ou service pour plus d’un cinquième de leurs revenus et qu’elles servent plus d’un secteur.

M. McLean affirme que son entreprise a perdu des clients en raison de la pandémie de COVID, en particulier des entreprises du secteur pétrolier qui ont été contraintes de réduire leurs budgets. Cependant, Strongfield a tout de même poursuivi sa croissance grâce à l’ouverture d’un nouveau bureau et à la diversification de sa gamme de produits.

«Honnêtement, la pandémie nous a beaucoup nui, a-t-il déclaré. Mais elle a aussi créé d’autres occasions, et, en fait, nous progressons dans tout cela. Bien des entreprises ne peuvent pas en dire autant.»

Partager