Équipement de fabrication : 6 étapes pour planifier l’achat | BDC.ca
logo BDC

Équipement de fabrication: 6 étapes pour planifier l’achat

Prendre le temps de calculer tous vos coûts et avantages sera payant à long terme

Partager

L’acquisition d’équipement de fabrication pour votre entreprise pourrait être l’une des plus importantes décisions financières que vous prendrez cette année.

«L’achat de nouvel équipement ne doit pas être décourageant, dit Lance McLellan, directeur du secteur automobile pour l’Ontario à BDC. Mais l’achat d’un nouvel équipement requiert de la planification.»

Il vous propose les étapes suivantes pour bien planifier vos achats d’équipement.

1. Évaluez l’équipement dont vous disposez maintenant

M. McLellan recommande de commencer par faire un examen approfondi des objectifs à long terme de votre entreprise, ce qui comprend une vérification de votre équipement actuel.

«Il est important de comprendre l’efficacité de l’équipement dont vous disposez avant de décider de remplacer l’équipement vieillissant», souligne M. McLellan.

Suivez le temps de cycle et le temps de disponibilité de la machine, c’est-à-dire le moment où la machine génère des revenus, ainsi que tout temps d’arrêt requis pour l’entretien périodique ou non planifié. Ces renseignements vous permettront de déterminer si une machine plus récente générera le rendement du capital investi nécessaire pour justifier l’achat.

2. Élaborez un plan de dépenses en immobilisations

Vous serez alors prêt à harmoniser les achats d’équipement et le plan à long terme de votre entreprise.

«Un plan de dépenses en immobilisations comprend l’ajout de nouvel équipement, mais il devrait aussi tenir compte des temps d’arrêt prévus de votre équipement actuel et prévoir la fin de sa vie utile, afin que vous puissiez vous préparer aux cycles de remplacement», explique M. McLellan.

Les grosses pièces d’équipement ne se trouvent pas sur une étagère dans un commerce de vente au détail. Une fois la commande passée, il peut s’écouler six, huit ou douze mois avant que votre fournisseur ne fabrique de nouvelles pièces.

Ne tombez pas dans le piège de l’amélioration de l’efficacité simplement parce que votre fournisseur commercialise un nouveau modèle.

«Si vous avez préparé votre plan de dépenses en immobilisations et que vous comprenez les temps de cycle de votre équipement, vous saurez si le modèle le plus récent est vraiment un choix rentable, explique M. McLellan. N’hésitez pas à magasiner pour trouver un autre fournisseur.»

3. Disposez d’un plan d’urgence en cas de pannes

Il est difficile, voire impossible, de remplacer rapidement de grosses pièces d’équipement. Le gros équipement est généralement fabriqué sur mesure et demande de longs délais de production.

«Les grosses pièces d’équipement ne se trouvent pas sur une étagère d’un commerce de vente au détail, souligne M. McLellan. Une fois la commande passée, il peut s’écouler six, huit ou douze mois avant que votre fournisseur ne fabrique de nouvelles pièces.»

Les délais de production sont plus longs pour les fabricants étrangers et vous pourriez devoir faire des paiements progressifs au fur et à mesure que l’équipement est fabriqué.

«Vous aurez déboursé 90 % du montant avant même d’avoir l’équipement sur place, indique M. McLellan. Dans la plupart des cas, les banques canadiennes ne fournissent pas de fonds pour ces paiements, car elles ne peuvent pas enregistrer de sûreté tant que l’appareil n’est pas en sol canadien.»

Il recommande de faire participer votre institution financière aux discussions de planification le plus tôt possible.

4. Effectuez une analyse coûts-avantages

«L’acquisition de nouvel équipement n’est pas toujours la meilleure solution, ajoute M. McLellan, surtout si vous n’avez besoin de la machine que pour une courte période de temps, ou pour de petites parties d’un projet plus important.»

Si vous n’utilisez l’équipement que pour exécuter un contrat de trois ans et que vous ne voyez pas d’autres possibilités rentables, il est peut-être préférable d’impartir ce travail pendant trois ans.

Tenez compte de l’utilisation à long terme de l’équipement et des bénéfices qu’il générera au cours de sa durée de vie.

«Si vous n’utilisez l’équipement que pour exécuter un contrat de trois ans et que vous ne voyez pas d’autres possibilités rentables, il est peut-être préférable d’impartir ce travail pendant trois ans.»

5. Calculez votre coût total de possession

«Si vous décidez d’acheter ou de louer de l’équipement, n’oubliez pas que les coûts d’acquisition de l’équipement représentent plus que le prix de base. Il y a le capital, mais aussi les coûts associés à l’utilisation de la surface de plancher, les intérêts sur le financement, l’installation, la formation des employés et les temps d’arrêt liés à l’entretien.»

Après avoir calculé votre coût total de possession, vous constaterez peut-être que les coûts de l’impartition sont moins élevés. Ou encore, vous pourriez trouver une autre pièce d’équipement qui pourrait générer plus de revenus globaux et compenser d’autres coûts.

6. Tenez compte de l’emplacement physique

«L’équipement de fabrication peut être imposant et occuper beaucoup de pieds carrés dans vos locaux, explique M. McLellan. Vous devez penser à l’emplacement de l’équipement et au délai nécessaire pour préparer l’espace.»

Selon la taille et le poids de l’équipement, vous devrez peut-être vérifier la solidité des fondations de votre bâtiment ou envisager d’ajouter des fosses, si la machine doit se trouver sous le niveau du sol. Cela devrait être pris en compte lors du calcul de vos coûts.

5 pratiques exemplaires à suivre lors de l’acquisition de nouvel équipement de fabrication

1. Faites un essai

La plupart des fabricants d’équipement disposent d’installations de démonstration afin que vous puissiez vous faire une idée claire de l’apparence, de la convivialité et du fonctionnement de l’équipement.

2. Déterminez ce qui est compris dans le prix

Les garanties sur l’équipement neuf sont habituellement d’un an. Dans certains cas, un contrat d’entretien ou de service peut être inclus pour une courte période après l’achat.

«Les fabricants d’équipement fournissent généralement un soutien jusqu’à ce que la machine soit opérationnelle», explique M. McLellan.

La plupart des nouvelles pièces d’équipement comprennent également une formation limitée pour le personnel. Il est avantageux de payer une formation supplémentaire pour le personnel de production clé afin qu’il puisse former d’autres personnes à l’avenir.

3. Envisagez d’acheter de l’équipement usagé

Si vous cherchez à remplacer quelque chose de standard, vous pourriez économiser de l’argent en achetant de l’équipement usagé.

«Dans le secteur de la fabrication, l’équipement usagé peut offrir d’énormes économies de coûts, indique M. McLellan. Considérant que la durée de vie de certaines pièces est de 15 ans ou plus, les entreprises peuvent souvent obtenir un énorme rabais lors de l’acquisition d’une pièce et s’en servir encore une bonne dizaine d’années.»

4. Examinez les différentes méthodes de paiement

Les deux modes de paiement sont le crédit-bail ou le financement.

«Votre meilleur choix est de faire correspondre votre durée de financement ou de crédit-bail à la durée de votre contrat, explique M. McLellan. Si l’équipement est utilisé à l’échelle de votre entreprise, faites correspondre vos paiements à la durée de vie estimée de l’équipement.»

Recherchez une solution de financement qui vous permet de reporter le remboursement du capital au début du prêt pour vous donner le temps d’installer et de tester l’équipement puis de former le personnel. Dans le cas d’un report, le remboursement du capital commencerait idéalement une fois que votre équipement sera opérationnel et générera des revenus.

5. Envisagez l’intégration numérique

Les entreprises avant-gardistes intègrent leur stratégie en matière de technologies numériques et de technologies de l’information dans toutes leurs décisions d’achat d’immobilisations. Il existe sur le marché des technologies de pointe qui peuvent vous aider à améliorer le suivi et la productivité.

«Recherchez toujours de l’équipement qui permet la collecte de données, dit M. McLellan. Qu’elle soit nouvelle ou déjà utilisée, la technologie doit pouvoir être mise à niveau et s’interconnecter avec votre équipement existant et les acquisitions prévues.»

Partager

v17.9.0.10395