logo BDC

Le Canada: une marque de commerce convaincante

Partager

Les canadiens ont la réputation d’être modestes. Mais pour vendre leurs produits, nos entrepreneurs ne devraient pas hésiter à vanter les mérites du «fabriqué au Canada».

Selon un nouveau sondage réalisé pour BCC, les Canadiens sont de plus en plus disposés à acheter local, même s’ils doivent payer plus. Cette tendance encore peu connue devrait inciter davantage d’entrepreneurs à jouer la carte de l’unifolié.

Sans compter que les produits fabriqués au Canada ont une excellente réputation à l’échelle internationale, ce dont peuvent profiter de nombreuses entreprises pour commencer à exporter ou bien accroître leur expansion internationale.

Pierre Cléroux - Vice-président, Recherche et économiste en chef
Par Pierre Cléroux Vice-président, Recherche et économiste en chef

@PierreCleroux

Pourquoi les Canadiens sont-ils plus disposés à acheter local?

Deux facteurs clés peuvent expliquer cette tendance: la volonté de soutenir l’économie locale et la conviction que les produits canadiens sont plus sûrs et plus verts que les produits importés.

Le sondage réalisé par Ipsos pour BDC, auprès de 1 000 consommateurs canadiens, indique que 45 % des répondants ont fait un effort particulier pour acheter canadien ces derniers mois, et 24 % pour acheter des produits fabriqués dans leur province.

Acheter dans un magasin local et acheter des produits locaux représentent des critères de sélection clés pour 55 % et 41 % des répondants, respectivement. Ces deux critères arrivent en tête d’une liste des facteurs sociaux qui motivent les décisions d’achat.

Fiers d’aider les entreprises canadiennes

Les consommateurs canadiens sont de plus en plus conscients de l’incidence de leurs dépenses sur l’économie nationale. Ils sont fiers de contribuer à la création d’emplois et à l’activité économique. Ils veulent aussi acheter des produits sûrs et respectueux de l’environnement. Acheter canadien répond finalement à l’ensemble de leurs préoccupations.

Les produits alimentaires sont un bon exemple du phénomène. Les inquiétudes accrues par suite d’incidents récents de contamination encouragent les consommateurs à choisir des produits locaux. Selon un autre sondage d’Ipsos, 86 % des Canadiens considèrent les produits qui proviennent du Canada comme plus sûrs que ceux qui viennent de l’étranger, et 82 % font un effort pour acheter canadien.

Bien entendu, beaucoup d’entreprises ne veulent ou ne peuvent pas baser leur marketing sur le «Fabriqué au Canada», parce qu’elles importent leurs produits ou parce qu’elles font affaire avec des clients indifférents à l’origine du produit qu’ils achètent.

Canada, perçu comme un pays «modèle»

Mais trop d’entreprises sous-estiment le rôle de cette étiquette dans l’attrait et la fidélisation des clients. Et l’enjeu ne s’arrête pas à la frontière avec les États-Unis.

Des études de marché révèlent que le Canada est perçu par les étrangers comme un pays «modèle» où l’environnement est sain et les gens, ouverts et fiables, selon Agriculture et Agroalimentaire Canada. Le Canada est synonyme de fiabilité et de qualité.

Grâce à ces trois mots – Fabriqué au Canada –, vos produits et services peuvent se démarquer de la concurrence ici ou à l’étranger. Le Canada est une marque de commerce très convaincante: utilisez-la.


Pour obtenir les faits saillants des conditions économiques actuelles, nous vous suggérons de lire la Lettre économique mensuelle.



Partager

v17.9.0.10395