Nous éprouvons des problèmes de navigation intermittents avec notre site Web. Certaines options de navigation n’apparaissent pas correctement. Nous travaillons à rétablir la situation le plus rapidement possible. Merci de votre compréhension.

Nous éprouvons des problèmes de navigation intermittents avec notre site Web. Certaines options de navigation n’apparaissent pas correctement. Nous travaillons à rétablir la situation le plus rapidement possible. Merci de votre compréhension.

Logo - Banque de développement du Canada - BDC

L’entreprise de fruits de mer à base de végétaux Save da Sea conclut une deuxième ronde de financement d’amorçage sursouscrite

Close marks BDC’s Thrive Lab’s first investment alongside partners YSpace and Spring

Victoria, C.-B., 2 mai 2024 – Save da Sea a conclu sa deuxième ronde de financement d’amorçage à 650 000 $, ce qui renforce son avantage de premier plan sur le marché en croissance rapide des aliments à base de plantes. À l’échelle mondiale, le marché des fruits de mer à base de végétaux était évalué à environ 84 millions de dollars en 2022 et devrait atteindre 1,3 milliard de dollars d’ici 2030. Fondée en 2019, l’entreprise innove dans la catégorie des fruits de mer frais réfrigérés d’origine végétale et tire parti des intérêts du marché.  

«De nombreux consommateurs veulent manger des aliments frais et non transformés qui ont un goût savoureux et qui ne nuisent pas à la planète. C’est ce qu’offre Save da Sea, explique Aki Kaltenbach, fondatrice et cheffe de la direction. Depuis le lancement, nous avons connu une croissance soutenue. Nous commençons à gagner du terrain aux États-Unis avec des produits dans 27 magasins dans le nord-ouest du Pacifique et nous continuons de réaliser notre programme d’impact. Nous savons que les entreprises peuvent agir en misant sur leur raison d’être et réaliser des profits, et nous le prouvons.»

D’une année à l’autre, l’entreprise a connu une augmentation de 63 % du nombre de détaillants qui vendent ses produits et de 64 % du nombre de ses points de distribution. Ses produits sont offerts par 500 détaillants au Canada, notamment Fortinos, Healthy Planet, Save-On-Foods, Sobeys et Whole Foods.  

Le financement permettra à l’entreprise d’accélérer son expansion aux États-Unis, de doubler son engagement envers un système alimentaire plus durable et équitable et d’embaucher du personnel à son siège social de Victoria, en Colombie-Britannique. La ronde a été soutenue par le Lab Excelles de BDC, un moyen d’investissement collaboratif de 100 millions de dollars qui soutient des entreprises à impact social dirigées par des femmes, ainsi que Spring et WUTIF Capital, avec le soutien de YSpace, de l’Université York. 

«Save da Sea est le premier investissement du Lab Excelles, et Aki apporte un kaléidoscope de compétences et de motivation. Elle représente exactement le type de fondatrice dans lequel nous souhaitons investir, explique Sévrine Labelle, directrice générale du Lab Excelles, BDC. Nous voyons une occasion importante dans le secteur des aliments d’origine végétale, car les consommateurs se soucient de plus en plus de leur santé et veulent des options plus durables. En travaillant avec YSpace et Spring, nous avons pu aider Save da Sea à dépasser son objectif de financement et à obtenir les conseils et le soutien dont elle a besoin pour réussir plus rapidement du point de vue financier et de son impact.»

Aki Kaltenbach est également membre du Food and Beverage Accelerator de YSpace, un programme qui appuie les entreprises de produits emballés en pleine expansion et qui lui permet d’avoir accès à une expertise, des ressources en entrepreneuriat et des services-conseils adaptés à son marché et à son secteur. 

«Aki est une entrepreneure avisée qui a conçu un produit vraiment unique et qui comprend que pour que son entreprise prospère, elle a besoin de bien s’entourer, souligne David Kwok, directeur, Entrepreneuriat à YSpace. Tout en bâtissant son entreprise, elle a rapidement compris l’aide que pouvaient lui procurer des partenaires et elle s’est entourée d’un groupe de spécialistes, y compris des ressources et du mentorat offerts dans le cadre du programme Food and Beverage Accelerator de YSpace.»

Tous les produits de Save da Sea sont peu transformés et faits d’aliments entiers, reproduisant de façon convaincante le goût et la texture des fruits de mer. Elle produit par exemple un substitut de saumon fumé fait à partir de carottes, avec une deuxième variante qui comprend de l’aneth et des câpres, et de la salade de thon prête à manger faite de jaquier, de mayonnaise végétalienne et d’épices. Pour en savoir plus sur Save da Sea, visitez savedasea.com

À propos de Save da Sea 

Save da Sea est un fabricant de fruits de mer à base de végétaux établi à Victoria, en Colombie-Britannique. L’entreprise fabrique des substituts de fruits de mer frais et réfrigérés, sans les toxines et les microplastiques que l’on retrouve aujourd’hui dans beaucoup de fruits de mer. Ses produits sont offerts par plus de 500 détaillants au Canada, notamment Fortinos, Healthy Planet, Save-On Foods, Sobeys et Whole Foods. 

À propos de BDC 

En tant que banque des entrepreneur.es du Canada, BDC est un partenaire de choix pour les propriétaires de PME à la recherche du financement et des conseils nécessaires pour bâtir leur entreprise et relever les grands défis de notre époque. Notre division d’investissement, BDC Capital, offre une vaste gamme de solutions de capital de risque pour contribuer à la croissance des entreprises les plus novatrices au pays. BDC figure au palmarès des 100 meilleurs employeurs canadiens et parmi les meilleurs employeurs canadiens pour la diversité. Pour en savoir plus sur les produits et services de BDC et pour consulter des outils, des modèles et des articles gratuits, visitez le site bdc.ca ou rejoignez BDC dans les médias sociaux.

À propos de YSpace 

YSpace est le centre de l’entrepreneuriat de l’Université York. Il favorise l’innovation dans les secteurs des technologies et de l’agroalimentaire, entre autres, en offrant des volets spécialisés aux personnes noires propriétaires d’entreprises et aux femmes entrepreneures. De plus, grâce à son programme de visa pour démarrage d’entreprise, il bâtit un écosystème solide, ce qui entraîne des changements positifs et donne aux propriétaires d’entreprise les moyens de façonner l’avenir. 

Pour en savoir plus 

Tara Wood, BDC Communications, tara.wood|AT|bdc|DOT|ca, 416 301-5724  

– 30 –

Votre vie privée

BDC utilise des témoins de navigation (cookies) pour améliorer votre expérience sur son site et à des fins publicitaires, pour vous offrir des produits ou des services qui sont pertinents pour vous. En cliquant sur «J’ai compris» ou en poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à leur utilisation.

Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.