Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Déclaration de la ministre Ng au sujet de la prochaine présidente-directrice générale de la Banque de développement du Canada

Ottawa (Ontario), le 30 avril 2021 – Aujourd’hui, la ministre de la Petite Entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international, l’honorable Mary Ng, a fait la déclaration suivante au sujet de la prochaine présidente-directrice générale (PDG) de la Banque de développement du Canada (BDC):

«Je suis heureuse d’annoncer que le gouvernement du Canada a l’intention de nommer Isabelle Hudon, ambassadrice du Canada en France et à Monaco, au poste de PDG de la BDC. Elle entrera en fonction au mois d’août, lorsque le mandat du PDG actuel Michael Denham prendra fin.

«Je remercie M. Denham d’avoir consacré près de six années de service à titre de PDG de la BDC, d’avoir soutenu les entrepreneurs et les petites entreprises, et surtout d’avoir fait preuve de leadership au cours de la dernière année, alors que la BDC a collaboré étroitement avec notre gouvernement pour offrir des programmes de soutien d’urgence essentiels.

«La BDC a joué un rôle clé dans la lutte menée par le Canada contre la pandémie en cours, et elle sera entre de bonnes mains après l’entrée en fonction de Mme Hudon. Ensemble, nous pourrons vaincre la COVID-19 et remettre notre pays sur la voie d’une reprise forte et favorable à la croissance de la classe moyenne, tout en investissant dans la croissance et la compétitivité à long terme des entreprises canadiennes.

«Mme Hudon sera la première femme à être nommée au poste de PDG de la BDC. Elle possède plusieurs décennies d’expérience à titre de chef d’entreprise. Elle a notamment été présidente et chef de la direction pour Financière Sun Life, Québec, vice-présidente principale pour Financière Sun Life Canada, ainsi que présidente et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Elle a également siégé à plusieurs grands conseils d’administration, dont ceux d’Hydro-Québec, du Conseil des arts du Canada et de Holt Renfrew.

«À titre de première femme ambassadrice du Canada en France, Mme Hudon a passé les quatre dernières années à renforcer les liens commerciaux et interpersonnels entre les deux pays. Les relations entretenues par notre gouvernement avec la France n’ont fait que s’améliorer grâce à son travail, comme en témoignent l’investissement de Sanofi pour la production de vaccins contre l’influenza au Canada et notre récente mission commerciale virtuelle en France, à laquelle ont participé plus de 300 entrepreneurs de milieux divers.

«J’ai hâte de travailler avec Mme Hudon dans son nouveau rôle, et je suis convaincue qu’elle est la personne idéale pour le jouer en cette période décisive.»

Partager