BDC porte ses activités de financement à un niveau sans précédent et soutient un nombre record de propriétaires d’entreprise pendant la pandémie de COVID-19

Montréal, le 13 décembre 2021 − BDC, la banque des entrepreneur.es canadien.nes, a publié aujourd’hui son rapport annuel pour l’exercice 2021. En réponse à la pandémie de COVID-19 et en appui aux initiatives du Canada, la Banque a soutenu un nombre record d’entrepreneur.es et de transactions de financement pendant la période allant du 1er avril 2020 au 31 mars 2021.

«L’année dernière a été sans contredit l’une des plus extraordinaires de notre histoire. La pandémie de COVID-19 a entraîné d’énormes difficultés pour les propriétaires d’entreprise partout au pays et BDC était à leurs côtés pour les aider», déclare Stefano Lucarelli, chef de la direction financière de BDC. «Grâce aux mises à niveau de nos capacités de prêt numériques, à la réaffectation des ressources et au travail acharné de nos employés, nous avons autorisé plus de 9 milliards de dollars en financement au cours de l’exercice 2021 et accueilli 10 000 nouveaux clients et nouvelles clientes, de sorte que notre clientèle compte maintenant 72 000 propriétaires d’entreprise.»

Soutien accru pour les entrepreneur.es en période de nécessité

BDC a été l’une des premières organisations à soutenir les entrepreneur.es quand la pandémie a commencé en prenant rapidement des mesures pour accroître le financement offert. Tout au long de l’année, elle a joué un rôle clé dans l’intervention pangouvernementale, ouvrant la voie en élaborant et en déployant des programmes de soutien aux entreprises touchées par la pandémie. Au cours de l’exercice 2021, la Banque a:

  • autorisé l’octroi de financement direct d’un montant de près de 2,6 milliards de dollars, conçu tout particulièrement pour répondre à la pandémie de COVID-19, aidant ainsi 17 000 propriétaires d’entreprise à assurer la continuité de leurs activités;
  • déployé le Programme de cofinancement et le Programme de financement pour les moyennes entreprises dans le cadre du Programme de crédit aux entreprises (PCE), autorisant l’octroi de prêts totalisant près de 1 milliard de dollars à 800 entreprises canadiennes, en partenariat avec les institutions financières du secteur privé;
  • développé le Programme de crédit pour les secteurs très touchés (PCSTT), collaborant avec plus de 50 institutions financières du secteur privé pour offrir des prêts à faible taux d’intérêt aux entreprises des secteurs très durement touchés par la pandémie;
  • investi 180 millions de dollars dans des entreprises financées par du capital de risque par l’intermédiaire du Programme financement relais, conçu à l’intention des entreprises technologiques en démarrage parmi les plus prometteuses et à la croissance la plus rapide au Canada.

Ces mesures, combinées aux nombreux programmes d’aide financière mis en place par les gouvernements d’un bout à l’autre du pays, ont permis à un plus grand nombre d’entreprises de financer leurs besoins de trésorerie afin d’assurer la continuité de leurs activités pendant cette période d’incertitude. BDC a subi moins de pertes que prévu en raison de l’amélioration des perspectives économiques et a pu réduire sa dotation à la provision pour pertes de crédit attendues sur les prêts qui avait été considérablement augmentée en 2020.

Solides résultats financiers

Globalement, BDC a enregistré un résultat net consolidé de 1,6 milliard de dollars pour l’exercice 2021. En raison de la solidité de ses résultats financiers, la Banque a versé un dividende de 735 millions de dollars au gouvernement du Canada, son unique actionnaire. Le profit restant sera réinvesti dans de nouveaux programmes qui seront lancés pour mieux soutenir les propriétaires d’entreprise et produire un plus grand impact économique.

«Les résultats exceptionnels de BDC reflètent la résilience des propriétaires d’entreprise canadiens, malgré les nombreuses difficultés qu’ont apporté les 18 derniers mois. Cela témoigne de l’état de l’économie canadienne, qui se porte beaucoup mieux que prévu, notamment grâce à une forte consommation et à une reprise des exportations», ajoute M. Lucarelli.

Les résultats financiers de BDC ont grandement profité de l’augmentation importante de la plus-value latente de son portefeuille de placements à la juste valeur. Cette augmentation est principalement attribuable au rendement des entreprises dans lesquelles elle a investi et à la solidité du marché du capital de risque.

Contribution à une économie plus verte et plus inclusive

BDC soutient les entrepreneur.es en utilisant une approche d’inclusivité et de développement durable. Au cours de l’exercice 2021, la Banque a:

  • atteint, plus tôt que prévu, son objectif d’offrir, sur trois ans, des prêts de 1,4 milliard de dollars à des entreprises détenues majoritairement par des femmes. Elle a renouvelé son engagement à soutenir les femmes entrepreneures en se fixant comme nouvel objectif de soutenir 19 000 femmes propriétaires d’entreprise d’ici le 31 mars 2024;
  • continué d’investir dans des entreprises canadiennes de technologies propres. Depuis 2018, BDC leur a accordé plus d’un demi-milliard de dollars pour les aider à innover et à croître, ce qui fait de sa division Technologies propres l’un des investisseurs les plus importants et les plus actifs de sa catégorie au Canada;
  • travaillé en partenariat avec l’Association nationale des sociétés autochtones de financement (ANSAF) pour créer le Fonds de croissance autochtone de 150 millions de dollars, le plus important fonds d’impact social pour les Autochtones au Canada;
  • fourni un soutien particulier aux entrepreneur.es noir.es dans le cadre de diverses initiatives, notamment le Programme de démarrage pour entrepreneur.es noir.es, un partenariat élargi avec Futurpreneur pour soutenir les jeunes entrepreneur.es noir.es.

En outre, BDC s’est engagée à exercer des activités carboneutres d’ici 2025, et à appliquer les principes du Groupe de travail sur l’information financière relative aux changements climatiques.

«Bien que la pandémie ait posé des défis aux entreprises canadiennes, elle a également fait ressortir un fort esprit d’entreprise, conclut M. Lucarelli. Tout au long de la reprise, BDC continuera de soutenir les propriétaires d’entreprise, que ce soit en les aidant à se reconstruire ou à saisir de nouvelles occasions.»

À propos de BDC

BDC est la banque des entrepreneur.es canadien.nes. Elle a pour objectif de soutenir les petites et moyennes entreprises de tous les secteurs et à toutes les étapes de leur croissance. De la conquête de nouveaux marchés à l’augmentation de l’efficacité de leurs activités, en passant par l’acquisition d’une autre entreprise, les propriétaires d’entreprises peuvent compter sur BDC pour avoir accès à du financement ainsi qu’à des services-conseils adaptés à leurs besoins. BDC Capital, sa division d’investissement, propose une vaste gamme de solutions de capital de risque. BDC soutient les entrepreneur.es moins bien servi.es et les secteurs en émergence afin de produire un plus grand impact social et économique. BDC est également une entreprise certifiée B Corp et contribue activement à la croissance d’un mouvement mondial d’entrepreneur.es qui participent à la création d’une prospérité inclusive et durable. Pour en savoir plus sur la gamme de solutions de BDC et consulter gratuitement plus de 1 000 outils et articles, visitez le site bdc.ca.

– 30 –

Partager