BDC double son investissement dans les technologies propres et lance le nouveau Fonds Technologies pour le climat II de 400 millions de dollars

Montréal, le 2 novembre 2022 – BDC, la banque des entrepreneur.es canadien.nes, a annoncé aujourd’hui le lancement de son nouveau Fonds Technologies pour le climat II de 400 millions de dollars, qui témoigne de son engagement renouvelé à jouer un rôle de premier plan dans la création d’entreprises de classe mondiale, championnes canadiennes des technologies propres. La nouvelle enveloppe porte à 1 milliard de dollars les investissements engagés par le Fonds dans le secteur innovant des technologies propres et climatiques.

BDC a lancé le Fonds I de 600 millions de dollars de sa Division des technologies propres en 2018 afin de remédier au manque de capital de risque nécessaire à la commercialisation et au développement dans le secteur canadien des technologies propres et climatiques. Le fonds était innovant, car son approche était souple, en plusieurs étapes (de l’amorçage à la croissance) et patiente, ce qui convenait mieux aux entrepreneur.es de ce secteur.

«BDC jouera un rôle de tout premier plan en aidant les entreprises canadiennes du secteur des technologies climatiques à rêver plus grand et à devenir des championnes mondiales de leur technologie. Ici, au pays, BDC contribuera au développement et au déploiement de technologies sobres en carbone qui sont essentielles à la capacité du Canada à atteindre ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), a déclaré Isabelle Hudon, présidente et cheffe de la direction de BDC. Ce nouveau Fonds Technologies pour le climat reflète l’ambition de BDC de contribuer à la construction d’une économie circulaire propre à faible émission de carbone.»

La Division des technologies propres de BDC collabore avec des investisseurs institutionnels mondiaux et des programmes de financement gouvernementaux pour soutenir des dizaines d’entreprises à fort potentiel dans le domaine des technologies propres et climatiques. Maintenant que le Fonds I est entièrement engagé, le nouveau Fonds Technologies pour le climat II de BDC aidera à préserver et à renforcer la position du Canada dans ce secteur stratégique en continuant à bâtir et à développer l’écosystème pour les entreprises de technologies climatiques.

«La Division des technologies propres de BDC est l’un des groupes d’investissement les plus importants et les plus actifs dans ce domaine au Canada. Notre stratégie d’investissement ne porte pas sur les tendances du marché, mais sur la réduction des émissions de GES, a déclaré Jérôme Nycz, vice-président exécutif, BDC Capital. Le Fonds Technologies pour le climat II de BDC renforcera l’importance des chaînes d’approvisionnement sobres en carbone, aidera à la commercialisation, au développement et à l’adoption des technologies canadiennes au Canada et à l’étranger et créera des occasions pour les entreprises du secteur des technologies climatiques.»

Le Canada se classe actuellement au deuxième rang de l’indice mondial de l’innovation dans les technologies propres, alors qu’il était au septième rang en 2014; toutefois, nous pouvons faire plus. La valeur du marché mondial des technologies propres devrait doubler pour atteindre plus de 400 milliards de dollars américains d’ici 2026. BDC continuera à appuyer les entreprises dont les délais de développement sont plus longs et les besoins en capitaux plus importants, ce qui est souvent le cas dans le secteur des technologies climatiques. La Banque s’attend à ce que le Fonds II soit entièrement engagé au cours des cinq prochaines années.

«Avec le Fonds Technologies pour le climat II, nous continuerons à investir durant tout le cycle de vie d’entreprises canadiennes perturbatrices de pointe, afin d’appuyer leur croissance ainsi que le déploiement de technologies essentielles à l’atteinte de la carboneutralité au Canada, déclare Susan Rohac, associée directrice, Fonds Technologies pour le climat, BDC Capital. Le Canada a la chance de disposer d’un réseau de plus en plus solide et bien coordonné de sociétés d’État, d’organismes, de ministères et de partenaires du secteur privé qui soutiennent les entrepreneur.es du secteur des technologies climatiques. Notre équipe continuera à faire sa part pour renforcer cet écosystème afin d’accélérer les résultats du Canada en matière d’innovation dans les technologies climatiques.»

La Division des technologies propres dispose actuellement d’un portefeuille de 50 entreprises, dont des entreprises qui figurent dans la liste Global Cleantech 100. Ces entreprises sont des cheffes de file qui accélèrent la décarbonisation de l’économie pour atteindre les objectifs climatiques du Canada pour 2030 et 2050.

À propos de BDC

En tant que Banque de développement du Canada, BDC est un partenaire de choix pour les entrepreneur.es à la recherche du financement et des conseils nécessaires pour bâtir leur entreprise et relever les grands défis de notre époque. Notre division d’investissement, BDC Capital, offre une vaste gamme de solutions de capital de risque pour contribuer à la croissance des entreprises les plus novatrices au pays. BDC figure au palmarès des 100 meilleurs employeurs canadiens et parmi les meilleurs employeurs canadiens pour la diversité. Pour en savoir plus sur les produits et services de BDC et pour consulter gratuitement des outils, des modèles et des articles, visitez  bdc.ca ou joignez-vous à BDC sur les réseaux sociaux.  

– 30–