logo BDC

Le tableau de bord du rendement: un outil pour l'amélioration continue de votre entreprise

Partager

Si vous voulez améliorer l’efficacité opérationnelle de votre entreprise, un tableau de bord du rendement pourrait être un outil utile.

Comme son nom l’indique, un tableau de bord du rendement permet de mesurer le rendement et de susciter une rétroaction favorisant l’amélioration continue dans votre entreprise. C’est un outil de gestion visuel qui présente des indicateurs de rendement clés (IRC). Il aide votre équipe à se concentrer sur l’atteinte des objectifs et à générer de nouvelles idées d’améliorations.

Le tableau de bord du rendement repose sur deux principes de gestion reconnus : «Ce qui est mesuré est réalisé » et « On ne peut pas améliorer ce que l’on ne mesure pas».

Exemple simple

Le tableau de bord d’une voiture est un exemple de tableau de bord du rendement que tous connaissent. Il comporte des IRC et des voyants lumineux qui indiquent non seulement la vitesse et la distance parcourue, mais aussi des éléments comme le niveau d’essence et la température du moteur.

Si vous conduisez, vous avez forcément pris des décisions à partir des renseignements fournis en temps réel par ce tableau de bord. Un tableau de bord du rendement est aussi essentiel à la gestion de vos activités que le tableau de bord d’une voiture l’est pour la conduite.

Un bon tableau de bord du rendement doit afficher des IRC (ou mesures), des cibles, des résultats ainsi que l’écart entre les cibles et les résultats (ou les occasions d’amélioration). Pour beaucoup d’entreprises, il n’est pas nécessaire que ce tableau soit très élaboré ou qu’il fournisse des données en temps réel. Souvent, un simple chiffrier Excel ou un tableau blanc peuvent faire l’affaire.

Qu’est-ce qu’un bon indicateur de rendement clé?

Bien qu’il existe des fiches d’évaluation et des tableaux de bord bien établis, ainsi que des mesures fonctionnelles courantes, la question de base à se poser est la suivante : «Cet indicateur de rendement m’est-il vraiment utile?» Un de mes clients y a répondu sans hésiter. «Dans notre domaine, nous n’avons qu’une seule chance de créer un produit de qualité, a-t-il expliqué. Comme la qualité est ce qui nous distingue de nos concurrents, il est primordial qu’un de nos indicateurs de rendement clés concerne la qualité des produits.»

Cette conversation nous a amenés à discuter des deux types d’IRC : les indicateurs de résultats et les indicateurs de processus. Les premiers sont des indicateurs tardifs, qui nous renseignent sur un événement après qu’il s’est produit. Les indicateurs de processus sont quant à eux des indicateurs avancés qui sont surveillés au niveau des processus et peuvent avoir un caractère «prédictif».

Dans le cas de mon client, les indicateurs de résultats portent sur les caractéristiques physiques particulières de son produit après qu’il a été fabriqué. Un indicateur de processus est un paramètre portant sur un intrant dans le processus de fabrication qui a une influence directe sur le résultat.

Pour reprendre notre parallèle avec le tableau de bord d’une voiture, la distance parcourue indiquée par l’odomètre constitue un indicateur de résultats, ou indicateur tardif. Elle est importante, mais insuffisante pour déterminer la performance de votre voiture.

Pour obtenir un tableau plus complet, vous devez surveiller certains des sous-processus qui ont lieu pendant que vous conduisez, notamment la consommation d’essence. Si la jauge à essence indique que le réservoir est presque vide, vous n’arriverez pas au résultat visé (la distance à parcourir) sans devoir prendre certaines mesures, c’est-à-dire faire le plein.

Équilibrer indicateurs de résultats et indicateurs de processus

Dans l’exemple, la jauge d’essence est un indicateur de processus avancé du tableau de bord de votre voiture. Pour être efficace, un tableau de bord du rendement doit éventuellement offrir un juste équilibre entre les indicateurs de résultats et les indicateurs de processus.

Après avoir établi votre tableau de bord et vos IRC, il est important de réunir régulièrement les membres de votre équipe – idéalement chaque jour ou chaque semaine – pour passer en revue le rendement et en discuter. Vous pouvez également en profiter pour recueillir leurs idées d’améliorations et pour prendre des décisions.

Conseils pour la mise en œuvre d’un tableau de bord

Maintenant que nous avons vu certains éléments fondamentaux du tableau de bord du rendement et des IRC, voici cinq principes directeurs supplémentaires à mettre en pratique.

  1. Les IRC doivent être pertinents pour les employés qui les utilisent. Faites participer vos employés à l’établissement des IRC pour vous assurer que ceux-ci sont simples et utiles. Il est crucial d’obtenir l’accord général et l’appui de vos employés.
  2. Les objectifs liés aux IRC doivent être atteignables et réalistes. Évitez de mettre la barre trop haut, au point qu’elle devienne infranchissable. Bien que vous deviez inciter votre équipe à repousser ses limites en lui fixant des objectifs ambitieux, veillez à ce qu’elle puisse atteindre ceux-ci dans les délais fixés si elle déploie des efforts supplémentaires. Sinon, vous risquez de la décourager.
  3. Les données relatives aux IRC doivent être faciles à obtenir. Le but n’est pas de perdre votre temps à recueillir et à consigner des données, mais bien de réagir à celles-ci.
  4. Pour chaque IRC, confiez à une personne le soin de recueillir et de communiquer les données, et désignez-en une autre (superviseur ou gestionnaire) qui sera responsable de cet indicateur.
  5. Ne supposez pas que la simple mise en place d’un tableau de bord du rendement et d’IRC donnera automatiquement des résultats. Vous devez apprendre à vos employés à faire le suivi des IRC et à utiliser le tableau de bord. Il est très important de tenir régulièrement des réunions structurées consacrées à l’examen du tableau de bord du rendement.

Le tableau de bord du rendement vous aide à déterminer si vous êtes sur la bonne voie. En plus de mesurer vos résultats, un tableau de bord bien conçu vous aidera à motiver votre équipe lorsque vous voyez des résultats positifs. Cet outil de gestion visuel va de pair avec d’autres outils comme les évaluations de rendement des employés et les incitatifs afin d’assurer une amélioration continue durable.

Pour d’autres conseils sur l’amélioration de votre efficacité opérationnelle, téléchargez votre exemplaire gratuit du livre numérique Créez une entreprise plus performante et rentable : guide pour les entrepreneurs.

Veuillez noter qu'il n'est pas possible d'ajouter de commentaires avec Internet Explorer à partir du réseau BDC.
Please note that it is not possible to add comments with Internet Explorer from the BDC network.

Partager

v17.9.0.10395