logo BDC

Aider les femmes entrepreneurs à devenir plus fortes ensemble

Partager

De plus en plus de femmes font le saut en entrepreneuriat. Angela Nagy, propriétaire de GreenStep et cliente de BDC, se penche sur les avantages de nouer des liens avec d’autres femmes entrepreneurs.

BDC: Parlez-moi de votre entreprise.

Mon entreprise, GreenStep.ca, est l’incarnation même de ma passion. Nous aidons les entreprises à réduire leur impact sur l’environnement et à augmenter leurs bénéfices. La plupart des propriétaires d’entreprises ne savent pas que lorsqu’elle est bien réalisée, la durabilité peut augmenter leurs bénéfices de 50 % à 80 % !

BDC: Comment le réseautage avec d’autres femmes entrepreneurs a-t-il aidé votre entreprise?

Les femmes sont confrontées à un plus grand nombre de défis lorsqu’il est question d’entrepreneuriat – particulièrement celles qui ont des enfants –, de sorte que le soutien entre pairs et les conseils d’autres femmes qui ont vécu des choses semblables sont précieux.

BDC: Pouvez-vous nous donner un exemple de situation qui a été marquante?

Alors que j’étais au début de la vingtaine, j’ai demandé conseil à la PDG d’une organisation multinationale. Non seulement a-t-elle accepté de me rencontrer, mais elle est devenue l’un de mes premiers mentors. Lors de notre première rencontre, elle m’a également a offert une plaque qui était accrochée à son mur et sur laquelle on pouvait lire: Seule celle qui tente l’absurde peut réaliser l’impossible. Elle est encore accrochée à mon mur aujourd’hui.

BDC: Vous avez récemment participé à l’atelier «On parle affaires» de BDC. Qu’en avez-vous pensé?

Le programme est épatant. Il nous permet d’obtenir d’excellents conseils d’affaires et, surtout, il s’agit d’un endroit sûr où les femmes entrepreneurs peuvent poser des questions sans se sentir jugées. On quitte la séance en se sentant encore plus confiante, sachant qu’on n’est pas la seule à suivre ce parcours. Une autre personne a vécu la même chose et elle est prête à vous donner des conseils.

BDC: Considérant le temps limité pour atteindre l’équilibre entre le travail et la vie personnelle, comment arrivez-vous à rester en contact avec les autres femmes entrepreneurs qui font partie de votre réseau?

J’ai un cercle d’amies proches, qui sont des femmes entrepreneurs et qui me donnent de très bons conseils. Également, dans la mesure du possible, je participe à des activités de réseautage pour élargir mon réseau en y intégrant d’autres femmes extraordinaires.

BDC: Quel est, selon vous, le meilleur conseil à donner à une femme qui envisage de démarrer une entreprise?

Assurez-vous qu’il s’agit d’une chose qui vous passionne parce que lors des moments difficiles, c'est la passion et le feu sacré qui vous permettront de continuer. Également, n’abandonnez pas, surtout si vous y croyez.

Veuillez noter qu'il n'est pas possible d'ajouter de commentaires avec Internet Explorer à partir du réseau BDC.
Please note that it is not possible to add comments with Internet Explorer from the BDC network.

Partager

v17.9.0.10395