5 conseils pour financer vos achats technologiques | BDC.ca
logo BDC

5 conseils pour financer vos achats technologiques

Partager

Un achat technologique important peut s’avérer coûteux et risqué pour votre entreprise.

De nombreux entrepreneurs financent leurs projets informatiques à même leur trésorerie et finissent par manquer de liquidités, en particulier dans le cas d’une hausse inattendue des coûts. L’une des solutions pour éviter cet écueil consiste à obtenir un prêt commercial.

« Un grand nombre d’entreprises se retrouvent dans une situation financière délicate après avoir fait de gros achats informatiques », confie Christopher Brown, directeur de comptes principal à BDC. « La taille et les coûts des projets informatiques augmentent souvent rapidement et épuisent les fonds de l’entreprise, qui doit cesser ses opérations à moins que le propriétaire ne puisse réinvestir personnellement de l’argent. » M. Brown vous invite à suivre les cinq conseils ci-dessous pour financer vos achats informatiques.

1) Établissez un budget – Pour commencer, préparez un budget pour votre achat. Estimez le coût total du projet, en tenant compte de la mise en œuvre, de la formation, de la maintenance et des mises à jour. « Bien souvent, les gens négligent le coût total de possession », explique M. Brown. « Ils ne s’intéressent qu’au prix d’achat, mais les coûts réels sont souvent bien supérieurs. »

De plus, prévoyez un poste budgétaire pour faire face à l’éventuelle augmentation des activités que pourrait générer votre projet informatique. Par exemple, si vous développez un nouveau site Web, les ventes de votre entreprise pourraient monter en flèche. Il vous faudrait alors acheter davantage de matières premières pour pouvoir produire plus et augmenter le niveau de vos stocks. Mais il se pourrait que vos entrées de fonds ne suivent pas le rythme de croissance de vos dépenses.

2) Trouvez un prêt dont la durée correspond à la durée de vie de votre équipement – Cherchez à obtenir un prêt dont les modalités de remboursement correspondent à la durée de vie de votre nouvel actif. Vous ne voudrez pas être encore en train de rembourser votre prêt alors qu’il est temps de remplacer la technologie. Par exemple, le matériel informatique a habituellement une durée de vie de trois à cinq ans. Dans ce cas, un prêt de la même durée serait approprié.

3) Déterminez le type de financement qu’il vous faut – Le type d’équipement que vous achetez détermine le type de financement auquel vous pouvez prétendre. Les achats de matériel informatique vous donnent accès à un maximum d’options, car vous pouvez offrir les actifs que vous achetez à titre de garantie pour le prêt. Vous pouvez notamment choisir un prêt à terme pour l’achat d’équipement (et offrir ce matériel en garantie), un prêt de fonds de roulement à terme (pour lequel une garantie peut ou non être exigée) ou une ligne de crédit (qui est souvent garantie par les comptes clients).

Les projets d’achat de logiciels et de marketing numérique (comme la création d’un site Web) sont généralement plus difficiles à financer, car aucun actif ne peut servir de garantie. Vous pouvez financer ce type de projets au moyen d’un prêt de fonds de roulement ou d’une ligne de crédit.

Vous pouvez également louer de l’équipement pour votre entreprise auprès de fournisseurs ou par l’entremise de certaines institutions financières.

4) Préparez-vous avant de rencontrer votre banquier – Soyez bien préparé pour la réunion au cours de laquelle vous allez solliciter un prêt auprès de votre banquier. Apportez vos états financiers, un budget pour l’achat que vous envisagez, votre plan d’affaires, votre cote de solvabilité et un rapport d’une agence d’évaluation du crédit sur votre entreprise. Il est important de demander votre prêt bien avant d’effectuer votre achat, et pas seulement quand vous êtes à court de liquidités.

5) Comparez les offres – Généralement, plus vous offrez de garanties solides, plus le taux d’intérêt que vous obtenez est intéressant. Mais le taux d’intérêt est loin d’être le seul critère à prendre en considération. Vous devez aussi comparer les offres de plusieurs institutions financières pour obtenir les meilleures conditions. Examinez notamment les modalités de remboursement, les garanties exigées et le montant de financement disponible.

Partager

v17.9.0.10395