Leçons des meilleures entreprises allemandes | BDC.ca
logo BDC

Ce que les fabricants canadiens peuvent apprendre des champions allemands


Partager

Ce que les fabricants canadiens peuvent apprendre des champions allemands

Que demander de mieux quand vous êtes un fabricant et que de grandes vedettes comme Cameron Diaz, Bradley Cooper et Elizabeth Hurley se font photographier avec vos produits?

Outre la vitrine que lui offrent les célébrités, le fabricant allemand Rimowa peut compter sur le placement stratégique dans de nombreux films à succès pour promouvoir ses fameuses valises à rainures.

Partout dans le monde, ces élégantes valises sont tombées dans l’œil des globetrotteurs passionnés par la mode, qui n’hésitent pas à ouvrir leur portefeuille pour s’en procurer une.

Croître à l’international

En effet, Rimowa, entreprise privée fondée à Cologne en 1898, propose des modèles dont le prix peut atteindre 1 700 $ US. Les ventes mondiales ont constamment atteint des taux de croissance à deux chiffres ces dernières années.

Pour l’usine de Cambridge en Ontario, l’un des quatre sites de fabrication de Rimowa à l’échelle mondiale, la popularité des valises a entraîné un travail constant depuis son ouverture en 2009 pour servir les marchés de l’Amérique du Nord et de l’Asie.

Au printemps 2013, Rimowa a emménagé dans de nouvelles installations de 7 432 mètres carrés à Cambridge, soit le double de la superficie du premier établissement. L’usine compte aujourd’hui 300 travailleurs.

Prioriser la qualité

Carsten Kulcke, numéro un de Rimowa en Amérique du Nord, affirme que la réussite mondiale de l’entreprise découle d’une vision axée sur la qualité, de la conception au service à la clientèle en passant par la fabrication.

«Nous connaissons notre produit à fond. Nous contrôlons toutes les étapes de la chaîne de production et veillons à ce que notre produit soit conforme aux normes de qualité qui font notre réputation.»

Client de BDC, Rimowa fait partie du Mittelstand allemand, un groupe de moyennes entreprises de fabrication ayant attiré l’attention de la communauté internationale grâce à leur performance remarquable en matière d’exportation.

Se concentrer sur un créneau spécialisé

Les entreprises du Mittelstand se concentrent sur des créneaux spécialisés, qu’elles peuvent dominer grâce à leurs produits de qualité supérieure et à leur sens de l’innovation.

Généralement, il s’agit d’entreprises familiales dont les parts de marché – dans leur créneau respectif – peuvent atteindre 90 %.

Elles ont également contribué à maintenir la vigueur de l’économie allemande lors de la récession de 2008 et dans le contexte de la zone euro, marqué par des difficultés.

Visez un rang mondial

Hermann Simon estime que les entrepreneurs canadiens ont beaucoup à apprendre de ceux qu’il appelle les « champions cachés » de l’Allemagne. Consultant en stratégie et en marketing établi à Bonn, il est l’auteur de Hidden Champions of the 21st Century.

«Il y a deux leçons importantes à retenir, affirme t il. D’abord, la focalisation. Sans elle, impossible d’atteindre la classe mondiale. Il s’agit de mettre l’accent sur un domaine d’excellence, que ce soit un produit ou une technologie, et de viser un rang mondial.»

«Cependant, qui dit focalisation dit petit marché. La deuxième leçon consiste donc à étendre ses activités à l’échelle internationale.»

Amélioration continue

Hermann Simon affirme que l’engagement des champions cachés envers l’amélioration continue, qui les pousse à faire un peu mieux chaque année et à viser la perfection, constitue l’un de leurs principaux atouts.

Prenons l’exemple de l’entreprise allemande Flexi, qui capte 70 % du marché mondial des laisses rétractables pour chiens. Des concurrents chinois ont tenté à plusieurs reprises de lui rafler des parts de marché, mais ils ont été incapables d’égaler la durabilité et la qualité de ses produits.

Refuser d’externaliser la fabrication

Parmi les autres caractéristiques importantes des champions cachés allemands, mentionnons leur refus de confier la fabrication à des producteurs à faibles coûts.

Pour revenir à Rimowa, l’entreprise se concentre exclusivement sur la fabrication de valises (à l’exception de quelques accessoires de voyage). Elle supervise la production du début à la fin, ce qui lui permet d’améliorer la qualité de ses produits tout en protégeant sa propriété intellectuelle.

Tout au long de son parcours, l’entreprise a apporté des améliorations aux composantes de ses valises. En 2000, par example, Rimowa a réalisé une percée considérable en commençant à produire une valise en polycarbonate, un plastique léger, mais hautement durable.

Carsten Kulcke estime que les fabricants canadiens peuvent adapter ces leçons pour soutenir la concurrence et se démarquer à l’échelle mondiale.

«Dans le haut de gamme, dit il, les possibilités de mettre à profit sa créativité, de développer un produit et de se tailler un créneau sont vastes.»


Partager

v17.9.0.10395