5 raisons de planifier la relève de son entreprise | BDC.ca
logo BDC

Planifier sa relève – 5 raisons d’agir sans tarder

Partager

Planifier un transfert d’entreprise réussi est l’affaire de plusieurs années. Selon les experts, l’opération peut prendre jusqu’à cinq ans, voire dix dans le cas d’une entreprise familiale, tout dépendant de la taille et de la complexité de l’entreprise.

Pourtant, selon un sondage effectué par BDC auprès de 2 500 entrepreneurs en 2017, cinq répondants sur six estiment que le processus ne prendra pas plus de deux ans, à compter du moment où ils rencontrent d’éventuels acheteurs jusqu’au moment où la vente sera complétée.

Pour les entrepreneurs qui planifie vendre leur entreprise, la meilleure stratégie consiste habituellement à ne pas précipiter les choses et à prendre le temps nécessaire pour assurer un transfert harmonieux.

La création d’un plan de relève est une excellente façon de vous assurer d’obtenir la pleine valeur de votre entreprise ou de réaliser le transfert que vous souhaitiez. C’est d’autant plus vrai en cas de situation imprévue, comme un problème de santé soudain.

«La vente d’une entreprise peut être un véritable défi et prend plus de temps qu’on le croit», explique Matt Price, directeur général de l’équipe Capital de croissance et transfert d’entreprise de BDC, qui finance des transferts d’entreprise.

Voici, selon M. Price, cinq raisons pour lesquelles vous devriez commencer à planifier votre relève le plus tôt possible.

1. Cela vous permettra de préciser vos options

Vous vous êtes peut-être imaginé comment le transfert de votre entreprise allait se dérouler, mais vous risquez d’avoir des surprises lorsque vous passerez à l’action. Par exemple, vous planifiez peut-être de vendre votre entreprise à un acheteur externe, mais beaucoup d’entrepreneurs ont du mal à trouver ce type d’acheteur pour leur entreprise. En revanche, un remplaçant à l’interne, comme un membre de votre famille ou un cadre, s’avère souvent le meilleur candidat pour prendre votre relève.

«La planification de la relève vous permet d’évaluer vos options de façon réaliste, poursuit M. Price. De nombreux entrepreneurs ne sont pas conscients des options possibles et croient qu’il sera facile de vendre leur entreprise le temps venu.»

2. Vous pourrez préparer votre successeur

Si la personne qui prendra votre relève est un membre de votre famille ou un cadre de l’entreprise, prévoyez au moins cinq ans pour bien la préparer. Elle doit se familiariser avec tous les rouages de l’entreprise, acquérir l’expérience nécessaire et nouer des liens avec les employés, les fournisseurs et les clients.

3. Vous pourrez préparer votre entreprise

Vous aurez besoin de temps pour optimiser la valeur de vente de votre entreprise. Autrement dit, vous devrez vous assurer qu’elle a de bonnes perspectives de croissance, des antécédents de rentabilité intéressants et un bilan solide. Vous devrez peut-être investir dans l’entreprise, retirer certaines dépenses personnelles des comptes et consulter un comptable pour savoir comment structurer la vente de façon à réduire au minimum les impôts à payer.

Vous devrez également faire le nécessaire pour que votre entreprise puisse être dirigée sans vous. Vous devrez donc documenter vos processus opérationnels pour qu’une personne externe puisse facilement prendre la relève. Vos employés devront être formés de manière à pouvoir exécuter ces processus de façon uniforme, selon les méthodes décrites dans la documentation.

4. Vous pourrez planifier le financement

Vous devez commencer à discuter du financement du transfert avec les banques le plus tôt possible, surtout si la relève sera assurée par un remplaçant interne dont les ressources en capital sont limitées. Vous devrez peut-être recourir à divers modes de financement, tels qu’un investissement par l’acheteur, un financement par le vendeur, un prêt à terme ou un financement mezzanine.

5. Vous disposerez d’un plan d’urgence

Plusieurs entrepreneurs ont du mal à céder les rênes de leur entreprise. Un plan de relève peut servir de plan d’intervention d’urgence qui vous sera très utile en cas d’imprévu, même si vous n’avez pas l’intention de quitter votre entreprise de sitôt.

«Si vous ne planifiez rien et qu’un jour un problème de santé vous oblige à vendre, il sera trop tard pour optimiser la valeur de votre entreprise et votre famille héritera probablement d’une facture fiscale plus élevée que prévu, souligne M. Price. Sans compter que votre entreprise aura du mal à maintenir le cours normal de ses activités.»

Partager

v17.9.0.10395