Qu’est-ce que la nation la plus favorisée (NPF) | BDC.ca
logo BDC

Nation la plus favorisée

Partager

Le principe de nation la plus favorisée (NPF) s’appuie sur l’idée que les pays devraient traiter tous leurs partenaires commerciaux également – c’est-à-dire qu’aucun pays ne devrait avoir droit à un « traitement privilégié ». Ainsi, aucun pays ne devrait accorder un traitement spécial aux produits ou services provenant d’un partenaire commercial en particulier.

Le principe de la nation la plus favorisée fait partie intégrante des règles de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Les membres de l’OMC ne sont pas autorisés à favoriser un pays, par exemple, en exigeant des tarifs plus bas sur des produits particuliers, sans donner le même avantage à tous les membres.

De plus, les pays ne doivent pas accorder de traitement préférentiel à leurs propres produits et services, ce qui constituerait un traitement national.

En savoir plus sur la nation la plus favorisée

Le principe de la nation la plus favorisée ne comprend pas les droits de douane préférentiels prévus dans les accords de libre-échange.

Par exemple, le Canada a conclu un accord de libre-échange avec la Corée. Ainsi, la Corée n’exige pas de tarifs sur l’importation de nombreux produits canadiens. Alors que la Corée impose uniformément des droits sur les marchandises de ses autres partenaires commerciaux, le Canada ne paie aucun droit parce que l’accord de libre-échange outrepasse le principe de la nation la plus favorisée. En conséquence, les produits canadiens jouissent d’un avantage concurrentiel en Corée.

Partager

v17.9.0.10395