Investir pour faire augmenter sa productivité | BDC.ca
logo BDC

Comment les investissements de cet équipementier ont permis des gains de productivité considérables

L’importance accordée aux investissements s’est avérée très rentable pour ces entrepreneurs

Partager

Pourquoi c’est maintenant qu’il faut investir dans votre entreprise

Lorsque Dave Couture et Vincent Tourigny ont décidé d’investir dans de nouveaux équipements, le moment était selon toute apparence loin d’être idéal.

C’était à l’automne 2015 et le dollar canadien valait 0,75 $ US. Cela faisait grimper le coût de leur projet d’investissement de 25 % par rapport aux prévisions initiales.

Dans ces conditions, beaucoup d’entreprises auraient décidé de repousser l’investissement, le temps que le huard reprenne de la vigueur.

Mais les propriétaires de Sipromac, un fabricant d’équipement pour l’industrie alimentaire, ont décidé de foncer. Leur raisonnement: même en payant l’équipement 25 % plus cher, une fois celui-ci fonctionnel, le rendement de l’investissement serait considérable.

«Nos machines étaient gelées dans les années 1980, dit Vincent Tourigny. Le délai de livraison de nos concurrents était de quatre semaines, alors que le nôtre atteignait six semaines. Il fallait aller de l’avant.»

Des gains de productivité énorme

La décision de M. Couture et Tourigny d’investir dans l’achat d’une découpeuse laser et de deux machines à commande numérique a permis de réduire les délais de livraison de deux semaines, ce qui représente un gain de productivité énorme.

«Notre temps de livraison est passé de six à quatre semaines, dit M. Tourigny. Vu que nous sommes capables de livrer plus rapidement, nos ventes ont explosé. Elles ont fait un bond de 23 % depuis l’installation du nouvel équipement.»

L’investissement a en outre permis à l’entreprise d’éliminer la sous-traitance et de devenir autonome à 100 %. Sipromac a non seulement pu réduire ses coûts, mais aussi améliorer la qualité de ses produits.

Elle n’a plus à payer de sous-traitants et peut contrôler le prix d’achat des matières premières, principalement des métaux. Enfin, l’élimination de la sous-traitance permet à la PME de récupérer les retailles et d’économiser sur le prix des matériaux. «Nos coûts de fabrication ont diminué de 5 %», dit M. Tourigny.

Des innovations continues qui mènent à la croissance

Depuis l’achat de Sipromac en :2011, M. Couture et Tourigny ont fait plusieurs investissements dans de l’équipement et de la machinerie afin de rendre l’entreprise plus productive et plus efficace.

Grâce à ces investissements et à des innovations continues visant à améliorer l’efficacité opérationnelle, Sipromac a connu une croissance de 25 à 35 % par année et réussi à ravir des parts de marché à ses compétiteurs, ce qui constitue un exploit dans une industrie bien établie.

En 2014, M. Tourigny et Couture ont décidé d’acheter une deuxième entreprise, Fours Picard, un fabricant de fours à pizza et d’équipements de cuisson situé à Victoriaville, à une heure au nord-est de Drummondville.

Une deuxième acquisition, Lambertson, un fabricant de produits en acier inoxydable pour l’industrie alimentaire établi au Nevada, est venue s’ajouter au groupe en :2015. Celle-ci a permis à DaVinci d’implanter sur la côte Ouest des États-Unis un réseau de distribution qui profite à l’ensemble des entreprises du groupe.

DaVinci Compass génère plus de 20 millions de dollars en chiffre d’affaires et vend quelque 2 000 machines par année par l’intermédiaire d’un réseau de concessionnaires qui les revendent à des clients du secteur de l’alimentation ainsi qu’à des chaînes de restaurants et d’épiceries comme IGA et Metro au Canada et Whole Foods aux États-Unis. Environ 55 % des ventes des entreprises du groupe sont réalisées aux États-Unis et 15 % ailleurs à l’international.

Devenir des leaders mondiaux

M. Couture et Tourigny caressent de grands projets pour chacune des entreprises du groupe. Ils veulent devenir des leaders mondiaux dans leur créneau de marché.

«Nous rivalisons avec les entreprises américaines, européennes et d’ailleurs qui, pour la plupart, font fabriquer leurs produits en Chine, dit M. Tourigny. Nous avons opté pour la qualité et le service et si nous n’investissons pas pour mettre à niveau notre technologie, nous perdrons la bataille. Si vous ne vous démarquez pas, il n’y a pas d’avenir pour votre entreprise.»

3 étapes pour placer l’investissement au cœur de votre entreprise

  1. Arrêtez-vous un moment pour évaluer l’efficacité de votre entreprise. Une excellente façon de le faire consiste à vous comparer avec vos pairs.
  2. Examinez attentivement votre entreprise afin d’identifier les améliorations qui auront le plus d’impact. Songez à embaucher un expert en efficacité opérationnelle pour vous aider.
  3. Passez à l’action. Que ce soit dans la machinerie et l’équipement, dans la technologie ou dans vos employés, investir est un élément incontournable pour assurer votre croissance et maintenir votre compétitivité.

Partager

v17.9.0.10395