Les stratégies gagnantes des meilleurs entrepreneurs du Canada révélées dans une nouvelle étude de BDC

Selon une étude fondée sur les données de Statistique Canada concernant 950 000 PME, seulement 4 % des entreprises canadiennes sont hautement performantes
2018-05-08

Stratégies clés des PME hautement performantes:

  • offrent aux employés une rémunération plus élevée: dans les entreprises hautement performantes qui ont un chiffre d’affaires de 2 à 10 millions de dollars, la rémunération moyenne dépasse de 45 % la moyenne du secteur.
  • prennent de l’expansion à l’international: les meilleures PME exportatrices réalisent de 21 % à 26 % de leur chiffre d’affaires à l’étranger, comparativement à un pourcentage de 16 % à 19 % dans les autres entreprises exportatrices.
  • sont moins endettées en proportion de leurs actifs, ce qui donne aux entreprises hautement performantes davantage de marge de manœuvre pour investir dans la croissance.

Le 8 mai 2018, Montréal – À quoi les entrepreneurs les plus performants du Canada doivent-ils leur succès? La réponse peut aider d’autres entreprises à améliorer leurs résultats. Les entreprises chefs de file mettent résolument l’accent sur la productivité et l’innovation, investissent dans le matériel, notamment les technologies de l’information et des communications, offrent des salaires concurrentiels, prennent de l’expansion à l’international et contrôlent leur endettement, selon une nouvelle étude sans précédent de la Banque de développement du Canada (BDC).

«Ces conclusions sont une feuille de route pour le succès, d’après les méthodes éprouvées des meilleurs entrepreneurs», explique Pierre Cléroux, vice-président, Recherche, et économiste en chef à BDC. «Cette étude offre aux entrepreneurs une fabuleuse liste de conseils et d’informations qu’ils peuvent utiliser pour améliorer leurs résultats. Si les entreprises canadiennes adoptent les stratégies des entreprises les plus performantes, notre économie en bénéficiera et le niveau de vie de tous les Canadiens s’améliorera.»

L’étude de BDC, intitulée Visez la performance – Découvrez les stratégies des PME canadiennes les plus compétitives, montre qu’il est impératif que davantage d’entreprises canadiennes suivent les traces des entrepreneurs les plus performants pour améliorer la situation économique et identifie les stratégies d’affaires que les entreprises doivent adopter pour améliorer leur rendement. Par exemple:

  • Les petites entreprises les plus performantes (qui ont un chiffre d’affaires annuel inférieur à 2 millions de dollars) devraient surtout miser sur la croissance, afin de réaliser des économies d’échelle et des gains de productivité qui les aideront à accroître leurs bénéfices. Ces bénéfices pourront être réinvestis et mener à un cercle vertueux d’amélioration et de gains de compétitivité.
  • Les entreprises de taille moyenne qui ont du succès (et un chiffre d’affaires de 2 à 10 millions de dollars) devraient investir davantage dans la machinerie et l’équipement, en particulier dans les technologies de l’information et des communications, ainsi que dans les actifs incorporels comme les brevets et la formation des employés. Ces investissements les aideront à devenir plus concurrentielles et innovatrices.
  • Les grandes entreprises chefs de file (qui ont un chiffre d’affaires de 10 à 100 millions de dollars) devraient miser encore plus sur l’expansion internationale pour diversifier leurs sources de revenus, réduire les risques et devenir plus concurrentielles.

Autres choses que les entreprises les plus performantes font bien:

  • Elles sont plus efficaces et plus productives selon des mesures telles que les ventes par employé et les charges d’exploitation pour les ventes. Cela leur permet d’être plus rentables.
  • Elles investissent davantage. Par exemple, dans le secteur du transport, les meilleures entreprises investissent près de deux fois plus dans le matériel informatique et les logiciels que les autres entreprises.
  • Elles favorisent l’innovation grâce à des investissements dans les actifs incorporels comme la R et D, les brevets et la formation. (Cette conclusion est intéressante à la lumière d’une étude de BDC de 2017 sur les intentions d’investissement des PME, qui avait identifié dans la façon d’investir des entreprises canadiennes une tendance qui laissait prévoir d’importantes augmentations des dépenses consacrées aux actifs incorporels.)
  • Elles développent les compétences en leadership et en gestion. Cela peut se faire grâce au coaching et à l’adoption de systèmes de gestion, notamment pour la planification stratégique et financière et les indicateurs de rendement. «L’excellent rendement de ces entreprises résulte clairement de leurs compétences en gestion», souligne l’étude.
  • Les secteurs où l'on retrouve la plus forte proportion de PME hautement performantes sont le commerce de gros, la fabrication et le commerce de détail. Les PME canadiennes du secteur manufacturier se classent derrière les entreprises similaires des États-Unis en termes de compétences en gestion, mais devant celles de l’Allemagne, du Royaume-Uni, de la France, du Mexique et de la Chine.

À propos de BDC

BDC est la seule banque qui se consacre uniquement aux entrepreneurs. Sa mission consiste à soutenir l’entrepreneuriat canadien, plus particulièrement les petites et moyennes entreprises. Comptant 118 centres d’affaires partout au pays, BDC propose des solutions de financement et des services-conseils aux entreprises de tous les secteurs d’activité. Sa division d’investissement, BDC Capital, offre des services de financement par capitaux propres et par capital de risque, ainsi que des solutions flexibles de capital de croissance et de transfert d’entreprise. BDC est aussi la première institution financière canadienne à obtenir la certification B Corp. Pour de plus amples renseignements, visitez bdc.ca.

–30–

Partager

v17.9.0.10395