Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Femmes entrepreneurs: voyez grand

Les femmes entrepreneurs sont en train de devenir une force motrice de l’économie canadienne.

De nos jours, environ la moitié des entreprises qui sont démarrées le sont par des femmes. Cependant, les petites et moyennes entreprises détenues par des femmes affichent un chiffre d’affaires deux fois moins élevé que celui des entreprises comparables appartenant à des hommes, selon les données sur les entreprises clientes de BDC.

Ce fait relève en partie du secteur d’activité. En effet, de nombreuses femmes exploitent une entreprise axée sur les conseils spécialisés ou les services, entreprises qu’on peut considérer comme de taille «boutique».

Les risques sont inévitables

Ce n’est pas tout. Les femmes tendent à faire croître leur entreprise de façon organique. Souvent, elles ont une plus grande conscience des risques, ce qui peut les dissuader de chercher le capital dont elles ont besoin pour accélérer la croissance de leur entreprise. En raison de perceptions négatives liées aux banques et autres institutions, nombre d’entre elles évitent de rechercher du financement auprès de sources externes.

Or, j’aimerais rappeler à chacune des femmes qui exploitent une entreprise viable qu’elles ont dû prendre certains risques pour se rendre là où elles sont. Démarrer une entreprise, la gérer et la faire croître n’est facile pour personne.

Je vous encourage à prendre un moment pour réfléchir au chemin que vous avez déjà parcouru comme entrepreneure, comme chef d’entreprise et comme modèle pour les autres femmes, malgré les difficultés. Ayez confiance en vous et en votre capacité de créer de la valeur, et vous réussirez.

Mais vous avez besoin d’aide. Le sexe n’a aucune importance – aucun entrepreneur ne connaît le succès sans le soutien, l’encadrement et la confiance d’autres personnes.

Les relations sont essentielles

Il est essentiel d’établir des liens et de construire des relations avec des mentors, des pairs, des conseillers professionnels et d'autres personnes qui peuvent vous aider à bâtir une meilleure entreprise et à renforcer vos compétences comme entrepreneure.

Développez des relations avant d’en avoir besoin. Prenez contact avec d’autres femmes entrepreneurs et trouvez des mentors qui vous stimuleront, vous guideront et vous donneront de leur temps. Recherchez des partenaires, des organisations et des associations qui peuvent vous aider, vous et votre entreprise. Si vous savez où chercher, vous en trouverez.

Et construisez une relation avec votre banquier; sachez ce dont il a besoin pour comprendre vos activités et voir que soutenir votre croissance en vaut la peine. La création de bons contacts, le développement de relations et la recherche de conseils sont tous des éléments d’une solide stratégie d’affaires.

À BDC, nous nous sommes engagés à faire passer à au moins 700 millions de dollars le financement accordé aux entreprises majoritairement détenues par des femmes au cours des trois prochaines années. Nous avons également accru notre soutien aux programmes et événements destinés aux femmes entrepreneurs.

L’heure est venue

C’est le moment d’investir dans votre réussite future en obtenant le capital de croissance dont vous avez besoin pour développer de nouveaux produits ou services, percer sur de nouveaux marchés ou accroître la productivité et la rentabilité de votre entreprise.

Le Canada a besoin du plus grand nombre d’entrepreneurs possible. Ne vous contentez pas du statu quo. Que vous exploitiez une petite entreprise dans un marché local ou que vous soyez une exportatrice potentielle de biens et services, l’heure est venue d’investir dans votre entreprise, pour le bien de notre économie. Ce n’est pas une option, c’est une nécessité.

Lesley Lawrence
Première vice-présidente, Financement et Consultation – Colombie-Britannique et Nord, à Banque de développement du Canada (BDC)

Partager