Composer avec les fluctuations du dollar canadien | BDC.ca
>>BDC CONNEX Accès client

Composer avec les fluctuations du dollar canadien

Partager

Share
Composer avec la vigueur du dollar canadien

Comme le taux de change entre les dollars canadien et américain fait quotidiennement les manchettes dans les bulletins télévisés et les journaux, on pourrait croire que le pays est peuplé de stratèges du marché des changes.

C'est loin d'être le cas. La plupart des petites et moyennes entreprises exportatrices et importatrices n’ont aucune politique officielle de gestion du risque de change, qu'on désigne aussi sous le nom de couverture de change.

Il n’y a pas si longtemps, la vigueur du dollar canadien profitait aux importateurs et nuisait aux exportateurs. Or, ce sont maintenant les exportateurs qui bénéficient de la faiblesse actuelle du huard comparativement au billet vert et les importateurs qui en souffrent. Les fluctuations du taux de change sont assurément à double tranchant.

Si votre entreprise est fortement exposée aux exportations et aux importations, il n'est jamais trop tard pour intégrer des stratégies de change à votre plan d'affaires. Vous devez pour cela examiner vos marchés et vous interroger sur les répercussions du taux de change sur vos activités.

Pour faciliter votre planification, voici quelques stratégies visant à réduire votre risque de change:

Structurer ses activités pour amortir les fluctuations du taux de change

Grâce à une couverture naturelle ou opérationnelle, vous obtenez des avantages directement de vos activités de base et de vos stratégies à long terme. Voici des exemples:

Compenser les dépenses en devises étrangères par des ventes dans la même devise

Les entreprises exportatrices peuvent se protéger contre les fluctuations du taux de change en créant une couverture naturelle, notamment en compensant leurs dépenses en devises étrangères par des ventes dans la même devise. Cela revient concrètement à trouver des fournisseurs étrangers.

Ouvrir un compte bancaire étranger

Pour les entreprises canadiennes qui vendent et achètent en dollars US, par exemple, un compte en dollars US peut niveler les écarts entre les devises au fil du temps. Cela permet aux entreprises de déterminer le meilleur moment pour convertir leurs dollars américains en dollars canadiens. Pour les entreprises qui ont un fonds de roulement suffisant, c’est une stratégie simple et peu coûteuse.

S’établir à l’étranger

L’internationalisation des activités peut permettre d’aplanir les différences entre les devises, rendant ainsi l’entreprise plus compétitive.

Contrebalancer les fluctuations du change avec des instruments financiers

L’achat et la vente de devises au moyen de contrats à terme (de gré à gré ou standardisés) ou d’options constituent une façon traditionnelle de se protéger contre les fluctuations du taux de change.

Vous devez connaître votre entreprise et savoir où se situent vos possibilités. Si vous connaissez l'échéancier de vos flux de trésorerie en devises étrangères, vous pourriez couvrir une partie de votre risque de change à l'aide de contrats à terme, et laisser le reste ouvert aux fluctuations du taux de change.

Votre banquier ou votre agent de change peut vous aider à choisir la meilleure stratégie si vous optez pour l’un ou l’autre des instruments financiers suivants:

Les contrats à terme de gré à gré sont des ententes en vertu desquelles vous vous engagez à acheter ou à vendre un montant donné de devises à un taux de change fixe et à une date précise. Ces contrats constituent des obligations et ne font généralement place à aucune souplesse si vos besoins changent en cours de route.

Les contrats à terme standardises vous permettent d’acheter ou de vendre des devises à un taux de change fixe pendant toute la durée d’un mois donné. Comme ces contrats sont très liquides, ils peuvent être dénoués avant la date de règlement, ce qui vous donne une certaine souplesse.

Les options sur devises vous donnent le droit, et non l’obligation, d’acheter ou de vendre des devises à un taux de change fixe pendant une période précise. Elles offrent par conséquent beaucoup de souplesse.

Saisir et préserver ses occasions d’affaires

En cette période d’affaiblissement du dollar canadien, le moment est idéal pour commencer à exporter ou pour établir une présence à l’étranger. Pour en savoir plus, téléchargez gratuitement le livre numérique de BDC Réussir sur les marchés étrangers.

Exportation et développement Canada offre aussi des conseils aux entrepreneurs sur la gestion du risque de change.

Partager

Share